Publié le 12/02/2017, vu 497 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
La loi du 15 août 2014 a introduit une nouvelle mesure alternative aux poursuites dans notre code de procédure pénale : la transaction pénale. Cette mesure est laissée à l'initiative ainsi qu'à la charge de l'OPJ, sur autorisation préalable du procureur de la République.

Lire la suite ...
Publié le 08/07/2016, vu 1341 fois, 1 commentaire(s), Auteur : in extenso
La réforme de la procédure prud'homale opère une évolution majeure de l'office du bureau de conciliation, désormais dénommé bureau de conciliation et d'orientation. Son rôle s'est accru.

Lire la suite ...
Publié le 04/07/2016, vu 3014 fois, 2 commentaire(s), Auteur : in extenso
La loi du 03 juin 2016 a profondément remanié la rédaction de l'article 78-2-2 du code de procédure pénale relatif aux contrôles d'identité. Elle est venue y ajouter des dispositions relatives à la fouille de véhicules ou encore au contrôle des bagages, indépendamment du contrôle d'identité lui-même.

Lire la suite ...
Publié le 04/07/2016, vu 405 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
La remise en liberté immédiate d'une personne pour vice de procédure avait pour principal effet de choquer l'opinion publique. Désormais, la loi du 03 juin 2016 permet à la juridiction ayant ordonné cette remise en liberté d'assortir sa décision d'un placement sous contrôle judiciaire. Cela a pour objet de limiter les effets du vice procédural.

Lire la suite ...
Publié le 04/07/2016, vu 540 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
La personne placée en détention provisoire par décision du juge des libertés et de la détention peut, à tout moment, demander à être mise en liberté. Jusqu'à présent ces demandes pouvaient être très nombreuses et successives, jusqu'à constituer des pratiques dilatoires. Désormais, depuis la loi du 03 juin 2016, les demandes déposées alors que le juge des libertés et de la détention n'a pas encore statué sur la première sont réputées irrecevables de plein droit.

Lire la suite ...
Publié le 04/07/2016, vu 430 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
Au visa de l'article 61 ou 78 du code de procédure pénale, le procureur de la République peut autoriser l'officier de police judiciaire à employer la force publique pour contraindre une personne à comparaître devant lui. Si les hypothèses permettant cette comparution forcée étaient strictes, depuis la loi du 03 juin 2016 elles ont été étendues.

Lire la suite ...
Publié le 04/07/2016, vu 1029 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
L'audition libre d'une personne suspectée d'avoir commis, tenté de commettre, une infraction est possible après lui avoir notifié la qualification, date et lieu de l'infraction, ainsi que de son droit de quitter à tout moment les locaux de police ou de gendarmerie. Toutefois, lorsque ladite audition se déroule sur la voie publique, la Cour de cassation est venue rejeter le pourvoi formé et tiré du moyen de nullité du procès-verbal de constatation de l'infraction qui ne faisait pas état de la notification du droit de quitter les locaux à tout moment.

Lire la suite ...
Publié le 30/05/2016, vu 2817 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
L'article 179 du code de procédure pénale intervient au terme d'une information judiciaire. Il recouvre un certain nombre de dispositions parfois complexes à appréhender. Il convient donc de les exposer.

Lire la suite ...
Publié le 05/05/2016, vu 856 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
L'enquête de flagrance, régime coercitif par excellence, est composée d'un régime général et de plusieurs régimes spéciaux applicables à des situations particulières.

Lire la suite ...
Publié le 05/05/2016, vu 827 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
L'article 144 du code de procédure pénale est l'article central en matière de détention provisoire au stade de l'instruction. C'est le texte de référence des magistrats instructeurs ainsi que des juges des libertés et de la détention.

Lire la suite ...
Publié le 29/04/2016, vu 1662 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
La plainte avec constitution de partie civile est l'un des moyens permettant la saisine du juge d'instruction. Mais encore faut-il qu'elle soit recevable. Pour ce faire, il convient de respecter les conditions préalables prescrites par la loi.

Lire la suite ...
Publié le 29/04/2016, vu 2791 fois, 0 commentaire(s), Auteur : in extenso
L'article 78 du code de procédure pénale permet à la police judiciaire de faire comparaître par la force une personne devant l'officier de police judiciaire, après avoir recueilli l'autorisation du procureur de la République. Si cette autorisation est régulièrement donnée et que la force publique, dans ce cadre, est souvent employée, il convient toutefois d'en préciser le cadre, très souvent ignoré, y compris par les enquêteurs.

Lire la suite ...

PAGE : [ 1 ]