L’expertise médicale, la clef d’une bonne indemnisation.

Article juridique publié le 29/09/2014 à 16:32, vu 95205 fois, 277 commentaire(s), Auteur : DVA Experts
En matière de dommage corporel, l'expertise médicale est nécessaire pour l'évaluation de l'indemnisation de la victime.
Qu’est-ce qu’une expertise médicale ?
En quoi cette expertise est-elle importante ?
Comment se défendre lors d’une expertise ?
Quel recours contre une expertise médicale ?

Qu’est-ce qu’une expertise médicale ?

L’objectif principal de l’expertise médicale est d’évaluer l’ensemble des préjudices corporels subis par une victime.

Il appartient à des médecins diplômés de la réparation du préjudice corporel qui ont pour mission de se prononcer sur des chefs de préjudice imputables au dommage initial.

Cet examen est donc nécessaire pour qualifier et quantifier les préjudices que le blessé endure depuis son accident.

Dans certains cas « bénin », l’assurance se contentera d’un examen sur pièces, notamment lorsque les blessures se consolident sans aucune séquelle dans un délai inférieure à trois mois.

Dans les autres cas, il sera donc fait appel à un médecin expert.

Il peut être mandaté par une compagnie d’assurance ou un tribunal.

Il procède à un examen clinique de la victime, prend connaissance des pièces médicales qui lui sont remises et entend les doléances verbales et/ou écrites de la victime.

L’expert rend ensuite ses conclusions médicales et adresse un rapport complet aux destinataires (Assurances, victime, ou avocat dans le cadre d’une procédure judiciaire).

Il n’y a que dans le cadre d’un accident de la route causé par un tiers que le médecin expert est dans l’obligation légale d’adresser une copie de son rapport à la victime.

Dans les autres cas, il appartient à la victime de faire la demande à l’assurance.

En quoi cette expertise est-elle importante ?

Pour rendre son rapport, le médecin expert doit répondre aux chefs de mission que lui adresse l’assurance ou le Tribunal.

Parmi les chefs de mission, nous retrouvons les fameux postes de préjudices corporels, issus de la nomenclature DINTLIHAC que le médecin doit retenir ou rejeter et évaluer voire décrire.

C’est donc bien uniquement sur la base des réponses aux chefs de mission et évaluations de ce médecin expert que la victime pourra ensuite évaluer la réparation financière à solliciter auprès de l’assurance, Tribunal, etc.

C’est en ce sens que l’expertise médicale est la clef d’une bonne indemnisation car sans cette expertise, ni l’assurance, ni le juriste ou avocat, ni le magistrat n’est en mesure de savoir si tel ou tel préjudice est bien évalué ou est en lien avec le dommage initial (accident, agression, accident médical, etc.)

Les conclusions médico-légales seront appliquées stricto sensu.

Exemple : Une victime d’accident de la route se plaint d’une pénibilité accrue dans l’exercice de sa profession (menuisier, plombier/électricien, éducateur sportif, etc.) en raison de séquelles invalidantes.

Dans bien des situations, ce préjudice très important n’est souvent pas retenu par le médecin expert même si il s’agissait de doléances formulées par la victime lors de l’expertise.

Dans le même registre, l’assistance d’une tierce personne (aide humaine), professionnelle ou familiale, au lendemain de l’accident pour aider la victime à accomplir un certain nombre de tâches comme l’habillage, la toilette, les tâches ménagères, les courses, déplacements, etc. est souvent écartée ou sous-évaluée lors de la discussion avec le médecin expert.

Encore, la période d’arrêt de travail imputable à l’accident peut être réduite par l’expert qui considèrera que votre état de santé vous permettait de reprendre le travail plus tôt…

Les pertes de revenus au-delà de la période d’arrêt de travail retenue par le médecin expert pourraient donc ne pas être indemnisées !

Une mauvaise expertise ne pourra donc aboutir à une bonne indemnisation…

Comment se défendre lors d’une expertise ?

Tout d’abord, il est primordial de se munir de son entier dossier médical lors de cet examen pour éviter toute discussion avec l’expert.

Ensuite, il est important de penser à rédiger synthétiquement une lettre de doléances qui reprendra l’ensemble de votre parcours depuis le fait générateur du dommage (accident, agression, erreur médicale), les conséquences sur votre vie personnelle (aide humaine nécessaire, douleurs, impact psychologique, sexuel, activités d’agréments impossibles, etc.) et professionnelle.

Enfin, l’atout principal sera d’être accompagné d’un médecin expert de recours qui défendra votre dossier médical face à l’expert nommé par l’assurance ou le Juge.

A noter que dans le cadre d’une expertise judiciaire, l’assurance ou la partie adverse enverra son médecin expert pour représenter ses intérêts.

En vous rendant seul, vous prenez le risque que l’expert ne prenne en compte que les dires de l’expert représentant la partie adverse !

Ce médecin expert de recours ou de victime fera en sorte que vos droits soient respectés et que tous les postes de préjudices définit dans la nomenclature DINTILHAC soient retenus dans leur fourchette haute.

Afin de vous défendre au mieux, un rendez-vous préalable avec ce médecin de recours doit être programmé au plus tôt pour qu’il puisse s’imprégner de votre dossier médical et de vos doléances qu’il mettra en avant lors de l’expertise.

Meilleure est l’expertise, meilleure sera l’indemnisation de votre préjudice corporel et financier.

Quel recours contre une expertise médicale ?

Il est possible de contester des conclusions médicales qui ne conviendraient pas à la victime soit que le médecin ait sous-évalué les préjudices soit qu’il ait omis de se prononcer sur d’autre.

Cette contestation peut se faire soit dans un cadre amiable ou dans un cadre judiciaire.

Dans un cadre amiable, il est possible de procéder à une expertise médicale dite contradictoire si la victime était seule lors de la première expertise.

L’expertise arbitrale peut également être un bon compromis puisque l’expertise est confiée à un médecin arbitre, réputé neutre, pour trancher le « litige ».

Attention, dans ce cas, il faut s’assurer que l’expert arbitre ne fait pas partie du réseau de l’assurance en question.

Dans un cadre contentieux, une expertise médicale peut être demandée à un Juge devant un Tribunal.

Dans ce cas, c’est à l’avocat qu’il appartient de présenter la demande.

Dans tous les cas, l’assistance d’un médecin expert de recours est indispensable car il sera un des garde-fous de vos droits.

En ce qui concerne notre société DVA Experts, nous faisons assister nos clients par des médecins experts de recours faisant partie de notre réseau.

Notre seul but est de défendre les droits des victimes pour que la réparation de leurs souffrances soit la plus juste et la plus haute.

Mikaël IKEDJIAN, DVA Experts


Commentaire(s) de l'article

Posez votre question sur le forum
Posez gratuitement vos questions sur le forum juridique Légavox
tifa [Visiteur], le 21/01/2015 à 23:15
Bonjour.suite a un accident de voiture..d k nt je ne suis pas fautive.J ai passer une irm et j ai deux henies cevicales..(coup du lapin).J ai fai de la kine qui sert a rien.
Le nerochirurgien m a prescris de la balneo..et si y a pas. Amelioration faudra operer.
J ai faiw l expertise medicale et n ai pas encore les resultats..
Pensez vous s ue je serais indemniser
yvesmarie [Membre], le 02/02/2015 à 11:26
Bonjour,
Vous serez indemnisé des préjudices retenus par l'expert de l'assurance.
Je vous invite donc à nous recontacter lorsque vous aurez reçu le rapport d'expertise médicale.
Cordialement,
ghislaine35 [Visiteur], le 05/02/2015 à 11:50
Bonjour,

Je me retourne vers vous car aujourd'hui je suis complétement perdue.

Je suis atteinte d'une sclérose en plaque progressive. Celle-ci à été diagnostiquée en 2008.

J'ai également été opéré trois fois du dos :

- 1 hernie discale
- 1 deuxième hernie discale 6 mois après
- pour finir 1 arthrodèse

En octobre 2008 j'ai fait un infarctus du myocarde

J'ai été licenciée de mon travail, ne pouvons plus gérer à cause de ma SEP.

J'ai été expertisée à la demande de SWISLIF l'assurance de mon emprunt, une deuxième fois à ma demande puisque je contestais leur décision.

Aujourd'hui je réclame une expertise judiciaire, car les décisions que rendent leurs médecins est inacceptable.

Pouvez-vous m'aider ?

Merci
vladyslavas [Visiteur], le 13/02/2015 à 21:06
j'ai une blessure en service commandé, homologuée par le ministére de la défense,le tribunal m'accorde une
invaliditée de 10% en maladie,j'ai toutes les preuves
que c'est un accident,donc blessure il me dise que je peux faire appel pouvez- vous m'aider- merci
DVA Experts [Membre], le 25/02/2015 à 15:15
Bonjour Ghislaine,
Malheureusement nous ne traitons pas des dossiers de crédit immobilier mais uniquement de l'indemnisation des accidents corporels.
Je vous invite à consulter un avocat afin d'intenter une action judiciaire pour contester le rapport médical en question.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 25/02/2015 à 15:17
Bonjour vladyslavas,
S'agissant d'un litige avec votre employeur (ministère de la défense), nous ne pouvons intervenir puisqu'il ne s'agit pas d'une indemnisation corporelle à proprement parler.
Je vous invite à consulter un avocat spécialisé.
De plus, j'ignore les circonstances de votre accident, peut-être pouvez-vous bénéficier de la jurisprudence BRUGNOT?
Cordialement,
sami [Visiteur], le 02/03/2015 à 23:46
bonjour,
j'ai etais victime d'un accident de la circulation et je ne suis pas en tort apres enquete de la police.
oui en effet j'ai eu les ligaments interne,croises arrachées plus le menisque arraches et le nerfs crural etiré plus une dermabrasions importante sur tous le molet gauche,plus des cotes casseeé etc etc...
l'assurance me demande de faire une lettre de doleance
aussi bien pour moi,ma femme et mes trois enfants et
je ne sais pas trop quoi ecrire
cordialement
DVA Experts [Membre], le 04/03/2015 à 11:47
Bonjour,
La lettre de doléances en essentiellement destinée à l'expert médical afin de lister les répercussions que vous avez dû subir depuis l'accident.
Il convient donc de lister ces répercussions sur le plan médical (douleurs, gênes, etc.), le plan personnel (difficultés à accomplir certains tâches, besoin d'une aide humaine, arrêt des activités sportives, etc.), sur le plan professionnel, etc.
Vous pouvez nous consulter directement si besoin :
www.dva-experts.com
Cordialement,
kari33 [Visiteur], le 08/03/2015 à 20:04
comment ecrire une lettre de doléance?
DVA Experts [Membre], le 09/03/2015 à 18:03
Bonjour,
Il n'y a pas de formalisme particulier pour rédiger la lettre de doléances.
Je vous invite à vous référer à mon message précédant.
L'équipe DVA Experts reste à votre disposition au 04.93.24.21.98 ou par mail : contact@dva-experts.com
Cordialement,
jp56740 [Visiteur], le 09/03/2015 à 20:29
Bonjour

J ai eu un accident de voiture , impliquant que moi , ma voiture a mordu le bas coté et c est encastré dans un arbre ! Jai eu un corset en platre pendant6 semaine car L1 et L2 fracturé .mon medecin a rempli le papier pour l assurance et a marqué guéri avec séquelle.
Jai été expertisé , et jai recu de mon assureur un courrier me stipulant que je serai pas indemnisé car le taux d invaliditè est de 3% .
Je n est pas eu le rapport d expertise et au jour d aujourdhui souffre beaucotp de mon dos , ne peu toujours pas conduire et se sont mes enfant qui gère mes courses , menage ect
Puis je avoir un recours?
DVA Experts [Membre], le 10/03/2015 à 09:06
Monsieur,
Vous pouvez contester les conclusions de l'expert mandaté par l'assurance.
Il convient de contacter un médecin expert de recours, indépendant des assurances, afin de prendre un avis sur les séquelles dont vous restez atteint.
Je vous invite à me contacter par téléphone au 04.93.24.21.98 ou par mail : contact@dva-experts.com afin de m'indiquer votre lieux de résidence pour que je puisse vous transmettre les coordonnées d'un expert.
Cordialement,
Sandrine [Visiteur], le 26/03/2015 à 09:36
Bonjour ma sœur est décédée suite a une intervention chirurgicale bénigne du menton en mars 2013 une expertise a eu lieu le 13 juin 2014, les experts devaient rendre leur rapport avant le 15 décembre 2014, depuis pas de nouvelles de l expert, et le juge a décidé de nommer un autre expert. Les experts ne sont donc pas dans l obligation de rendre un rapport? Nous ne savons pas pourquoi il ne donne pas suite. Que faire car une seconde expertise sera pour nous très éprouvant.
DVA Experts [Membre], le 26/03/2015 à 09:47
Bonjour,
Je crains que seul votre avocat puisse vous apporter une réponse puisqu'il s'agit d'une expertise judiciaire...
L'expert ne peut être sanctionné si il ne communique pas son rapport dans les délais impartis.
Je présume que le juge a préféré nommer un autre expert plutôt que d'attendre en vain un rapport.
Cordialement,
Lili [Visiteur], le 26/03/2015 à 23:14
Bonsoir mon mari a eu un accident travail mars 2014 il a fait une chute de 5 mètre lhopital lon garde que 24 heures il avait une fracture a l'œil gauche une plait sur le front et douleur au genou et cheville cest tout. Deau mois apres apres avoir demandé au medecin traitant des radios au genou et cheville car il avait très mal on apprendre alors quil a des fractures à ces niveaux la . Aujourdui on été au rendez vous chez l'expertise ils ont examiner mon mari le medecin ne nous écoute pas trop. Je suis un peu perdu j'ai panique un peu car j'avait limpression que c'était nous le fautif Puis je appeler le medecin que notre protection juridique à chois?? Merci
DVA Experts [Membre], le 27/03/2015 à 17:49
Bonjour,
Je pense que vous nous avez contacté téléphoniquement aujourd'hui pour nous exposer votre situation.
Comme je vous l'ai indiqué, ne disposant pas des conclusions médicales, je ne peux vous répondre.
Je vous invite à contacter l'expert qui vous a assisté ainsi que votre PJ qui assure votre défense.
Je me tiens à votre disposition par téléphone si besoin.
Cordialement,
ALM [Visiteur], le 16/04/2015 à 12:35
Bonjour,
Suite à une maladie chronique ayant entraîné un arrêt total de mon activité professionnelle et une invalidité en 2ème catégorie (à partir du 06/08/2014), j’ai sollicité, en novembre 2013, la prise en charge de mes prets au titre de l’invalidité, dans 2 établissements bancaires différents.
Pour la banque A (adhésion avec exclusions pour pathologies neuropsychiques) : expertise médicale effectuée le 31 juillet 2014. Conclusion du médecin expert X :taux d’invalidité fonctionnelle de 10 % et un taux d’invalidité professionnelle de 50 % & selon lui maladie d’origine psychique (état dépressif). Tous les rapports médicaux que je lui ai remis, émanant de professeur, médecins spécialistes et généraliste confirment l’absence de de syndrome dépressif, de plus l’affection dont je souffre est considérée comme maladie rhumatismale par l’OMS et par l'académie de Médecine Nationale Française.
Pour la banque B (adhésion sans exclusion) : expertise médicale le 11 septembre 2014 : conclusion du médecin expert Y : invalidité fonctionnelle 30% et professionnelle 100%.Mon échéance de pret est partiellement pris en charge conformément aux conditions
du contrat.


