Me presenter dans l'affaire de la régularisation de ma nationalit

Sujet vu 281 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/12/17 à 15:12

mahboub, Ain, Posté le 20/12/2017 à 15:12
2 message(s), Inscription le 17/01/2017
MMme Hassein daoudji Kheira neé Mahboub

et Son fils Mahboub benali


Par la présente, je tiens à porter à votre connaissance les faits suivants. En date 1991, j’ai fait appel aux services du Maitre Daham Ali avocat sis au 72bd Saint Michel 75006 Paris, pour m’aider à régulariser la carte de séjour de feu ma mère et son fils pour un montant consistant dont j’essayerai de vous remettre en copie le chèque bancaire ainsi remis et le dossier remis a l’époque était consistant puisque la mère jouissait déjà d’un passeports français délivré en 1959,qu’elle voulait le régulariser en plus de sa carte électeur , ainis que la le document de la légion d’honneur de son père daoudji delivré en 1931, et extrait de servive de mon feu père appélé et engagé aux sevices militaires en 1951et 19655 ;A cette date , il leur conseilla de retourner au pays pour qu’il lui facilité la tache de réussir les démarches auprès de l ‘administration ,et leur procurer un visa long séjour une fois arrivé au pays il leur était impossible de retourner ni être contacter et avec le temps il n’avait pas de telle procédure, ni association de décence de tels actes que je qualifierai simplement d’escroquerie et abus de confiance car l’avocat en question était natif de la même ville que les victimes : la ville de Frenda en Algérie.

En fin de quoi, cet en votre personne c’est a cette France juste et humaine que je m’adresse aujourd’hui pour vous demander aide et assistance pour remboursement du payement des honoraires pour un service non effectuer et demander dommage et intérêt causés au

A toute fin Utile je resterai disposer à vous amples information concernant le règlement de l’affaire prie en charge par Feu Avocat en droit internationnel.

Poser une question Ajouter un message - répondre
youris, Ain, Posté le 20/12/2017 à 17:44
10631 message(s), Inscription le 04/03/2011
Modérateur
bonjour,
je crois que vous vous trompez d'adresse, nous sommes un site de conseils juridiques de droits français.
en outre votre affaire datant de 26 ans, je crains qu'il y ait prescription sachant que votre avocat apparemment n'existe plus.
salutations


Ajouter un message - répondre 


PAGE : [ 1 ]

Besoin d'une démarche juridique ?
Un problème juridique ?
Remplissez gratuitement tous nos modèles en ligne.