Depuis octobre 2014 je demande à l’assureur de la banque A de considérer les conclusions du médecin Y comme conclusion à l’arbitrage qu’il me propose, considérant
l’indépendance et l’impartialité du médecin Y
son rapport établi postérieurement à celui du médecin X
A ce jour je n’ai toujours pas de réponse (!!!).

Sur le plan juridique, ma demande est-elle recevable ? Si non pourquoi?

Dans l’attente de votre éclairage sur cette question,

sincères salutations
Nancy [Visiteur], le 16/04/2015 à 15:45
Bonjour, étant petite (5ans) j'ai été victime d'un accident de la route, ma mere y a perdu la vie et ma petite soeur est depuis paraplégique. J'ai subit plusieurs expertises psychologiques de l'assurance adverse les années qui ont suivies. J'ai aujourd'hui 20 ans et depuis plus d'un an je souffre de crises d'angoisse, qui m'ont empechées de poursuivre mes études, je suis actuellement dans l'incapacité de travailler et ma vie sociale a été tres affectée. Une nouvelle expertise médicale de l'expert de l'assurance a été faite à la majorité de ma perite soeur. Je ne sais pas quelles démarches faire, ni à qui m'adresser pour pouvoir subir une nouvelle expertise. Merci de votre aide
Nancy [Visiteur], le 16/04/2015 à 15:48
Je précise que je suis suivie aujourd'hui par un psychiatre, qui ne peut pas etre mon médecin de recours, qui a rapidement fait le lien entre mes crises d'angoisses et le déces de ma maman. Les précédentes expertises effectuées avaient bien souligné le fait que je pourrais avoir des séquelles plus grande.
yvesmarie [Membre], le 16/04/2015 à 15:55
Bonjour,

Malheureusement nous ne gérons pas les litiges avec assurances prêts…

Nous sommes spécialisés dans les expertises ayant pour objet l’évaluation du préjudice corporel.

Je ne peux donc répondre à votre question.

Cordialement,
Dido559 [Membre], le 16/04/2015 à 23:36
Bonjour,
Mon épouse a eu un accident en 2013 dans le cadre du travail avec un véhicule de service, elle n'était pas en tort. Elle s'est retrouvé en accident du travail, avec des séquelles entorse cervicale en autre. Elle a bénéficié d'une indemnisation de l'assurance à l'époque. Depuis 5mois, elle est rechute d'accident de travail suite à l'apparition d'une hernie cervicale. La sécu a reconnu la rechute d'accident de travail, mais le medecin expert de l'assurance ne reconnaît pas l'aggravation des séquelles et de lien avec l'accident, donc refus de réouverture de dossier de dommage corporel. Je souhaite savoir s'il est possible d'entamer une contestation. Bien à vous
dva experts [Visiteur], le 17/04/2015 à 16:37
Bonjour,
Il convient tout d'abord de prendre l'avis d'un médecin expert qui serait indépendant de cette assurance.
En fonction de son avis, vous pourrez contester le rapport d'expertise de leur expert et solliciter une nouvelle expertise.
Cordialement,
Leila [Visiteur], le 19/05/2015 à 14:36
Bonjour, voilà ma situation j ai fau de l aquaplaning le 24 février et les urgence m ont mis 90 jours d itt dans cette accident je n es Blaisé personne a par ma personne j ai une fracture du bassin ainsi que du sacrum le rendez vous avec le medecin expert et en octobre es ce normal car je ne peux pas travailler et ne touche aucune indemnité.que dois je faire merci
Leila [Visiteur], le 19/05/2015 à 14:36
Bonjour, voilà ma situation j ai fau de l aquaplaning le 24 février et les urgence m ont mis 90 jours d itt dans cette accident je n es Blaisé personne a par ma personne j ai une fracture du bassin ainsi que du sacrum le rendez vous avec le medecin expert et en octobre es ce normal car je ne peux pas travailler et ne touche aucune indemnité.que dois je faire merci
DVA Experts [Membre], le 21/05/2015 à 17:19
Bonjour,
Il est normal que vous soyez convoqué par un médecin expert de l'assurance. Le délai me paraît toutefois assez long...Je présume que cet expert doit avoir un agenda surchargé.
Il faudrait consulter votre contrat d'assurance afin de connaître les conditions d'indemnisation (seuil d'intervention) et les modalités d'indemnisation, c'est à dire quels préjudices corporels sont indemnisables :
http://www.dva-experts.com/postes-de-prejudices/
Cordialement,
Narii [Visiteur], le 30/05/2015 à 23:23
bonjour,
mon assureur m'a fait passé une expertise médicale par son médecin-conseil sans lettre de convocation et sans choix sur l'expert ! j'étais seul en plus ... J'ai reçu les conclusions qui ne retiennent aucune AIPP ou IPP sur les postes de préjudices, suites à plusieurs complications (tamponade,pericardite,multiples épenchements pleuraux,infection nosocomiale) à l'heure actuelle,je subis un traitement lourd: Urbanyl-gabapentine-deroxat pour grand stress et dépréssion , mon médecin a stopper le lysanxia et l'effexor 75.5 mg ! Quel sont les recours possible contre ces conclusions ? contradictoire ! arbitrale ou devant un juge ?
DVA Experts [Membre], le 02/06/2015 à 16:06
Monsieur,
Comme indiqué dans cet article, vous avez la possibilité de contester l'expertise médicale qui vous a été adressé.
Pour ce faire, vous pouvez consulter un médecin expert de victime afin qu'il rédige un certificat médical critique du rapport pour l'adresser ensuite à l'assurance.
Vous pouvez également directement passer par la case Tribunal.
Cordialement,
vincente [Visiteur], le 13/06/2015 à 10:58
Bonjour,
Ma maman a 82 ans, elle a été renversée par un camion il y a 1 ans environ. 1 expertise médicale à été faite le 3 juin dernier. L'évaluation des dommages me semble minimisée... je n'ai pas donné le courrier que j'avais préparé faisant part des dommages et les consequances liées.
Comment me défendre, dois je attendre la proposition de l'assurance pour réagir. Nous habitons Grenoble, comment trouver un expert médicale pour réagir.
merci pour votre aide.
Cordialement.
Tiptom [Visiteur], le 15/06/2015 à 19:36
Bonjour.
Il y a une dizaine d'année j'ai été victime d'une agression. Je suis allé aux urgences faire des radio de mon nez où je soupçonnais une fracture. Celles-ci n'ont rien mis en évidence. Les mois passaient et mon nez se déviait avec une gêne respiratoire de plus en plus évidente. J'ai vu des spécialistes qui n'ont rien vu et puis un medecin expert qui a essayé de me faire croire que j'étais né le nez tordu . Elle n'a fait de plus que me faire expirer sur un miroir pour analyser les traces de buée....
Pas convaincu par le diagnostiques j'ai fini par aller voir un chirurgien facial reconnu qui n'a pas mis bien longtemps avant de découvrir une double fracture sur les radios de très mauvaise qualité. Devant attendre la fin de ma croissance pour pouvoir faire l'intervention chirurgicale ( car nez très dévié , cloison nasale en W , incapacité de respirer d'une narine et très peu de l'autre ... ) j'ai donc subit l'intervention en février. J'ai contacté l'assurance qui m'a donné rdv avec le meme medecin expert qu'il y'a 10 ans. Avec le rapport du chirurgien et de l'ORL qui stipulent l'importance des dégâts , dois je me rendre au rdv du medecin expert avec un medecin expert de recours ou ses simples rapports suffiront à appuyer mes dommages moraux et physiques.
Dans l'attente de votre réponse je vous remercie pour l'attention que vous porterez à mon problème. Cordialement
DVA Experts [Membre], le 16/06/2015 à 18:15
Bonjour,
Vincente : Vous avez la possibilité de contester l'expertise médicale qui vous a été adressé.
Pour ce faire, vous pouvez consulter un médecin expert de victime afin qu'il rédige un certificat médical critique du rapport pour l'adresser ensuite à l'assurance.
Vous n'êtes pas obligé d'attendre l'offre de l'assurance.
Vous pouvez également directement passer par la case Tribunal.
Cordialement,

Tiptom :Il est toujours préférable d'être assisté par un médecin de recours pour que les préjudices soient évalués au mieux.
Cordialement,

http://www.dva-experts.com/
Wawa [Visiteur], le 17/06/2015 à 10:32
Bonjour ayant eu un accident de cyclomoteur non responsable, reconnue en accident de travail. L'expertise medical mandate étant passée, étant laissé, je souhaiterai être accompagner lors de la contre expertise, pourriez vous me donner un devis. Merci
DVA Experts [Membre], le 17/06/2015 à 12:07
Bonjour,
Je vous invite à m'adresser directement un mail avec vos coordonnées pour que je vous transmette les coordonnées d'un médecin expert sur votre région :
ikedjian@dva-experts.com
laeti [Visiteur], le 30/06/2015 à 22:50
Bonjour'
Le 5 janvier 2012 jai été victime, d un avc, jai constitué un dossier pour la crci. Jai fait l expertise a pari.lors de l expertise jai expliqué que le 5 janvier jai ete voir mon médecin traitant et a constaté 15 11 de tension mais na pris aucune mesure.malheureusement il na pas enregistr la consultation. Donc jai pas de preuve de mon passage.il a nié même mes dire.alors je vouderai savoir qu est ce que je dois Faire.lors fe la commission fu crci il a été représente par des avocats qui ont demandes l irrecevabilité dz mon dossier .jai ete consolidé a 40 pour cent.alors serai Je indemnisée? Moi jai pas mes moyens sz prendre un avocat et je ne peuwx plus reprendre travail jai le côté gauche paralysé.
dva experts [Visiteur], le 01/07/2015 à 12:03
Bonjour,
Vous serez indemnisé si la commission retient soit une faute soit un aléa thérapeutique.
Dans le cas contraire, vous devrez poursuivre par voie judiciaire pour obtenir une indemnisation.
Cordialement,
coco [Visiteur], le 17/07/2015 à 14:42
Bonjour,
Mon maris à besoin d'un nom d'un medecin pour contre expertise par rapport à un AT mal au dos
Je vous en remercie par avance
beatrice [Visiteur], le 21/07/2015 à 11:32
bonjour suite a un accident du travail je suis tomber 18 marches car la rampe d'escalier etait en tres mauvais etat j"ai eu une operation avec pose d'une prothese suivie d"algodystrophie severe depuis le 1 12 2014 je suis toujours non conslidé qui et responsable mon patron ou le client chez qui cette accident a eu lieu ou les deux merc i de votre reponse car je part sur un dossier mdph car je ne peut plu ni conduire ni utiliser ma main droite dans toute les tache de la vie quotidienne merci
DVA Experts [Membre], le 21/07/2015 à 15:03
Bonjour coco,
Je vous invite à m'adresser un mail sur ikedjian@dva-experts.com avec votre lieu de résidence afin que je vous transmette les coordonnées d'un médecin expert sur votre région.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 21/07/2015 à 15:16
Bonjour Béatrice,
Le sujet de cet article est l'expertise médicale et non la législation des accidentés du travail. Je vous invite à consulter un avocat spécialisé en la matière.
Cordialement,
Khalil [Visiteur], le 22/07/2015 à 04:19
Bonjour Maître,je ss victime d'un accident (mai 2014) avec vl allemand,j'ai reçu le raport de l'expert après mon rdv le 9/06/2015 mais aucune poste de prejeduce marqué, je ne sais pas si je serai indemnisé ou pas si oui est ce que j'aurai droit à demandé une provision sur mon indemnité final puisque sur le rapport il est marqué que je doi voir un psycatre sachant que je ne ss pas responsable a100/100 merci d'avance
DVA Experts [Membre], le 22/07/2015 à 18:10
Monsieur,
Si aucun poste de préjudice n'est retenu dans l'expertise c'est très probablement que votre état de santé n'est pas consolidé ou qu'il attend les conclusions de l'expert psychiatre.
Vos préjudices corporels seront dans ce cas évalué lors de l'expertise médicale de consolidation ou à l'issue de l'expertise psychiatrique.
Ne connaissant pas votre dossier il n'est pas possible de vous indiquer si une provision pourrait être débloquée.
Je suis à votre disposition par téléphone 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92 pour répondre à vos interrogations.
www.dva-experts.com
Pitchoune56 [Visiteur], le 22/07/2015 à 22:23
Bonjour, le 14 janvier j ai été percuter par un taxi qui M à refuser une priorité à droite.j ai été convoquer par le médecin expert de mon assurance ( qui est la même que la partie adverse ).à ce jours j ai toujours des douleurs au cervicale (du milieu du dos dans les bras tête. ... )Les gestes de la vie quotidienne me sont pénible, vaisselle,préparation des repas, M occuper de mes enfants je n ai plus de loisirscouture, jardinage,ballade....et j abrége régulièrement les visites de mes amies....lors du rv avec l expert ma fille de 7 ans était avec moi, si je ne suis pas d accord avec le rapport est ce que je pourrais tout de même le contester
DVA Experts [Membre], le 23/07/2015 à 11:51
Bonjour,
Vous pouvez toujours contester cette expertise si les conclusions médicales ne vous conviennent pas.
Vous saisissez donc l'intérêt d'être défendu par un médecin expert indépendant de l'assurance afin que vos préjudices soient évalués au plus juste.
Si vous avez d'autres questions ou que vous souhaitez être défendue contre l'assurance, je suis à votre disposition par téléphone 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN
www.dva-experts.com
Sanita [Visiteur], le 21/08/2015 à 09:09
Bjr.ca fait 4 ans que mon mari a subi un accident de la route en revenant de son travail.il a été le victime.Le responsable de l'accident était en état d'ivresse.son avocat lui a demandée de faire l'expertise. mais il n'a pas pu le faire. Puisque il se déplaçait bcp dans son travail. est ce quˋil a encore droit d'être indemnisé si il reprend le suivit de son dossier ? Merci.
Sanita [Visiteur], le 21/08/2015 à 11:08
Et pour finir. Mon mari a été hospitalisé pendant une semaine. Il avait une fracture de sternum.cordialement.
yvesmarie [Membre], le 25/08/2015 à 14:47
Madame,
Je ne vois pas d'objection à reprendre le dossier si celui-ci a été laissé en suspens.
Je vous invite à reprendre attache avec votre avocat pour reprendre la gestion du dossier de votre mari.
Cordialement,
vero [Visiteur], le 28/08/2015 à 18:58
Bonjour,j'ai été victime d'un accident de trajet le 21janvier 2015,alors que j'étais en scooter. Une camionnette m'a percuté et m'a trainée sur une certaine longueur, c'est grace à un monsieur, qui c'est arreté que la camionnette a fini par s'arreter, je n'arrivais pas à me débloquer, mon manteau était coincée sous sa roue. les pompiers mon enmener a l'hopital rien de casser mais des douleurs musculaires qui ne partent pas au jour d'aujourd'hui?malgré des seances de kiné et d'osteo. j'ai vu le medecin de l'assurance qui m'a estimé consolidé malgré mes douleurs persistantes. La sécu m'a elle estimée consolidée sans m'avoir vu au 15 juillet avec l'aide de mon medecin j'ai fait une demande de recour et elle à joint le medecin conseil qui a reporté la consolidation au 2 septembre,mais après cette date je dois leur rendre la feuille d'accident du travail. je suis vendeuse dans un libre service, debout toute la journée à mettre les produits en rayon porter des produits lourds monter descendre d'un escabeau , je ne me vois pas reprendre. J'aimerais trouver une solution à cette douleur et la faire disparaître, il me faut encore un peut de temps, que dois-je faire?
DVA Experts [Membre], le 01/09/2015 à 15:34
Bonjour,
Si vous estimez que les conclusions médicales rendues par l'expert nommé par l'assurance vous sont défavorables, vous pouvez les contester.
L'assistance d'un médecin expert de recours est conseillée pour faire aboutir votre demande.
Cordialement,
http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/
chocolat [Visiteur], le 08/09/2015 à 13:54
bonjour,mon fils a été victime d un accident commis par un camarade du college qui lui a enfoncé une épine de pin dans l oreille .Cela a mal tourné car un an plus tard il se faisait opéré de cette oreille .Lépine lui a perforé le tympan et suite a cela un cholestéatome est apparu .Aujourd hui il est appareillé , il est allé voir un spy caril ne l admettais pas.Je suis passé devant un médecin expert désigné par l assurance qui lui m a envoyé voir un autre orl expert .Je suis aujourd hui dans l attente de résultats cela dur depuis 2 ans Que peut il obtenir ensachant que nous sommes allés seul au rdv d expertise
DVA Experts [Membre], le 08/09/2015 à 15:08
Bonjour,
Sans disposer des conclusions médicales, il n'est pas possible d'évaluer l'indemnisation à laquelle pourra prétendre votre fils.
Ces conclusions pourront éventuellement être contestées si elles ne vous conviennent pas.
De plus, s'agit-il bien de l'assurance responsabilité civile des parents du camarade qui est en charge de l'indemnisation?
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
rocketta [Visiteur], le 22/09/2015 à 13:43
pouvez- vous me donner le nom d'un médecin expert indépendant des assurances MACIF et MATMUT pour contester leur rapport médicale suite à un accident de trajet.
J'habite Lambersart 59130
Merci d'avance
DVA Experts [Membre], le 22/09/2015 à 16:37
Bonjour,
Je vous invite à m'adresser un mail sur :
ikedjian@dva-experts.com.
Je vous communiquerai les coordonnées d'un expert.
Cordialement,
Eva [Visiteur], le 25/09/2015 à 21:38
Bonjour , en rentrant de travailler j'ai été percuter par une voiture à l'arrière , et à ce jour jai une entorse des cervicales , des douleurs fortes dans le dos ., des nuits sans sommeils suite au choc de l'accident , dans l'incapacité de porter ma fille de 6 mois , et d'autres maux ... Je suis donc en accident du travail.
Jai envoyer le constat a mon assurance .

Quelles démarches dois je effectuer pour prétendre à des indemnités suite au préjudice ?
yvesmarie [Membre], le 28/09/2015 à 11:53
Bonjour,
Dans la mesure où vous avez transmis le constat amiable à l'assurance, il n'y a pas de démarche particulière à effectuer. Il convient d'aviser l'assurance de l'évolution des blessures en adressant les pièces médicales.
C'est votre propre assurance qui reprendra contact avec vous.
Pour plus d'information : http://www.dva-experts.com/accident-de-la-circulation/
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 28/09/2015 à 11:53
Bonjour,
Dans la mesure où vous avez transmis le constat amiable à l'assurance, il n'y a pas de démarche particulière à effectuer. Il convient d'aviser l'assurance de l'évolution des blessures en adressant les pièces médicales.
C'est votre propre assurance qui reprendra contact avec vous.
Pour plus d'information : http://www.dva-experts.com/accident-de-la-circulation/
Cordialement,
frany [Visiteur], le 29/09/2015 à 09:11
bonjour
suite à un accident de trajet en revenant du travail ;je suis en arret depuis le 03/11/2014
j'ai reçu le rapport de l'expert d'assurance;2eme rendez vous j'y suis allée seule
je conteste ce rapport
je souffre toujours du dos et prend continuellement des anti douleurs : un medecin d'un centre de reeducation en a conclu que je ne devais pas reprendre mon activité professionnelle et que je devait prevoir une reconversion
ce medecin expert en a pas tenu compte
j'envisage une contre expertise comment proceder
merçi de votre aide
DVA Experts [Membre], le 29/09/2015 à 09:20
Bonjour,
Si vous estimez que les conclusions médicales rendues par l'expert nommé par l'assurance vous sont défavorables, vous pouvez naturellement les contester.
L'assistance d'un médecin expert de recours est conseillée pour faire aboutir votre demande.
Je vous invite à m'adresser un mail sur :
ikedjian@dva-experts.com pour que je vous communiquerai les coordonnées d'un expert proche de votre domicile.
Cordialement,
Télia [Visiteur], le 04/10/2015 à 23:14
Bonjour,
J'ai été victime d'une agression par des auteurs inconnus qui a engendré une fracture au niveau de mon poignet gauche (je suis droitière), l'institut médico-judiciaire a conclu à une ITT de 35 jours (correspondant au temps moyen d'immobilisation de mon bras). J'ai saisi la CIVI pour indemnisation du préjudice subi. Un expert a été nommé qui a conclu à une ITT de 7 jours (j'y suis allée seule). Pour des raisons financières je n'ai pas fait appel à un avocat (légèrement au-dessus du seuil de l'aide juridictionnelle) et je dois rendre "mes écritures" rapidement.
Quelle est l'incidence de cette réduction d'ITT ?
Va-t-on rejeter de ma demande au motif que la CIVI n'est pas compétente pour une itt de 7 jours ? je précise que j'ai perçu une provision de 1 000 € que je ne suis même plus en mesure de rembourser!
A supposé que cela ne remette pas en cause la procédure, cela va-t-il minorer mon indemnisation ?
Ai-je intérêt à demander une contre expertise, sachant que cela va retarder encore la procédure ? (en ai-je le droit ?)
D'avance je vous remercie de vos réponses !
keylia31 [Visiteur], le 06/10/2015 à 15:19
Bonjour,
J'ai eu un accident de VTT à l’âge de 15 ans (en 1995), j'ai été opéré du genou droit en 1996, j'ai entièrement récupéré.
Je me suis engagé en tant que militaire sans aucuns soucis.
En 2004 j'ai eu un nouvel accident qui en a résulté une nouvelle opération sur le même genou en 2006.
Suite à mon dossier de pension, la commission m'a attribué un taux d'invalidité de 10% (15% - 5% d'antériorité) à titre temporaire pendant 3 ans.
J’ai contacté mon assurance pour déclarer mon invalidité afin de recevoir le capital auquel je suis censé avoir droit. Le conseiller m’a expliqué que je ne pouvais y prétendre car l’accident est trop vieux et que je ne l’ai pas déclaré dans les deux ans suivant l’accident.
Je n’avais aucune idée que ce deuxième et surtout troisième accident (en 2007) provoquerait à la longue cette invalidité.
La commission vient de confirmer mon invalidité définitivement.
J’aimerai savoir si j’ai tout de même droit à cette somme de la part de mon assurance ou non, car le conseiller que j’ai m’a l’air plutôt fainéant (cela fait 3 mois que mon mari le contact pour signer un nouveau contrat, il n’a jamais été rappelé).
Merci d’avance pour votre réponse.
DVA Experts [Membre], le 06/10/2015 à 16:01
Télia bonjour,
Les critères pour bénéficier d'une indemnisation par le biai de la CIVI sont soit une ITT supérieure ou égale à 30 jours SOIT une AIPP minimum de 1 %.
Je vous invite à me contacter par téléphone (04.93.24.21.98 ou 06.24.05.21.92) pour approfondir votre dossier car nous pouvons peut-être prendre en charge la demande sans avance de frais pour vous.
ATTENTION : le juge ne pourra allouer une indemnité supérieure à vos demandes. Il faudra donc chiffrer celles-ci avec précisions.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 06/10/2015 à 16:01
correctif : tél : 06.24.05.31.92
DVA Experts [Membre], le 06/10/2015 à 16:04
Keylia31 Bonjour,
Avec toutes les réserves d'usage, je vous informe que la prescription en matière contractuelle est effectivement biennale (deux ans)... dans tous les cas elle serait au mieux de 10 ans à compter de la consolidation.
Il me paraît donc difficile de faire valoir une demande d'indemnisation 20 ans après les faits.
Vous pouvez néanmoins soumettre votre dossier à un avocat afin d'avoir une réponse plus précise (je ne dispose pas de votre dossier sous les yeux).
Cordialement,
ced [Visiteur], le 13/10/2015 à 14:18
J'ai eu un accident de trajet(a.t )en revenant de mon travail le 19 juillet 2013 suite à ça j'ai une grosse entorse du genou droit avec grosse compression du genou et un déchirement des ligaments croisés antérieurs plus une fracture du plateau tibial la consolidation avec séquelles date du 1er février 2015(18m a.t)l expertise final me met 5% d invalidité mais la secu me met 20%..j etais seul pour les expertises..j ai des douleurs a vie etant conducteur engin et cariste(monter et descendre me font mal au genou je boite en fin de journee..puis je demander une contre expertise..
agn01 [Membre], le 17/10/2015 à 10:15
Bonjour,
Une de mes amies a eu un accident avec une fracture de le tête de l'humerus. La SNCF en a été reconnue responsable par le tribunal.
Après un an il a été constaté que la fracture était non consolidée. Elle a subi deux greffes osseuses sans succès. Elle souffre beaucoup et ne peut pas utiliser son bras.Le chirurgien propose maintenant la pose d'une prothèse.
Son état est considéré comme non consolidé par l'expert de sa compagnie d'assurance qui lui a précisé que "tous les médecins seraient d'avis qu'une troisième opération pourrait la soulager".
Mais mon amie ne veut pas d'une nouvelle opération d'autant que son médecin traitant lui a indiqué que cette opération ne donnait pas de bons résultats.
La situation semble bloquée puisqu'elle ne peut être indemnisée que si l'état est consolidé et qu'il ne peut pas l'être vu son refus d'une nouvelle opération. Que faire ?
blc [Visiteur], le 17/10/2015 à 13:22
J ai eu un at le 8 juin 2015 le medecin m opere d un hygroma. le onze aout le 26 j ai rendez vous au medecin conseil de la cpam que me manipule m importe comment et me guerie sans. sequelles sauf le 27 au urgence a une clinque resultat surinfection post operatoire suivie d un staphylocoque doree toujour en arret avec des douleurs que faire pour avoir indemmiter
blc [Visiteur], le 19/10/2015 à 12:14
J ai passer une echo et doit voir le neurologue conclusion echo discrets. remaniements osseux de la corticale olecraninne droite en regard. d un epaississement des patie molle sous cutanee et probable nevrite ulnaire droite secondaire a l infection loco regionale. esque. le staphylocoque me joue pas des tours dans le dossier de la crci les document n y sont pas alors le jugement va changer et attent reponse pouver me donner des conseils pour pas me faire avoir le jour devant le medecin expert vue les erreur des
DVA Experts [Membre], le 19/10/2015 à 14:35
CED Bonjour,
Vous avez toujours la possibilité de contester l'expertise médicale qui vous a été adressée si vous estimez que les conclusions ne correspondent pas à la réalité.
Pour ce faire, vous pouvez consulter un médecin expert de victime afin qu'il rédige un certificat médical critique du rapport pour l'adresser ensuite à l'assurance.

Vous pouvez également directement passer par la case Tribunal.

Je reste à votre disposition par mail ikedjian@dva-experts.com ou téléphone 06.24.05.31.92 si vous le souhaitez.

Cordialement,

http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/
DVA Experts [Membre], le 19/10/2015 à 14:38
AGN01 Bonjour,
Compte-tenu de votre demande, il est préférable que votre amie débatte de cette question avec son avocat.
Je ne voudrai pas interférer avec les conseils qu'il pourrait lui donner...
Par contre, personne ne peut obliger votre amie à se faire opérer, mais les experts pourraient tenir compte de son refus de se faire soigner pour sous évaluer son préjudice...Il convient donc d'être très vigilant sur la suite à donner à cette affaire.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 19/10/2015 à 14:40
BLC bonjour,
Je crains de ne pas saisir votre demande.
Vous évoquez à la fois une décision de la CPAM, une demande auprès de la CRCI et une expertise médicale.
Je ne sais donc pas quoi répondre à votre question...
Si vous avez un avocat, il est préférable de le questionner directement.
Cordialement,
Chanez [Visiteur], le 25/10/2015 à 07:06
Bonjour ayant ete victime de violences conjugales fracture du plateau tibial avec écrasement opération fauteuil roulant rééducation 90jours d itt encore opération infection et je continu ma rééducation j ai vu l expert séquelle ma jambe n est pas stable plus arthrose la j attend la 2eme expertise psy je ne peux plus utiliser ma jambe comme je veux plus rapport du médecin légiste est ce que je vais bien être dédommagé
Mat [Visiteur], le 25/10/2015 à 19:44
Bonjour suite à une accident de voiture non responsable j ai eu une entorse cervicale rachi deux mois d arrêt avec minerve pour la naissance de ma fille pas meilleur moment pour être en arrêt bref cervicale fragile je suis déménageur je suis obliger d aller au Kine toute les semaines depuis l accident tellement je souffre et n ai pas récupérer ma force d antant lors de la visite médicale chez l expert celui ci a conclu de la guérison alors que neuf mois plus tard je suis toujours obliger de me rendre au Kine dois je accepter l indemnisation de mon assurance ou faire appel !?
DVA Experts [Membre], le 27/10/2015 à 14:18
Chanez Bonjour,
Je ne peux vous dire si votre indemnisation sera à hauteur de vos préjudices puisque votre expertise de consolidation n'a pas encore eu lieu.
Je ne peux que vous inviter à vous faire assister d'un médecin de recours ainsi que d'un avocat spécialisé dans les dommages corporels.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 27/10/2015 à 14:19
Mat bonjour,
Si vous considérez que l'expertise médicale ne reflète pas la réalité car aucune séquelle n'est retenue par le médecin conseil de l'assurance, alors vous êtes en droit de contester l'examen.
Pour ce faire, il est préférable d'être entouré d'un médecin expert de recours afin de défendre votre cause lors de la prochaine expertise médicale, que celle-ci soit amiable ou judiciaire.
Cordialement,
sofiane 94 [Visiteur], le 04/11/2015 à 11:52
bonjour je suis plombier et suite à un accident de travail depuis aujourd hui 2 ans qui m'a coûter une double entorse de la cheville avec arrachement de la malléole suivi de une algodystrophie je vais perdre mon travail car j ai des séquelle qui pour la sécu ne me permet pas de rester dans le bâtiment car impossible de monter à l échelle ou bien de me mettre accroupi et de soulever des charges lourdes ... la seule réponse de leur part est une reconvertion mais moi leur reconvertion ne me aidera pas à retrouver ma jambe par la suite je ne suis plus le même depuis cet accident j aimerais savoir à quoi je ai le droit car pour la sécu ça sera 15 pour cent ipp et il a oser me dire ça avec un sourire moqueur à 34 ans ça veut dire que je fini handicape et qu il me reste le chômage par la suite c est comme ça que on est récompenser une fois que on sert plus à rien j ai des douleurs qu il imagine même pas un pied dans une autre couleur je boîte des que je marche ...de gros souci de couple j ai 2 enfants en bah âge dont je peux pas me occuper et les 15 mois en fauteuil roulant on empirer mon état

merci d avance
DVA Experts [Membre], le 04/11/2015 à 15:50
Bonjour,
L'article que j'ai rédigé concerne les expertises médicales et l'indemnisation du dommage corporel par les assurances.
Malheureusement, aussi dramatique que soit votre situation, si il n'y a pas de tiers responsable, seule la CPAM est en mesure de vous verser des fonds, vous forme de rente.
Aucune assurance ne pourra allouer d'indemnisation de vos dommages corporels.
Cordialement,
Thierry [Visiteur], le 06/11/2015 à 10:15
Bonjour,
Suite à mon avc, et mes difficultés à me remettre en activité, j ai engagé une contrexpertise médicale
Cette fois je me suis entouré d un médecin en recours et d un avocat
L arbitrage ne trouve pas d issue depuis novembre 2013
Chaque décision de la part du médecin arbitre prend des mois
La dernière en date traine depuis le 3 juin dernier
L'arbitrage a t il une durée limitée dans le temps?
Merci pour votre retour
DVA Experts [Membre], le 06/11/2015 à 10:30
Monsieur,
Je crains de ne pouvoir répondre à votre demande compte-tenu du fait que je ne dispose pas des compromis d'arbitrage.
Je vous invite à faire le point avec votre avocat et envisager un recours judiciaire.
Cordialement,
ju24 [Visiteur], le 10/11/2015 à 03:47
Bonjour,ma compagne et moi même avons ete victime d un vol a main armée pour le moment personne a été arrêter. Nous avons eu 30 jours itt dû essentiellement au dommage psychologique. Que pouvons nous espère comme indemnité? sachant d'autant plus que nous devons déménager car ma compagne ne veux pas vivre dans le lieu de l'agression. Cordialement
DVA Experts [Membre], le 10/11/2015 à 10:06
Monsieur,
Sans avoir été soumis à une expertise médicale, il n’est pas possible d’évaluer une indemnisation corporelle.
Aussi, il conviendra de solliciter un expertise médicale devant le Tribunal correctionnel si les agresseurs sont retrouvés, ou devant la CIVI si les individus restent introuvables...
Pour plus d'information : http://www.dva-experts.com/agression/
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
ju24 [Visiteur], le 10/11/2015 à 11:07
Au niveau du corp les urgence on relève des marque s de coup sur la tête et épaule ( coup de cross) un bleu orbitale,des douleur continue pendant 15jours,ensuite nous avons consultée un psy qui a déterminer que nous avons développé des angoisse et d autres troubles depuis l'agression. Et la je dois faire quand meme une demande d expertise auprès de la civi?pensez vous que ca vaut de faire ces démarches?
noure [Visiteur], le 11/11/2015 à 17:24
bonjour mon fils était victime d'un accident de la route.la dernière il a passé l'expertise final et à la conclusion j'ai demandé des rectifications avec mon avocate et quand j'ai rencontré notre médecin m'a dit tu reste un an de signé le rapport final meme pour les rectifications que l'expert médicale de l'assurance peut demander une expertise et reduira le pourcentage de AIPP es-que c'est vrai cordialement
DVA Experts [Membre], le 12/11/2015 à 10:54
Ju24 Bonjour,
L'expertise médicale est nécessaire pour évaluer vos préjudices corporels.
Les certificats du médecin légiste ou du psychologue ne sont pas des expertises médicales.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 12/11/2015 à 10:55
Noure Bonjour,
Je suis désolé de ne pas comprendre votre demande.
Je vous invite à questionner votre avocat qui sera plus à même de vous répondre.
Cordialement,
ju24 [Visiteur], le 13/11/2015 à 02:34
Nous avons eu les 30jours itt prescrit par un médecin généraliste es que cela suffit ou il faut un médecin expert uniquement ?
DVA Experts [Membre], le 13/11/2015 à 09:02
Bonjour,
Je vous invite à lire chaque paragraphe de cet article :
http://www.dva-experts.com/expertise-medicale/
en particulier : A quoi sert l’expertise médicale ?
L'expertise médicale sert à évaluer chaque préjudice corporel. Les jours d'iTT ne s'indemnisent pas.
Cordialement,
Lorna [Visiteur], le 21/11/2015 à 00:19
Bonjour en novembre 2014 ma soeur et moi, on sais fais agresser à son domicile, on a prit chacune un avocat depuis j ai beaucoup de séquelle et je n arrête pas de faire des àllet venue à l hôpital pour des examens, les médecins font la politique de l autruche des que je parle de cette agression eb disant non on es.pas encore la ( dans le sens ne dite pas cela ce n es surment pas du a cette agression) mais je connais mon corp et je sais que je n avais pas tout cela avant mon avocats ne m as pas parler d expert et toujour pas de nouvelle des tribunaux, je ne sais plus quoi faire ni où me trourner car à part me demander d apporter à mon avocats les résultats des examen et les facture rien n avance et je ne veut faire mal les choses.
Lorna [Visiteur], le 21/11/2015 à 00:19
Bonjour en novembre 2014 ma soeur et moi, on sais fais agresser à son domicile, on a prit chacune un avocat depuis j ai beaucoup de séquelle et je n arrête pas de faire des àllet venue à l hôpital pour des examens, les médecins font la politique de l autruche des que je parle de cette agression eb disant non on es.pas encore la ( dans le sens ne dite pas cela ce n es surment pas du a cette agression) mais je connais mon corp et je sais que je n avais pas tout cela avant mon avocats ne m as pas parler d expert et toujour pas de nouvelle des tribunaux, je ne sais plus quoi faire ni où me trourner car à part me demander d apporter à mon avocats les résultats des examen et les facture rien n avance et je ne veut faire mal les choses.
DVA Experts [Membre], le 23/11/2015 à 11:32
Bonjour,
J'ai pris bonne note de votre message interrogatif.
Je vous invite tout d'abord à faire le point avec votre avocat sur l'évolution exacte de votre dossier d'indemnisation.
J'ignore naturellement où en est votre dossier et aurai du mail à vous renseigner.
Vous pouvez m'appeler par téléphone si vous souhaitez que je vous renseigne : 04.93.24.21.98.
Cordialement,
stephane [Visiteur], le 24/11/2015 à 15:46
bonjour en novembre 2013 j ais été victime d un accident du travail(épicondylite du coude gauche ) après 8 mois d arret de travail consolidation et reprise de mon travail le 23 octobre 2014 . rechute du bras gauche ainsi que le bras droit ( épicondylite plus syndrome des loges des deux bras ) avril 2015 mes deux bras sont reconnus en maladie professionel .11 mai 2015 opération du bras gauche (epicondylite et syndrome des loges le 29 juillet 2015 opération du ténosynovite de quervain du meme bras suite cela j ai été consolidé pour mes deux bras le 12 octobre 2015 avec sequelles non indemnisables . j ai fait une demande d invalidité qui m as été refusé doit je contesté cette décision auprès du tribunal . le médecin du travail m as déclaré inapte a mon poste de travail . donc licenciement. merci
stephane [Visiteur], le 24/11/2015 à 15:47
dois je prendre un avocat merci
DVA Experts [Membre], le 24/11/2015 à 16:04
Bonjour,
Votre situation ne s'apparente pas vraiment à l'objet de cet article qui concerne l'expertise médicale et l'indemnisation du dommage corporel.
Je pense que vous devriez en effet vous rapprocher d'un avocat afin d'engager une action judiciaire devant le TCI ou le TASS.
Cordialement,
noure [Visiteur], le 26/11/2015 à 23:38
bonjour
depuis juillet 2015j'ai reçu le rapport d'expertise final de mon fils victime d'un traumatisme cranienne suite d'un accident de la route piéton renversé par une voiture mais avec mon avocate on a demmandé pour ajouter des préjudice non mentionner dans le rapport.dernièrement mon avocate m'a contacter et m'a dit si le rapport n'est pas signé cela veut dire qu'il pourra etre remis en cause plus tard et notamment nous pourrons perdre des préjudices et si le rapport est signé ce qui est obtenu ne pourra pas disparaitre et il sera toujours possible de demander d'autre préjudices je vous demande maitre es-que c'est exacte cette argumentation cordialement
DVA Experts [Membre], le 27/11/2015 à 10:31
Madame,
Je ne peux dédire votre avocat sans disposer du dossier complet.
D'un point de vue déontologique il ne m'est malheureusement pas possible de répondre ici.
Cordialement,
Nikos [Visiteur], le 02/12/2015 à 17:06
bonjour
je fais appel à vos services afin de m'aiguiller en effet je suis en accident de travail depuis un peu plus d'un an et demi j'ai suivi et été ballotté de chirurgiens qui n'ont voulu rien faire pour mon problème en spécialistes pour trouver une solution, ayant trouvé enfin celle-ci par le bien de rhumato, osthéo, ainsi que podologue, le médecin conseil suite à un rdv ensemble a notifié par courrier mon médecin et non moi-même l'arrêt de la procédure d'accident de travail et ma reprise, malgré la contestation de mon médecin traitant, il lui a bien spécifié qu'il prenait en compte la durée et non la douleur (médecin conseil je précise), j'ai dû abandonné mes autres rdv pour effectué ma reprise de travail malgré les risques de rechutes encourues et ce fut le cas deux jours après celle-ci, or depuis la caisse d'assurance me bloque mes indemnités journalières j'ai fait un courrier en recommandé avec ar afin de contesté la décision et suis allé voir un expert avec dossier en main il a bien vu mon incapacité à reprendre car j'avais au préalable été voir le médecin du travail qui a bien par deux fois suite à deux rdv constaté que ma reprise était impossible, or je n'ai toujours pas de réponse et à la sécu me disent que si l'expert ne dit rien à ce sujet à la personne qu'il reçoit cete réponse sera négative, pour le coup je suis perdu car depuis un mois je n'ai aucuns revenus et me mettent de plus en plus dans une impasse et pourtant c'est une rechute de mon dit accident qu'ils ont bien reçu de ma part et de mon médecin traitant, que faire s'il vous plait? merci
Titi [Visiteur], le 06/12/2015 à 21:02
Bonjour,
Je souhaite savoir si vous pouvez m accompagner.
En 1999 j ai subi un accident du travail, opèré hernie discal, en 2000 récidive d hernie de nouveau opèré , la CPAM indiquè en 2001 une reprise , la médecine du travail me jugé inapte au poste, donc licenciement, jsuis une formation en 2003 je retrouve un poste en 2008 gros blocage je me retrouve opèré il passe ca en rechute AT j obtiens une belle arthrodese L2S1 , mon état ne s arrange pas je reprend qd même maus quelques mois apres et toujours douloureux toutes ces années je fini par l implant neuro stimulateur en 2014 il accepte de passer ca en rechute d AT mais toujours aussi mal , mais monsieur le médecin conseil indiquè une reprise mais mon medecin continue de ma prolonger mais plus d'IJ , j écris en recommandé une expertise va avoir lieu, à ce jour je suis en cours d exploration à hôpital bichat , à quoi je peux m attendre vos services sont ils compétent
DVA Experts [Membre], le 07/12/2015 à 10:18
Bonjour Nikos et Titi,
Votre situation ne s'apparente pas vraiment à l'objet de cet article qui concerne l'expertise médicale et l'indemnisation du dommage corporel par les assurances.
Nous né gérons pas les litiges avec la CPAM.
Cordialement,
Axel [Visiteur], le 08/12/2015 à 17:43
Bonjour, suite à un accident de la route en moto au mois de juillet, j'ai eu une fracture avec arrachement de la tête du péroné, une rupture du ligament externe, rupture des croisé antérieure, léger hématome au foie, et des douleurs au dos. Suite à ça, la compagnie d'assurance m'a renvoyé plusieurs dossiers à intervalles réguliers, pour actualiser ma situation de santé. Dernièrement j'ai appris que j'allais me faire opérer des ligaments croisés, j'ai donc joints tout les documents et justificatifs à la compagnie des dossiers corporels. Ma question est la suivante, sachant que mon opération est prévu pour janvier, et que la consolidation ne sera effectuer que dans quelques mois, penser vous qu'il est possible qu'une offre d'indemnisation soit faite avant la consolidation ?? Si oui de combien pourrait elle etre??
Cordialement
DVA Experts [Membre], le 10/12/2015 à 10:44
Bonjour,
L'offre globale d'indemnisation ne pourra se faire qu'à la consolidation des blessures puisque vos séquelles définitives ne pourront être évalués qu'à ce moment là.
Sans attendre la consolidation, si vous n'êtes pas responsable de l'accident, il sera possible de débloquer des indemnités provisionnelles auprès de l'assurance.
Si vous souhaitez m'interroger plus amplement : 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92.
Cordialement,
badboy [Visiteur], le 16/12/2015 à 02:43
Bon jour simplement une question voilà j ai eu un accident en 1997 mes à va. T de M indemnisé sa à pris 4 ans mes ses sous réserve l indemnisation de complication se qui es le cas que doit je fait mtn pour reouvrir mon dossier et de voir les condition de ma reserve et sa peut prendre combien de temps stp pourrez vous m aidez car j ai eu des grave séquelle j étais passage
DVA Experts [Membre], le 16/12/2015 à 09:48
Bonjour,
Vous pouvez aujourd’hui solliciter la réouverture de votre dossier en aggravation auprès de l’assurance qui a indemnisé vos préjudices à l’époque.
Pour ce faire, vous devez adresser un certificat médical d’aggravation à cette assurance.
La prescription est de 10 ans à compter de la consolidation des blessures initiales et/ou du préjudice aggravé.
Vous êtes donc encore dans les délais si l'aggravation s'est manifesté il y a moins de 10 ans.
Vous pouvez m'appeler au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92 pour en discuter plus amplement.
Cordialement,

Cordialement,
g. [Visiteur], le 20/12/2015 à 16:15
bonjour j"ai eu un accident de la circulation le 17 octobre 2013.j'ai prefere prendre un avocat,apres expertise qui a eu lieu le 5 mai 2015 je n'ai toujours pas ete indemniser est ce normal que cz soit si long.cordialement.
bibi222 [Visiteur], le 03/01/2016 à 20:49
Bonjour et très bonne année à tous :

Suite à un accident de la route survenue le 23 Mars 2015 , j'ai été convoqué à une expertise médicale et voici se que le médecin expert à conclu :

-hospitalisation : du 25/03/2015 au 26/03/15
-GTP : du 25/03/15 au 26/03/15
-GTP : en classe 2 du 27/03/15 au 10/06/15
En classe 1 du 11/06/15 au 29/09/2015
Tierce personne : 1 heure par jour du 27/03/15 au 27/04/15 soit 1h par jour .
Arrêt de travail imputable : du 25/03/15 au 10/06/15
Consolidation : le 25/09/15
AIPP : DEUX POUR CENT
SE : 2,5/7
DÉP : 1/7
PRÉJUDICE AGRÉMENT : VOIR DISCUSSION .
INCIDENCE PROFESSIONNEL : VOIR DISCUSSION .


A quel indemnisation je doit m'attendre , merci à vous pour vos réponses :)
DVA Experts [Visiteur], le 04/01/2016 à 18:05
Bonsoir,
DVA EXPERTS met gracieusement à disposition des victimes un simulateur http://www.dva-experts.com/simulateur/ pour avoir une évaluation des indemnités.
L’assurance dispose d’un délai de 5 mois (à compter de réception de la réception du rapport d’expertise) pour vous présenter une offre d’indemnisation.
L'objet de cet article n'est pas de chiffrer un préjudice corporel mais d'informer sur l'importance de l'expertise médicale.
Cordialement,
Lapino [Visiteur], le 04/01/2016 à 22:39
Je vous demanderais de bien vouloir me conseiller par apport à mon litige pour un diagnostic médical (erreur médicale)
En effet le 31/10/15 j'ai fait une très mauvaise chute des escaliers en exerçant mon métier d'agent de sécurité ( poursuite d'un voleur ) les pompiers ainsi que le SAMU ce sont déplacés pour constaté eux mêmes ma chute et bien-sûr les effets vomissements...etc leur rapport pourra le justifier ensuite
Ils m'ont évacuer à l'hôpital Pompidou où ils m'ont mis sous mort fine de 13 h à 20 h pour passé ma radio il m'ont prescrit un arrêt de travail d'une semaine ( contusions rachidiennes) et ils m'ont recommandé de voir mon medecin traitant pour des examens approfondis si jamais les anti inflammatoire ne me soulage pas ,(une notification de prise en charge pour accident de travail ma été notifié le 12 /11/15 ci -joint par la sécurité sociale)
j'ai consulter mon medecin traitant le 05/11/15 qui m'a recommandé de faire une IRM qui à détecter une hernie discale L5 S1 ( certificat médical du 25/11/15 qui à été envoyé à la sécurité social)
Cette dernière m'informe ce jour le 02/01 /15 par lettre recommandée de leur refus de prise en charge ( document ci - joint ) par apport à ma lésion hernie discale elle m'a notifié la première fois la prise en charge pour contusion rachidienne avant IRM et la c'est le refu qui tombe
D'ailleurs Après cette chute la je souffre physiquement et moralement (je suis une thérapie en psy)
julie [Visiteur], le 05/01/2016 à 21:27
Bonsoir
Jai eu un accide t non responsable le 15 fevrier 2015 un vehicule les rentré dedans par l'arrière et depuis j'ai des douleurs cervicale lombaire.jai vu un expert aujourd'hui, j'étais seule et perdu j'ai raconter mais il m'a embrouillee a minimiser mes douleurs et a mos en evidence mon arthrose présente depuis des annees.je sais reconnaître des douleurs d'arthrose quand ca en est.
Il ma mis en consolidatuon a la mi octobre et la je suis encore des séances de kiné.
Il a vu une differnce quand je tourne la tete (70° vers la gauche et 30° vers la droite mon cote douloureux)
Jai vu qu'il a noté souffrances endurées 2/7
Incapacité permanente 3%
Categorie 1 du 15/02/15 au 10/10/15.
Jai peur de ne rien a voir alors que dns cet accident jai tout merdu:ma voiture que j'aimais ma confiance en moi, rien qu'à l'évocation si banale de mon accident jen avais le larmes aux yeux (jetais avec mes 2 enfants ce jours la)
Jai retrouvé un emploi et je dois m'y rendre a pieds (30 min des 6h du mat et je ne rentre qua 18h30 ....
Auriez une idee dune indemnisation meme une fourchette.
Merci davance
DVA Experts [Visiteur], le 06/01/2016 à 09:50
Lapino Bonjour,
Je ne comprends pas bien où serait l'erreur médicale selon votre récit.
Il s'agit visiblement d'un litige avec la CPAM pour lequel cette page internet dédiée aux expertises médicales n'est pas concernée...
Si vous pensez être victime d'un préjudice corporel lié à une erreur médicale, je vous invite à écrire au médecin que vous estimez responsable afin qu'une déclaration soit faite à son assurance RC professionnelle.
Cordialement,
DVA Experts [Visiteur], le 06/01/2016 à 09:51
Julie Bonjour,
Vous pouvez effectuer une simulation d'indemnisation sur notre site internet afin d'avoir une estimation de votre indemnité :
http://www.dva-experts.com/simulateur/blessures/
Cordialement,
ssosso [Visiteur], le 08/01/2016 à 21:25
Bonjour j'ai été convoqué par un expertise médical par mon assurance . Je lui remets les certificats de l' hospitalisation de ma soeur suite à un traumatise cranien invalide a 80% et ayant un aidant familial pour ses tâches quotidiennes .il me demande le contrendu de l'hôpital n'ayant pas ce document l'assurance peut-elle me le réclamer? et a quel delai reçois ton la décision de l'assurance.
DVA Experts [Visiteur], le 12/01/2016 à 18:46
Bonsoir,
Il est préférable de communiquer les pièces au médecin expert. Si vous n'en disposez pas, il appréciera la situation de votre sœur sans ce document, ce qui n'est pas forcément dans votre intérêt suivant la raison de sa demande.
Compte-tenu de la gravité du préjudice de votre sœur, il est préférable d'être assisté de professionnels experts médecin et juriste pour défendre son dossier.
Vous pouvez me contacter au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92 pour en discuter.
sandra [Visiteur], le 16/01/2016 à 01:50
Bonjour Mon fils c est fait agressé en 2011 au collège par un autre élevé avec un couteau bouché plainte à était déposé l agresseur élevé viré 3 jour du collège mon assurance à était prévenu du préjudice était suivi par psychologique sous antidépresseurs ne pouvait plus sortir ni allez au collège l expert d assurance la vu 1 ans après et depuis se jour il n'a pas était indemiser par l assurance.j ai un certificat du médecin traitant de sa consolidation de 2013 soit 2 ans et demi après que j ai oublié d envoyé à l assurance puis je lui envoyer et sera til indemiser ou ces trop tard sa fera 5 ans depuis l agression dans 2 semaine.merci de votre reponse
sandra [Visiteur], le 16/01/2016 à 02:05
Excusé moi c est par un psychiatre/pedopsychiatre que mon fils a était suivi pendant 4 mois merci de votée reponse
DVA Experts [Visiteur], le 22/01/2016 à 17:40
Bonjour,
Compte-tenu de la situation que vous décrivez, il me semble important de consulter un avocat afin d'envisager si un recours en indemnisation est possible.
Il conviendrait en effet de savoir ce qu'est advenue la plainte et si l'assurance RC des parents de l'agresseur a été mise en cause.
Cordialement,
sandra [Visiteur], le 22/01/2016 à 23:53
Bonjour Merci pour votre réponse je me suis rendu à mon assurance,la secrétaire m'à dit que le dossier etait fermé.Elle m'à dit qu'elle envoyait l'attestation notifiant la consolidation de mon fils a la section sinistre de mon assurance.
J'attend donc leurs réponses et si je n'ai pas gain de cause je saisirai la justice comme vous me le préconisé.

Très cordialement
Emeric [Visiteur], le 25/01/2016 à 01:48
Bonjour en mai 2013 je suis tombé de 2m suite a un saut en motocross dans un terrain dans les bois. En plogeont sur la tete. Pendant la chut mon corp cest briser et tordu, jai dimportante sequelle, je ne travaillait pas mais sous la mutuelle de mon pere jai 21ans. Je netait pas allez a lhopital, et je lai dit a mon medecin 5 mois plus tars seulement. Jai galerer pendant des mois pour arranger un rdv avec un chirurgien il y a 1 ans pour quˋil m'annonce de m'estimer heureux de ne pas etre paralyser qu'il ne pouvait rien y faire mais sans me dire nomplus reelement ce que j'avais. Je me suis sentit non aider car il na pas vraiment analyser mes blessure et jai arreter de voir les medecin que doit je faire? jai travaillait 4 mois au blake pr vivre et jai passer de sale quart dheure le dos bloker et la jambe qui se balade Ma mutuelle ma bannie car jai 21 ans je ne sais pas quoi faire et jai vraiment mal partout je manque de transport. Pouvez vous maidez ?
Emeric [Visiteur], le 25/01/2016 à 02:00
Jajoute qu'il ne ma pas proposer de reeducation et quˋil ne veulent pas me faire une irm je les qualifierai detre dans le gaz. Et je ne remet pas en doute ma faute de ne pas etre allez directement aux urgence. Jen est parler au medecin 5 mois plus tard. Depuis laccident je ne peux pas dormir correctement et travaillait plus d'un moi tant que je nai pas le droit a des vrai soins me semble impossible. Comment faire ? Je ne suis en aucun cas feneant, ma vie est elle fichu ?
marie [Visiteur], le 04/02/2016 à 02:12
Bonjour
L expert médicale judicaire ne ma pas consolider en novembre 2014 le référé est terminée. J ai été opérée en 2012 d une nephrectomie partiel supérieur gauche l expert a retenu pour le moment 20% ipp et 4/7 de douleur aujourd'hui je suis en invalidité et reconnu coterep du a cette opération avec complication l expert a d'i que c était un alea thérapeutique ma question quelle est la procédure a suivre pour l indemnisation
Merci par avance
Marie
DVA Experts [Membre], le 04/02/2016 à 11:23
Bonjour,
Il me paraît nécessaire de refaire le point avec votre avocat pour la suite de la procédure.
Il me paraît être le seule à pouvoir vous orienter compte-tenu du fait qu'il dispose du rapport médical et de l'ordonnance de référé.
Si il s'agit d'un aléa, peut-être qu'une demande d'indemnisation à l'ONIAM sera nécessaire.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
Isandre [Visiteur], le 06/02/2016 à 10:15
Bonjour mon fils 11 ans c est fait agressé le 15.12 14 une dent fracture et cicatrice au menton il a etait descolariser jusqu en octobre 2015 peur d etre agresse encore au college suivi psychiatrique et a du changer de college officiellement reconnu par l education national par rapport à ce qui c était passé à son collège sa nous coûte du transport qu on avais pas avant pour l emmener et du temps le rapport d expert que nous venons de recevoir sachant qu il a depuis une prothèse dentaire et qu adulte il aura un implant 0.5 esthétique 2.5 souffrance enduré 1 % aipp qu en pensez vous merci
zabou [Visiteur], le 28/02/2016 à 21:21
bonjour
je devais une radio de la jambe puis monter sur une grande marche pour atteindre la table de radio ,j ai dit a la personne qui me la fesait passer que je ne pouvait pas car j avais les jambes pas assez fortes pour monter cette marche elle m y a forcer et je suis tomber me fesant une fractures a chaque jambes hematomes au bras plus un de chaque coter des pieds je fait de l oseteoporose severe que dois faire vis a vis de l hopital merci.
DVA Experts [Membre], le 29/02/2016 à 11:59
Bonjour,
Je vous invite à faire une déclaration écrite auprès du directeur de l'Hôpital afin d'exposer les circonstances de l'accident et demander à ce qu'une déclaration d'accident soit faite à l'assurance du CHU.
Cordialement,
I [Visiteur], le 10/03/2016 à 16:42
Bonjour,

Quelle est la procédure à suivre si on conteste l'indemnité proposé par l'assurance suite à un accident grave de la route ?
Doit-on commencer par demander l'avis d'un autre médecin conseil ?
Cordialement
DVA Experts [Membre], le 10/03/2016 à 17:16
Bonjour,
L'avis d'un autre médecin est nécessaire si les conclusions médicales paraissent sous évaluées.
Dans le cas contraire, il convient de contester l'offre de l'assurance sur la base du rapport médical qui n'est alors pas utile de contester.
Je vous invite à me contacter par téléphone pour en discuter gracieusement : 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92.
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
sandra [Visiteur], le 14/03/2016 à 21:35
Bonjour,depuis le 28 01 2011 mon fils c était fait agressé au couteau de bouché au college.il est bien passé devant expert d assurance en mars 2012 il a etait suivi par un psychiatre :pedopsychiatre sa consolidation est du 14 juin 2013 il n a jamais eu de provision ni d indemnisation.après de nombreux courrier est d apel il me dise que la maison qui s occuper du dossier à fermé à Dijon. que maintenant c'était Lyon qui s occupe -la dame me dit vous avez eu une provision en 2012 de 2200 euro à signé -je lui ai dit que je n avais jamais reçu ni courrier ni argent. après vérification elle me dit que oui qu elle vois qu'on a rien reçu .je lui ai fait part que ma compagnie d assurance ne comprenais pas que mon dossier soit fermées.le dernier courrier venant de leur part et du 16 février 2012 pour voir l expert.je lui et des que j avais photocopie tout le dossier.-elle m'a dit que sa serai un peu long ,si je peu tout lui renvoyer le dossier par fax pour revoir la compagnie du jeune qui a traumatisé mon fils pour être indemiser.j aimerais savoir si mon fils a le droit à des intérêts de leurs erreur pour leur retard sa a fait 5 ans le 28 janvier 2016 ?est il obligé d accepter le montant pour l indemisation ?pendant 2 ans et demi mon fils est resté enfermé sans allez à l école avec des cachet qui le faisait dormir.jamais eu le résultat de l expert non plus.merci de me dire se que je dois entreprendre comme démarche. Merci pour votre réponse très cordialement
hnicolas [Visiteur], le 14/03/2016 à 21:56
Bonjour, suite à 2 accidents de sport durant des séances de sport a l'armée je me suis blessé au genou. Tout d'abord des syndrome rotulien on été diagnostiqué, puis des douleur persistante et un 3eme accident un médecin m'a recommandé de passer un arthroscanner qui a révélé une dégradation chorale profonde grade III-IV centimétrique de la zone portante du condyle fémoral.
Je souhaite déposé un dossier par l'arrêt BRUGNOT afin d'être indemnisé. J'ai entendu dire qu'il fallait avoir 10% minimum d'invalidité validé par un médecin expert afin d'avoir quelque chose. Je souhaitais savoir si vous aviez une estimation sur ce genre patologie?
Si je pouvais voir un médecin avant afin d'avoir un avis avant celui du médecin mandaté par l'organisme qui s'occupe de ça?
rosy [Visiteur], le 15/03/2016 à 16:14
Bonjour
Voilà j ai eu un accident de travail en septembre entorse ligament du genou au jour d aujourd hui je ne peux toujour pas plier mon genou intégralement et je boîte tout le temps et j ai des douleur pourtant en date du 27 janvier le médecin conseil de la sécu m à déclarer apte j ai demander une contre expertise car je ne peux effectuer les tâche de la vie courante je ne peux pas plier mon genou correctement je boîte je ne peux pas conduire et niveau douleur cela dépend des jour j ai fait un irm qui n à rien donner j ai vu un rhumatologue qui n à rien trouver
Ma question est comment puis je me défendre devant un expert qui sera désigner au vue de ma contre expertise car niveau examen médical il n y a rien je fais toujour des séances de kine
Je vous remercie d avance
DVA Experts [Membre], le 16/03/2016 à 16:23
Sandra Bonjour,
S'agissant d'une agression par un mineur, l'indemnisation peut s'opérer par l'assurance RC des parents de l'agresseur ou par le biais du Tribunal pour Enfants. Je ne sais pas de quelle assurance il s'agit dans votre message.
En l'état il m'est difficile de vous en dire plus car je ne dispose d'aucun élément.
Je vous invite à me contacter par téléphone pour en discuter gracieusement : 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92.
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 16/03/2016 à 16:35
Hnicolas Bonjour,
Nous ne sommes pas médecin mais juriste.
Aussi, il ne m'est pas possible de répondre à votre question relative au taux d'incapacité relatif à votre pathologie.
Une expertise devra dans tous les cas être mise en place pour évaluer vos préjudices.
De votre côté, vous pouvez vous adjoindre le concours d'un médecin expert de victime.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 16/03/2016 à 16:35
Hnicolas Bonjour,
Nous ne sommes pas médecin mais juriste.
Aussi, il ne m'est pas possible de répondre à votre question relative au taux d'incapacité relatif à votre pathologie.
Une expertise devra dans tous les cas être mise en place pour évaluer vos préjudices.
De votre côté, vous pouvez vous adjoindre le concours d'un médecin expert de victime.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 16/03/2016 à 16:37
Rosy bonjour,
Je vous invite à vous faire assister d'un médecin de recours à l'expertise de la CPAM.
Vous pouvez m'adresser un mail afin que je vous communique les coordonnées d'un expert : ikedjian@dva-experts.com
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
HUKL [Visiteur], le 29/03/2016 à 20:54
bonjour j'ai était victime d'agrèssion d"attouchement séxuel sur mon lieu de travail d'un collegue le 25 et le 26 juin 2015 aujourd'huit je suis suivie par une spy j'étais en arret de travail jusqu'au 17/12/2015 J'ai repris le 21/12/2015 Je croyait mon sortir de cette depression mais non car des qu'un ouvrier etais a cote de moi j'avais tres peur je trenble j'etais tétaniser j'ai etais convoque chez le medecin de conseil et 1 semaine plus tard je reçois un courrier de sa part on me disons que je pouvais reprendre le travail et que a partir du 29/02/2016 je ne percevais plus d'imdemmite journalier j'ai fait appel et je doit bientot voir un expertise et sa me fait peur
cyril S [Visiteur], le 31/03/2016 à 11:02
bonjour,
j'ai était victime d'un mauvais tacle le 04/05/2014 pendant un match de district avec à la clé une grave entorse de la cheville. j'ai repris le travail en mi-temps thérapeutique le 28/09/2015 et j'ai repris en plein temps le 01/02/2016.
j'ai donc vu le médecin expert de l'assurance du foot.
compte rendu reçu

APIPP 4%
SE 2,5/7
PE 0,5/7

et l'assurance me dit qu'il me paieront juste ma perte de salaire et rien d'autre.
est ce normale ou je dois faire appel? si oui quel sont les démarches?
cordialement.
DVA Experts [Membre], le 31/03/2016 à 14:42
HUKL Bonjour,
Je comprends votre appréhension à passer cette expertise.
Sachez que cet article n'a pas vocation à s'adresser aux litiges rencontrées avec la CPAM pour la consolidation.
Cependant, il est important d'être également assistée dans ces expertises afin d'éviter tout risque.
Si vous disposez d'un avocat pour la procédure pénale engagée contre les agresseurs, je vous invite à le questionner.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 31/03/2016 à 14:44
Cyril S Bonjour,
Dans le cadre d'un accident sportif non fautif, seule une assurance corporelle souscrite par vos soins ou par le biais de la licence peut indemniser vos préjudices.
En l'espèce, si il s'agit de l'assurance souscrite avec la licence, il convient de connaître les modalités et conditions d'indemnisation prévues au contrat.
Il est tout à fait possible que seuls les frais médicaux et/ou pertes de revenus soient indemnisés.
L'expert a peut-être outrepassé sa mission en se prononçant également sur l'AIPP etc.
Je vous invite à vérifier ce contrat.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
cyril S [Visiteur], le 31/03/2016 à 16:06
merci de votre rapidité voici le lien pdf du contrat pris avec ma licence.

http://www.usathis.fr/upload/2015-2016/licences/demande_licence_2015_2016.pdf
DVA Experts [Membre], le 31/03/2016 à 16:29
Monsieur,
A la lecture de l'assurance en format pdf, si c'est bien celui-ci qui s'applique à votre cas, alors les 4 % d'AIPP devraient aboutir à 1.000 € d'indemnisation pour une formule A.
(25.000 € x 4 %)
Cordialement,
bab [Visiteur], le 03/04/2016 à 17:00
monsieur
je suis en arrêt suite a un accident de trajet et j'ai eu une double fissure a l'épaule droite depuis j'ai toujours des douleurs et j'ai vu un médecin conseil de la cpam qui a juger de ma consolidation a la date du 1/04/16 et mon at et jusqu'au 15/04/1016 je suis perdu j''ai rdv avec mon médecin le 5/04/16 ma question et esque je devais reprendre mon travail a la date du 1/04/16 en sachant que mon arrêt et jusqu'au 15/04 je vais aussi contester pouvez m'éclaircir merci
DVA Experts [Membre], le 04/04/2016 à 09:41
Bonjour,
Notre compétence en matière d'indemnisation corporelle ne s'étant malheureusement pas au Droit du Travail et aux relations avec votre employeur...
Il me sera donc difficile de vous répondre.
Vous pouvez contester la décision de consolidation de la CPAM si vous le souhaitez.
Cordialement,
jimmy [Visiteur], le 09/04/2016 à 22:13
Bonjour j'ai eu un accident le 26/11/15 de voiture non responsable sur autoroute pompier mon emmener a hopital resortir minerve du au coup du lapin du rachis cervical eu anti inflamatoir et anti douleur.rien dans scaner ni irm chirurgien ma fait une incision toujours mal eu 20 séance de kine et chirurgien ma remis 30 séance en plus j'ai toujours mal au cou migraine atroce depuis l accident mal a dormir du au douleur.arrêt travail fini le 30 mars 2016.je revoir le chirurgien le 27 avril.mon assurance me propose une provision de 150 euro et d envoyer le papier signé et que je passerai devant médecin expert après. Dois je refusé l offre d indemnisation.ou dois je les prendre 150 euro .merci pour votre réponse très cordialement
DVA Experts [Membre], le 11/04/2016 à 14:57
Bonjour,
L'acceptation de la quittance provisionnelle n'engendre aucune conséquence sur l'indemnisation finale même si son montant est faible. En effet, il s'agit simplement d'une avance qui viendra en déduction de l'indemnité définitive qui vous sera allouée.
Je me tiens à votre disposition par téléphone au 04.93.24.21.98 si vous souhaitez en discuter.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN
DVA Experts
jimmy [Visiteur], le 11/04/2016 à 22:43
Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse,heureusement que vous êtes la pour nous conseiller.

Amitiés
Clémentine 58 [Visiteur], le 15/04/2016 à 21:42
Bonjour ,voilà, il y a un an, au mois de mai , je suis partie en ballade à cheval , je n'ai même pas eu temps de monter dessus que j'ai eu un accident,le cheval a prit peur et en relevant la tête , mon index droit , à fini "arrancher " grave entorse de l'ipp , capsule de l'articulation d'éclater , arrachement de la plaque palmaire , et j'ai eu tous les doigts fracturés dans la panique , j'ai subit pendant 6 mois tous les jours du kiné , je n'ai pas pu écrire pendant 3 mois , j'ai passé le bac de français avec une secrétaire , et maintenant j'ai le doigt plié et je pourrais jamais le récupérer, j'ai un certificat de consolidation avec séquelles de mon chirurgien qui m'a suivit tous les mois pendant 1 ans , j'ai envoyé mon dossier à un médecin conseille , qui m'a refusé sans m'avoir consulté ,
Comment faire , car j'estime que j'ai enormement souffert , j'ai porté des attelles des plus horrible possible pendant des jours , niveau esthétique , ça fait peur , j'ai peur de la force ..
Quelqu'un pourrait me conseiller , merci d'avance , et bonne soirée .
lirelo34 [Visiteur], le 18/04/2016 à 01:25
Bonsoir,voila 5 ans que j'ai eu mon accident de voiture ou je n' étais pas en tort. J'ai eu le coup du lapin,côté radio et irm,résultat,inversion de la courbure. Suite à cet accident j'ai commencé à avoir des migraines,puis des nevralies très douloureuses donc ostéopathe,séance de kiné...anti douleurs.. Rien ne fait et depuis d'année en année mon état se dégrade diagnostic nevralgie cervico bracchiale avec arthrose aux cervicales,disques usés,sciatique du bras...etc. A l' époque j'ai vu un médecin expert,il en a conclut que c'était consolidé et j'ai eu une petite indemnisation. Je voudrais savoir si je peux demander à en revoir un au vu de l' aggravation de mon état?
DVA Experts [Membre], le 18/04/2016 à 18:10
Clémentine bonjour,
Tout dépend des conditions générales du contrat d'assurance en question.
En effet, selon les contrats corporels, une franchise AIPP, (invalidité minimum à atteindre) est prévue.
Aussi, il convient de savoir quel est le seuil d'invalidité à atteindre pour bénéficier de la garantie.
N'ayant pas connaissance du cadre dans lequel s'inscrit ce refus, je ne peux vous en dire plus...
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 18/04/2016 à 18:11
Lirelo Bonjour,
Vous pouvez aujourd’hui solliciter la réouverture de votre dossier en aggravation auprès de l’assurance qui a indemnisé vos préjudices à l’époque.
Pour ce faire, vous devez adresser un certificat médical d’aggravation à cette assurance.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
noor [Visiteur], le 20/04/2016 à 18:54
bonjour,
je suis la mére d'enfant qui a subie un faute medical on a passé chez l'expert judiciare pour prouvez la faute de deux docteur. maintenant l'expert donné le dernier rapport,le total de temps c'est 4 mois.
Mon advocat sité l'asurance pour rentrer forcément.
ma question:et ce que je peux demande une notre fois l'expert et la parte advers le paye pas ce que je paye le premier expertise 1700 euro.
et ce que je peux demande le méme expert et ^ce que il va invite une notre fois la parie advers a assisté al la reunion.
maintenant qui ce que je dois faire.
DVA Experts [Membre], le 21/04/2016 à 14:35
Bonjour,
Dans la mesure où vous disposez déjà d'un avocat, il est préférable de le solliciter pour obtenir toute information.
En effet, devant la complexité des dossiers en responsabilité médicale, il ne m'est pas possible de répondre sans disposer de l'entier dossier.
De plus, je ne peux vous donner de conseil d'un point de vue déontologique puisque votre avocat est lui seul en mesure de donner des instructions.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
jordan22 [Visiteur], le 28/04/2016 à 00:45
Bonjour mikael jai besoin dun renseignement. Jai eu un accident de voiture en 2001 javai 9ans et jetai pieton une voiture ma ecraser donc jai eu fracture du tibia perone operation de suite jai eu un fixateur externe jai fait 8mois de reducation dans un centre specialiser. Mon dosier a etai reouvert en 2011 et maintenan sa fai 2an que je suis en arret maladie car je marche avec une canne et je peux meme pas faire 500metre. Jai contacter lassurance pour aggravation lassurance qui mon dit que il fallait que je leur envoie un certificat medical par mon medecin cet se que jai fait et maintenan commen va se passer la suite merci de repondre
stephane13 [Visiteur], le 28/04/2016 à 15:28
Bonjour j'ai etait victime d'une agression et j'ai eu des cicatrice au visage et j'ai perdu des dents cela ma couté cher, je dois aller faire une expertise médicale le 10 mai, je devais y aller avec un medecin conseil, mais pour des raisons personnelle je ne veux plus de ce médecin conseil, mais t'il possible d'y aller tout seul, ou dans ce cour delai d'avoir un autre médecin conseil ? esceque c'est obligatoire de venir avec le médecin conseil ? Merci
DVA Experts [Membre], le 28/04/2016 à 17:19
Bonjour Jordan22,
Afin d'évaluer votre préjudice aggravé, l'assurance devra mettre en place une expertise médicale.
Il conviendra de préférence être assisté lors de cet examen.
Si vous souhaitez de plus amples informations, vous pouvez me joindre au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
DVA Experts [Membre], le 28/04/2016 à 17:20
Stephane13 Bonjour,
Vous n'êtes pas dans l'obligation de vous faire assister lors de cette expertise médicale.
Je vous invite à faire le point avec votre avocat pour savoir ce qu'il préconise dans votre situation.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - DVA Experts
hulk [Visiteur], le 13/05/2016 à 20:34
voila j'ai eu mon rendez vous avec l'expert pour mon attouchement sur mon lieu de travail se jour la mon médecin traitant étais pas là. Eh bien L'expert a décider que je devais bien reprendre mon travail et on plus il à lue le rapport de la spys qu'elle a signialer pour me métre en inaptitude sur tout les poste mais malgrée l'expert ma envoyer ses conclusion voila se qu'il écrie : l'état de santé de l'assuré lui permettait de reprendre une activité professionnelle quelconque à la date du 29.02.2016 Je préfére mourire et de grever de fin que de retournée là-bas heureusement que la spys me comprend MERCI
DVA Experts [Membre], le 17/05/2016 à 10:39
Bonjour,
Malheureusement je ne peux vous être d'une quelconque aide dans votre situation.
En effet, nous sommes spécialisés dans les expertise ayant pour but d'indemniser un préjudice corporel.
Nous n'intervenons pas dans les litiges avec l'employeur ou la médecine du travail.
Cordialement,
ambre [Visiteur], le 18/05/2016 à 11:45
Bonjour, victime d'un accident de la route causé par un tiers 2013 jugement en correctionnelle , expertise médicale , évaluation du préjudice, tout cela a été effectué mais je n'ai toujours pas été indemnisé ; le prévenu a été jugé en correctionnelle, le délibéré final a eu lieu le 20 fevrier 2016 qui a conclu à une indemnisation de 8 000 euros ; qui doit payé et quand serait je payé par (il a été fixé un delai de trois) toujours rien reçu !! merci pour votre réponse
DVA Experts [Membre], le 18/05/2016 à 14:25
Bonjour,
Malheureusement seul votre avocat est en mesure de vous apporter des réponses.
En effet, s'agissant d'une décision de Justice, il convient de la faire exécuter.
Je vous invite donc à vous rapprocher de votre conseil afin qu'il vous renseigne sur les modalités d'exécution du jugement rendu sur les intérêts civils.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
contact@dva-experts.com [Visiteur], le 23/05/2016 à 16:54
Bonjour j ai eu un accident de trajet seul responsable il y avait du brouillard et j ai pas vu arrivee le rond point je l ai traverser et me suis retrouver dans un terrain vague ,conclusion foulure cervicales epaules et bras droit le9/01/2016. et à la date du 29/04/2016 j ai reçu un courrier après 2 visites des médecins conseil de la secu ont consolider que mon état n étant plus évolutif. à la date du 11 avril donc j ai contester cette décision car j ai toujours des douleurs à l épaule, bras,et cervicales je fait une infiltration sous caméra,actuellement je fait du kine et je vais passer un IRM cervicale après étude de mon courrier j ai eu une expertise médicale désignée par l organisme qui a consolidé mon A T au 11 avril pouviez vous me dire que doit je faire
DVA Experts [Membre], le 24/05/2016 à 17:58
Bonjour,
Cet article ne concerne pas les accidents du travail sans tiers responsable et donc sans indemnisation des dommages corporels.
Pour ma part je ne pourrai répondre en ce qui concerne un litige avec la CPAM ou un de leur médecin conseil.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
ABDO [Visiteur], le 24/05/2016 à 21:58
Bonjour

mon père été victime d'un accident de travail en 1969, aprés une réclamation la caisse a considéré que effectivement mon père été victime d'un accident de travail. il a effectué une expertise médicale a Strasbourg .
du retour en algérie ya pas eu de suivi du dossier , donc il n"as pas été payé pour cet accident .

maintenant je me demande que peut on faire ???
DVA Experts [Membre], le 25/05/2016 à 09:49
Bonjour,
Je suis navré de ne pouvoir vous renseigner.
En effet, notre métier est l'indemnisation des dommages corporels face aux assurances uniquement.
Nous ne gérons pas les litiges avec la CPAM.
Je vous invite à questionner la caisse.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
www.dva-experts. com [Visiteur], le 25/05/2016 à 15:26
Bonjour à la suite du message du 23/05/16 je vous ai marquez que mon accident le 9/01/16 que j etait seule responsable mais en réel s est du a un ou une automobiliste qui avait une nuit bien arroser et comme il elle frainait ,zigue zague,donc je voulu le doublé et cette personne a accéléré donc par peur j ai accélérer de plus belle pour qu il ne me percuté pas et comme je vous l est expliquer il y avait du brouillard donc quand j ai aperçu le rond point il était trop tard et cet automobiliste à continuer sa route et à 4 h 40 il n y pas beaucoup de circulation donc pas de temoin
JMM [Visiteur], le 31/05/2016 à 16:16
Bonjour
Ma mère a eu un accident de la circulation fin décembre 2015, et a été hospitalisé aux urgences. Elle est restée 8 jours en réanimation, et vu l'amélioration de son état est passée en chambre ambulatoire dans cette clinique. 24H après après elle est décédée (arrêt du coeur). J'ai transmis à son assureur, le certificat d'admission et le certificat de décès, pour le dossier d'indemnisation. Le 2 février, j'ai reçu un mail de l'assureur qui m'indiquais qu'il transmettait le dossier pour expertise. Depuis malgré mes nombreuses relances, pas de retour de l'expertise. Le 12/05, l'assureur m'a indiqué qu'il demandait une nouvelle expertise. J'ai l'impression de me faire mener en bateau... Quels sont mes recours?
DVA Experts [Membre], le 31/05/2016 à 17:43
JMM Bonjour,
Je ne sais pas quel type d'expertise l'assurance met en place.
S'agit-il d'une expertise médicale sur pièces pour vérifier que le décès est bien consécutif à l'accident?
L'assurance dispose de 8 mois pour vous adresser une offre d'indemnisation.
Cordialement,
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Lilou4401 [Visiteur], le 01/06/2016 à 13:46
Bonjour
J'ai subit une opération(recalibrage lombaire)le 6 novembre 2015 suite à cela une hernie est sortie en l'espace de 2 mois il a fallut opérer rapidement (côté gauche!!) Le 22 janvier 2016 or depuis cette opération les douleurs sont toujours la et beaucoup plus présentent entraînant une incapacité presque perpétuelle à effectuer les actes de la vie quotidienne (courses,ménage,...) de plus une dépression s'est installée. J'ai pris rendez vous avec un nouveau chirurgien qui en lisant les comptes rendu m'a dit qu'il y avait une erreur sur l'un des compte rendu il est noté que j'ai été opérer du côté droit et non du gauche. Nous devons vérifier si il y a eu erreur du chirurgien. Si c'est le cas que doit je faire? Je vis depuis 7 mois un enfer . Merci à vous
delphine [Visiteur], le 04/06/2016 à 04:01
bonjour juste pour un renseignement mon neveu a eu un accident sur un chantier sur mine son pied a était cassé je voudrais savoir comment est ce qu il sera indéminisé par l assurance ou il fait faire une lettre au lettre pour un mandat.une réponse très rapidement merci d avance. delphine de la nouvelle calédonie
DVA Experts [Membre], le 06/06/2016 à 16:48
Lilou bonjour,
J’ai bien connaissance de votre mail exposant votre parcours médical.
Si vous pensez être victime d’une erreur médicale alors avant toute démarche, il convient d’être en possession de l’intégralité du dossier médical afin de démontrer une éventuelle faute.
Vous pouvez en solliciter une copie au détenteur (Hôpital) si ce n’est pas le cas.
Vous pouvez ensuite solliciter une indemnisation de trois manières :
• A l’amiable en écrivant au Directeur de l’Hôpital ou au chirurgien ou directeur de la clinique si il s’agit d’une intervention en clinique et demandant qu’une déclaration soit faite à son assurance.
Attention : Si l’intervention a eu lieu dans un centre hospitalier public, en cas de refus écrit, vous ne disposez que de DEUX MOIS pour contester devant le Tribunal Administratif. Au-delà, plus aucun recours ne sera possible.
• En déposant un dossier devant la CRCI compétente dans votre région. (http://www.oniam.fr/documents-utiles)
• En assignant l’Hôpital, la clinique en question ou le chirurgien devant le Tribunal avec un avocat.
Nous ne sommes pas médecins mais juriste et ne pouvons-nous prononcer sur le plan médical.
Pour un avis technique sur le plan médical, vous pouvez prendre l’avis d’un médecin expert de recours.

Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 06/06/2016 à 16:49
Delphine bonjour,
Votre demande n'est pas très claire.
J'ignore les circonstances de l'accident et il m'est donc difficile de pouvoir vous renseigner avec précision.
Il convient d'engager la responsabilité civile du tiers qui l'a blessé (véhicule ou personne physique).

Cordialement,

Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
marylène [Visiteur], le 07/06/2016 à 18:44
Bonjour,

J'ai été victime d'un accident en tant que piétonne franchissant un passage protégé lors d'une 2ieme expertise considérée comme étant consécutive à la consolidation l'expert de l'assureur du responsable de l'accident tente de minimiser mon etat médical consécutif à l’accident en invoquant un état antérieur latent, tant physique que psychologique avec des questions nettement orientées dans ce sens qui figurait d’ailleurs dans son premier rapport de la même façon.
Pour compliquer la procédure dite amiable et m’ennuyer, il veut avoir recours à un médecin psy sapiteur malgré un certificat probant de mon medecin sur les souffrances entrainées par l’accident par rapport à mon état antérieur.
Hors selon la jurisprudence concernant l’état antérieur latent une prédisposition pathologique ne doit pas venir en déduction du préjudice lorsqu’elle était silencieuse et non évolutive avant le fait dommageable La Cour de Cassation refuse en effet de manière constante la prise en compte de l’état antérieur, considérant que « le droit de la victime à obtenir l’indemnisation de son préjudice corporel ne saurait être réduit en raison d’une prédisposition pathologique lorsque l’affection qui en est issue n’a été provoquée ou révélée que la par le fait dommageable ».Cass. Civ. 2e, 10 novembre 2009).

Je l’ai fait savoir à l’expert qu’il existait cette jurisprudence qui m’a dit que dans ce cas il notait mon refus ce qui l’empêchait de poursuivre sa mission d’expertise.
Hors sans rapport d’expertise je ne peux être indemnisée.
Pourquoi conduit-il cette transaction dans l’impasse et comment en sortir sans aller au tribunal ?

Si je veux demander via référé que le tribunal désigne un autre expert, cela induit des frais et ma couverture des frais juridiques est épuisée sur ce dossier notamment si je dois prendre un avocat pour faire cette demande.

D’autre part pouvez-vous me dire s’il est vrai que Les honoraires d’un médecin conseil de blessé entrent depuis 2006 dans le poste des préjudices des « Frais divers » qui doivent être remboursés à la victime par l’assurance du tiers responsable.

En vous remerciant pour votre aide.
DVA Experts [Membre], le 08/06/2016 à 11:01
Bonjour,
Il est vrai que la jurisprudence de la cour de cassation précise cela.
Par contre, l'expert est libre de considérer que vos lésions sont en relations exclusive avec un état antérieur et que l'accident n'a pas engendré de décompensation ou aggravation des symptômes.
Vous pouvez demander à l'assurance de mettre en place un arbitrage si vous ne souhaitez pas de procédure.
A noter qu'un référé est une demande judiciaire qui nécessite un avocat.
Les frais engagés pour vous faire assister aux expertises doivent être indemnisés par l'assurance du responsable.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
marylène [Visiteur], le 08/06/2016 à 17:58
Bonjour Mr IKEDJIAN,

Merci pour votre réponse.

Qu'entendez-vous par "Les frais engagés pour vous faire assister aux expertises" doivent être indemnisés

A quel type d 'assistance faites vous allusion?

Comment obliger la compagnie à payer ces "debours" si on est dans le cadre d'une procedure amiable?
DVA Experts [Membre], le 08/06/2016 à 18:01
Il s'agit des frais d'assistance d'un médecin expert de recours, comme vous l'aviez suggéré.
Vous ne pouvez "obliger" une assurance à régler dans un cadre amiable.
Il s'agit d'une discussion/négociation.
Cordialement,
david [Visiteur], le 08/06/2016 à 20:14
bonjour,
suite à un accident de voiture j ai eu comme conséquence une entorse cervicale avec tassement et debord discal c6 c7 entrainant une nevralgie cervico brachiale.... 5 mois plus tard j ai été opéré et suite à ca une expertise médicale.
L expert indique que la nevralgie n est pas forcément due a l accident et décide d une consolidation datée de deux jours avant l opération , chose qui me parait invraisemblable.Que dois je faire?
Merci de votre aide
DVA Experts [Membre], le 10/06/2016 à 17:22
Monsieur,
Vous pouvez contester les conclusions de l'expert mandaté par l'assurance.
Il convient de contacter un médecin expert de recours, indépendant des assurances, afin de prendre un avis sur les séquelles dont vous restez atteint, à savoir si elles sont imputables à l'accident.
Je vous invite à me contacter par téléphone à partir de lundi au 04.93.24.21.98 / 06.24.05.31.92 ou par mail : contact@dva-experts.com afin de m'indiquer votre lieux de résidence pour que je puisse vous transmettre les coordonnées d'un expert.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
kevin [Visiteur], le 20/07/2016 à 23:00
Bonjours qu'elle et le delais pour recevoir une convocations à une expertise justicier apret consignations de chèques de rémunérations de l'expert a précisé cela fais 3mois que l'expert à été rémunéré toujours pas de convocation esque qu'il ya un delais si oui conbien de tans cela peux dure merci de me répondre
DVA Experts [Membre], le 21/07/2016 à 09:14
Bonjour,
Je vous invite à contacter l'avocat qui défend vos intérêts afin de savoir quand l'expert nommé par le Tribunal pourra vous convoquer.
Le jugement rendu doit probablement préciser les délais donnés à l'expert pour accomplir sa mission.
Cordialement,
Ghilain [Visiteur], le 17/08/2016 à 15:36
Bonjour. En septembre 2015 mon fils de 1an et demi m a fait tomber alors que je portait une caisse de jouets à lui en demenageant sa chambre. Depuis tres mal au dos. Dignistique de hernie discale avec sciatique hyperalgique. Augmentation constante de la douleur depuis presque un an... sous morphine depuis 1 mois et demi (50mg skenan matin et soir + actiskenan 5mg 4x par jours). Irm realisé en fevrier 2016 et aout 2016, les deux resultats sont les meme. Aucune amelioration. Rendez vous neurochirurgien le septembre prochain pour savoir si operation ou non... je suis donc en arret de travail depuis 1 mois (imoossible de conduire ni rester assis, je vend et porte des meubles). J ai deux enfant ages de 2 ans et demain et 1 mois et demi et j ai 31 ans.
Ma question est la suivante: puis je declarer cet accident aujourdhui dachant que je ne l ai pas fait avant? Car petit a petit je pers beaucoup de mes capacites phisique et biensur financieres...
D avance merci pojr vos réponses!
Cdt.
G piot
Edith [Visiteur], le 21/08/2016 à 09:32
En août 2013 mon épouse a été victime d'un accident de service (fonctionnaire) 1 an d'arrêt suivi d'un an de mi-temps thérapeutique durant cette période elle a subi 4 expertises médicales puis passage devant la commission de réforme. L'expert a reconnu un taux d'invalidité conforté par la commission de réforme. D'autre part elle a un contrat invalidité. La compagnie d'assurance a désigné une expertise médicale et le hasard a voulu que ce soit le même expert.A la réception du taux d'invalidité retenu par la Compagnie d'assurances il appert que le taux retenu est différent. J'envisage de donner une suite à cette affaire qui laisse penser sans aucun doute que la compagnie d'assurance essaie de payer le moins possible. Je pense donner une suite judiciaire quand cette situation est vraiment bizarre. Qu'en pensez vous. Dans l'attente de vous lire - merci
cyril [Visiteur], le 30/08/2016 à 12:59
bonjour j ai eu un accident de scooter en 2007 pour lequel je suis pas responsable j ai etais indmniser pour le prejudice et suite a une fracture de l orteille j ai aujourd hui un anusvalgus ce qui me gene aussi bien au travail que pour marcher j envisage de me faire operer l expert avait alors mis dans son rapport qu il n exclu pas une eventuelle intervention chirurgicale a cette orteil puis je etre a nouveau indmniser quelle sont les demarches .merci
cyril [Visiteur], le 30/08/2016 à 12:59
bonjour j ai eu un accident de scooter en 2007 pour lequel je suis pas responsable j ai etais indmniser pour le prejudice et suite a une fracture de l orteille j ai aujourd hui un anusvalgus ce qui me gene aussi bien au travail que pour marcher j envisage de me faire operer l expert avait alors mis dans son rapport qu il n exclu pas une eventuelle intervention chirurgicale a cette orteil puis je etre a nouveau indmniser quelle sont les demarches .merci
Sandra [Visiteur], le 30/08/2016 à 13:27
Bonjour
J'ai eu un accident de travail en 2008 ce qui a engendrer une menistectomie interne et une ligamentoplastie du genou. A ce jour j'ai toujours des douleurs avec rotule fissuré et j attends le rendez-vous avec mon chirurgien pour savoir si il doit me mettre une prothèse. Mon métier devient difficile à exercer du fait de mon genou car je ne peux plus faire d effort que ce soit professionnel et personnel
Quel recours puis je avoir pour une reconversion et une indemnité.
Merci
Cordialement
DVA Experts [Membre], le 30/08/2016 à 14:13
Ghislain Bonjour,
Vous pouvez encore déclaré l'accident à votre assurance garantie accident de la vie puisque la prescription est de deux ans dans le cadre de l'application d'un contrat.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/08/2016 à 14:16
Edith Bonjour,
Vous êtes en effet en droit de contester l'expertise d'assurance devant le Tribunal compétent si vous estimez que les conclusions vous sont défavorables.
Cependant, il est probable que l'assurance n'applique pas les mêmes barèmes médicaux que la fonction publique.
Il convient donc de prendre l'avis d'un expert de recours afin de savoir si le taux retenu par l'expert de l'assurance peut être contesté.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/08/2016 à 14:17
Cyril Bonjour,
Vous pouvez aujourd’hui solliciter la réouverture de votre dossier en aggravation auprès de l’assurance qui a indemnisé vos préjudices à l’époque.
Pour ce faire, vous devez adresser un certificat médical d’aggravation à cette assurance.
La prescription est de 10 ans à compter de la consolidation des blessures initiales et/ou du préjudice aggravé.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/08/2016 à 14:18
Sandra Bonjour,
Je ne peux vous renseigner car notre métier est exclusivement la défense des victimes d'accident pour obtenir les meilleures indemnisations des assurances.
Je vous invite à vous rapprocher de la CPAM ou de la MDPH de votre département.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Bernard [Visiteur], le 12/09/2016 à 15:12
Bonjour,
Peut-être cette question n'est elle pas de votre ressort car je ne suis pas victime au sens physique, mais votre expérience me serait utile. Je suis accusé à tort d'avoir provoqué 14(!) jours d'ITT par une gifle à une femme qui me giflait elle-même. L'unique gifle est celle qu’elle a porté et qui avait fait tomber mes lunettes au cours d'une altercation verbale.
Contexte : la dame et son mari sont des membres de notre famille. Mon épouse et moi, nous opposons déjà dans un procès sur des questions d’abus de fonction dans des sociétés communes. Le mari a fait venir des gendarmes en leur décrivant d'abord vaguement un échange de coups à peine 20 min après que son épouse ait quitté notre cour ce jour en pleine santé et possession de ces moyens, sans aucune plainte physique aprés y avoir fait un scandale.
Quand la gendarmerie locale est arrivée la femme avait cependant disparu de son domicile voisin et je fus seul à répondre à toutes les questions. J’ai déclaré mon intention aux brigadiers puis en effet déposé plainte quelques jours plus tard devant son refus de payer une réparation de mes lunettes endommagées.
Durant tous les jours qui suivirent comme durant toutes les vacances d’été auparavant, le fils de cette femme a continué de venir jouer quotidiennement avec notre jeune fils chez ma femme et moi. Même à la fête de mon anniversaire la semaine suivante chez des voisins il a encore obtenu l’autorisation banale de nous accompagner jusque tard en soirée, pour voir notre fils et pour voir d’autres enfants, sans aucune autre mention du précédent.
Cependant durant ce temps, cette dame a obtenu un certificat dans un hôpital puis a porté plainte pour grave violence. Ceci a occasionné bien après les faits, une convocation en gendarmerie pour répondre de cette blessure dont elle dit à présent souffrir gravement. Le fait de sa propre gifle n’a pas été remis en question de sa part. Il n’y a depuis un mois cependant plus aucune nouvelle de la gendarmerie ou du procureur.
Je soupçonne que sa blessure du tympan a des causes plus anciennes qu’elle connaissait. Je n’ai guère d’autres explications. Pensez vous qu’il y a pour moi un intérêt urgent à demander une contre-expertise de la lésion diagnostiquée à l’hôpital ?
Dva experts [Visiteur], le 13/09/2016 à 13:55
Monsieur,
Je crains de ne pas pouvoir vous aider.
En effet il ne s'agit pas d'un litige qui relève de notre compétence exclusivement en lien avec les victimes de dommage corporel.
Cordialement,
idacassat [Visiteur], le 21/09/2016 à 08:57
Bonjour.samedi 17 septembre 2016 je descends les escaliers a 10h30 de l'appartement hlm que nous louons depuis le 10-10-2016 et qui est en travaux.arrivée a la dernière marché je m'arrête pour attendre mon mari qui fermait la porte.Je me retourne pour voir si il me suivait,a ce moment là les deux pieds glissent sur le bord de la dernière marche qui est en béton extrêmement lisse.aucune bande antiderapendante sur ces marches .La construction de cet hlm date de 1998.a force de passage le béton des marchés est très très glissant.resultat:fracture externe malleole pied gauche et écrasement ligament plus entorse pied droit.immobilisation 6 semaines puis kiné. Que dois je faire envers mon assurance et la société HLM et que puis je en esperer.merci infiniment de votre reponse
DVA Experts [Membre], le 21/09/2016 à 09:50
Bonjour,
Je vous invite à déclarer l'accident à votre assurance garantie accident de la vie si vous en avez une, à défaut à votre assurance protection juridique ou défense recours afin qu'elle intervienne auprès de la société HLM.
Il vous appartient de prouver non seulement les faits dont vous avez été victime (témoignages) mais également de l'état de dangerosité des escaliers.
Vous pouvez écrire vous-même à la société HLM en leur demandant de déclarer l'accident à leur assurance.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
idacassat [Visiteur], le 22/09/2016 à 04:38
Merci infiniment de vos conseils et de votre rapidité à me repondre.cordialement.ida
idacassat [Visiteur], le 23/09/2016 à 07:07
Bonjour Monsieur.Après vérification auprès de mon assurance il s'avère que mon contrat assurance habitation souscrit le 10-10-2016 ne comporte aucune des trois clauses que vous m'indiquez sur votre premiere reponse.Que puis je engager comme procedure et de quelle façon?Merci de votre reponse.ida
DVA Experts [Membre], le 23/09/2016 à 09:43
Bonjour,
Il vous faudra donc adresser directement un courrier à la société HLM pour déclarer votre accident.
Vous leur demanderai de déclarer ce sinistre à leur assurance en justifiant votre demande (preuve de la dangerosité par exemple).
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
maveric35 [Visiteur], le 23/09/2016 à 11:34
Bonjour,

Suite à une septoplastie/rhinoplastie ratée, je cherche un médecin expert pour m'aider à me retourner contre l'hopital. Est-ce que ce médecin doit etre orl lui même? avez vous un ou des noms à me proposer sur paris ou région parisienne?

Merci
idacassat [Visiteur], le 23/09/2016 à 16:02
Monsieur.Encore une fois je vous remercie infiniment de votre reponse extrêmement rapide et claire.Cordialement. ida
DVA Experts [Membre], le 23/09/2016 à 18:23
Bonjour,
Je ne dispose pas d'expert ORL susceptible de vous assister sur la Région parisienne...
Je peux vous transmettre des coordonnées par mail.
Je vous invite à m'écrire sur ikedjian@dva-experts.com
Cordialement,
Tafou [Visiteur], le 28/09/2016 à 07:13
Bonjour suite à un accident de la route en raison je suis devenu paraplégique j'ai 38ans conbien va me donne l'assurance minimome?
malak [Visiteur], le 29/09/2016 à 21:09
Bonjour , suite à une mal pose d'une stérilet par ma gynécologue avec des outils que elle même a assumé qils sont pas bien mais elleeétait obligé de faire avec , déjà pendant la pose elle m'a tuer et 15 mnt après de sortir de chez elle e urgence direct par la smu tellement très très mal , j'ai fait un échographie qu'il confirme la mal pose de stérilet + des tâches de sen +...ca fait 20 aujourd'hui portons l'enlèvement de stérilet je suis toujours mal et surtout mon côté droit jusqu'à mon pied c'est invivable pour moi . je peux plus faire des rapports avec mon mari ni aller faire mon sport et je monte les escalier de chez moi très difficilement , je veux votre conseil cordialement .
DVA Experts [Membre], le 30/09/2016 à 16:49
Tafou Bonjour,
Il n'y a pas de minimum pour une indemnisation.
Vos préjudices seront évalués par expertise médicale et c'est sur cette base que l'assurance devra faire une proposition.
Compte-tenu de la gravité de vos préjudices, si vous n'êtes pas défendu par un cabinet spécialisé, je me tiens à votre disposition au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.21.92.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/09/2016 à 16:49
Malak Bonjour,

Si vous pensez être victime d’une erreur médicale alors avant toute démarche, il convient d’être en possession de l’intégralité du dossier médical afin de démontrer une éventuelle faute.

Vous pouvez en solliciter une copie au détenteur (Hôpital ou Clinique) si ce n’est pas le cas.

Vous pouvez ensuite solliciter une indemnisation de trois manières :

• A l’amiable en écrivant au Directeur de l’Hôpital ou au chirurgien si il s’agit d’une intervention en clinique et demandant qu’une déclaration soit faite à son assurance.
Attention : Si l’intervention a eu lieu dans un centre hospitalier public, en cas de refus écrit, vous ne disposez que de DEUX MOIS pour contester devant le Tribunal Administratif. Au-delà, plus aucun recours ne sera possible.
• En déposant un dossier devant la CRCI compétente dans votre région. (http://www.oniam.fr/documents-utiles)
• En assignant l’Hôpital, la clinique en question ou le chirurgien devant le Tribunal avec un avocat.

Cordialement,
thierry [Visiteur], le 03/10/2016 à 21:42
bjr je suis victime d un AVP en 2007 en scooter contre une voiture(parre choc suivit du parre brise) ainsi apres ma plaintr a eu lieu un jugement contre la partie adverse avec plusieurs appel jusqu'à classement en 2012 ou j ai eu 12%AIPP seulement! malgré 1 opération a chaque genoux et l expert a noté seulement le genou gche!par'ailleurs le genou droit a subit le meme choc et opération ainsi qu il se voit bien les cicatrices sur celui ci. j ai percu une indemnite sur le,prejudice professionel seulement a 5000 euros a la suite d une pette d emploi cause de l' AVP. et 3% pour le genou gche. depuis 2007 voir 2009 je ne peux plus'exercer mon metier malgré une RQTH et une AAH de 55 a 65%... apres plusieurs examen existant dans la totalité possible et connu en France la,médecine ne voit aucune anomalie en apparence suspecte qui ne definit aucunement une agravation. malgré tout cette annee en 2016 une expertise contradictoire a eu lieu et aucune reconnaissance est en ma faveur. j ai meme réclamer une fois de plus le,prejudice professionnelle et je ny ai aucunement le,droit car justice a été faites sur ce prejudice antérieur à ma,reclamation présente.
malgré mon genou droit non pris en compte , une Rqth ainsi qu une médecine qui ne trouve rien et un métier que je ne peux plus exercer quelle,sont mes solutions possible en recours?
DVA Experts [Membre], le 05/10/2016 à 11:10
Bonjour,
L'autorité de la chose jugée ne permet pas d'obtenir une nouvelle indemnisation pour un même préjudice.
Il convient de démontrer une aggravation du préjudice professionnel ou un nouvel évènement situationnel pour solliciter une indemnisation supplémentaire.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Mireille [Visiteur], le 12/10/2016 à 19:16
Bonsoir
Je me suis présenté devant un expert médical judiciaire avec ma fille pour retrouver son statue d handicap le 22 janvier 2016 .A l heure actuel toujours pas de réponse...Y a t il une délai resonnable oui ou non pour le rendre..
DVA Experts [Membre], le 13/10/2016 à 17:03
Bonjour,
Nous ne gérons pas les dossiers MDPH ou autre.
Je ne peux vous renseigner sur les délais de cet expert sachant que l'ordonnance ou le jugement qui le nomme doit probablement en prévoir un.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
idacassat [Visiteur], le 01/11/2016 à 07:30
Suite de mon post du 21 sept 2016.Bonjour monsieur,comme vous me l'avez conseillé j'ai fait part à l'office d'hlm en rar de ma chute dans les escaliers (fracture malleole pied gauche et ecrasement ligament plus fracture 4ème metatarse pied droit).Les hlm ont fait part à leur assurance Axa de mon accident.Or à ce jour 1 novembre 2016 je n'ai aucune nouvelle de cette assurance.Dans combien de temps puis je espérer une réponse?Merci infiniment de votre réponse.ida
gillesb13 [Visiteur], le 19/11/2016 à 14:32
Bonjour, j'ai été victime d'un accident de la circulation à moto dans le cadre du trajet travail le 30/11/2015 à raison avec un tiers identifié et assuré, à l'issue duquel j'ai été amputé tibial coté gauche. J'ai subi la 1ere expertise médicale pour l'assurance adverse cette semaine, je me suis fait accompagné par un médecin expert de recours qui m'annonce hier soir, qu'il a pu obtenir un taux d'IPP de 30%. Je n'ai pas encore eu le rapport qu'il doit transmettre à mon avocat, mais je peux d'ores et déjà vous dire qu'au centre de rééducation que je fréquente, des patients ayant le même handicap que moi, avec un moignon plus grand que le mien et pas les problème de cicatrisation que j'ai eu et que j'ai toujours, se sont vu accordé un taux de 38 et 40%. D'ou peut venir cette différence? A-t-elle un incidence importante sur l’indemnisation? Puis-je-contester ce taux et sur quelle base?
Merci pour vos réponses.
hug [Visiteur], le 23/11/2016 à 10:43
Bonjour j'été opere de canal carpien gauche et droite lors de mon rendez vous avec l'expert il ma consolidé mais je toujours des douleurs en plus pour les taux ipp li me compte que 1pourcent je peux conteste
DVA Experts [Membre], le 23/11/2016 à 16:48
Bonjour idcassat,
En général les assurances répondent sous 3 à 6 semaines voire plus.
Je vous invite à les relances.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 23/11/2016 à 16:49
Bonjour gillesb13,
Je vous invite à questionner votre avocat et votre médecin conseil.
En effet, je ne dispose pas d'élément pour vous répondre sur la différence de taux que vous attendiez.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 23/11/2016 à 16:50
Bonjour Hug,
J'ignore dans quel cadre cette expertise s'inscrivait.
Il devrait être possible de contester les conclusions médicales.
Restant à votre disposition,
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
idacassat [Visiteur], le 23/11/2016 à 18:10
Monsieur.Je vous remercie infiniment de votre réponse.Très cordialement.idacassat
espoir1234 [Visiteur], le 24/12/2016 à 01:23
Bonsoir.n'étant pas daccord avec le rapport d'expertise psychiatrique ordonné par le juge (novembre 2015) j'ai demandé une nouvelle expertise avec l'appui d'une lettre de ma psy or cela a été refusé Quand je suis passée en appel pr la garde de mon enfant. Quelles démarches puis je faire svp je ne trouve pas de réponse sur internet? L expert qui à rendu le rapport ne m'a parlé que de mon enfance il m'a entendu une dizaine de minutes seulement. Il na meme pas pris contact avec ma psy pour consulter mon dossier il Medical. C aberrant.mon avocate me dit qu'il n'y a pas matière à cassation.mais ma psy ma dit que je pouvais faire une demande d expertise moi même en la payant mais j'en sais pas plus .qu'elle est la démarche svp sinon c'est trop tard pour une contre expertise ? Je vous remercie d'avance.dans l'attente de vous lire.cdlt
espoir1234 [Visiteur], le 24/12/2016 à 01:23
Bonsoir.n'étant pas daccord avec le rapport d'expertise psychiatrique ordonné par le juge (novembre 2015) j'ai demandé une nouvelle expertise avec l'appui d'une lettre de ma psy or cela a été refusé Quand je suis passée en appel pr la garde de mon enfant. Quelles démarches puis je faire svp je ne trouve pas de réponse sur internet? L expert qui à rendu le rapport ne m'a parlé que de mon enfance il m'a entendu une dizaine de minutes seulement. Il na meme pas pris contact avec ma psy pour consulter mon dossier il Medical. C aberrant.mon avocate me dit qu'il n'y a pas matière à cassation.mais ma psy ma dit que je pouvais faire une demande d expertise moi même en la payant mais j'en sais pas plus .qu'elle est la démarche svp sinon c'est trop tard pour une contre expertise ? Je vous remercie d'avance.dans l'attente de vous lire.cdlt
teneres [Visiteur], le 26/12/2016 à 14:52
Bonjour, je me suis blessé le 28 novembre 2014 , au foot lors de ma pratique sous licence.
Bilan : Rupture ligament croisé antérieur + ligament collatéral interne + fissure menisque interne, l'ensemble n'ayant était détecté qu'a l'irm le 4 février 2015.
Opération le 6 avril. Reprise du foot en janvier 2016 et depuis impossibilité de me mettre à genou (gène horrible) et tendinite récurrente du ligament patellaire (utilisé pour la greffe).
L'assurance du foot m'a dit que n'ayant pas de tiers dans l'accident, je n'avais droit à rien excepté la prise en charge des dépassements d'honoraires, mais un collègue ma dit hier, qu'en cas de lésions, selon le % d'invalidité calculé selon un expert, on devait être dédommagé au delà de 5% et qu'un croisé, entrainait forcement plus de 5%.
Que me conseillez vous de faire, et qui contacter?
Bien cordialement
Mel77 [Visiteur], le 04/01/2017 à 14:02
Bonjour. J'ai eu un accident de la route le 03/05/2016 a 10h40,un poids lourd qui mes rentrée dedans en sachant contre nete dans un bouchon je prévenez les personne qui me suivais par l'appel de mes warning. Suite jeté blesser à la main le canal carpien ainsi qui a fait venir à paraître un kyste,sa me gêne énormément aillant deux enfants en bas âge l'une d'elle est enfants handicapés depuis 2 ans. Le chirgien ma transit que suite à mes gêne il préférais m'opérer car les douleur persiste depuis,j'ai contracté l'assurance corporel en envoyant tous les justificatifs pour demande une aide à domicile. Il mon répond : Sous réserve que les blessures justifiant une intervention chirurgicale soient bien une conséquence de l’accident,nous vous invitons à faire établir deux devis pour une aide humaine comme prescrite dans le certificat médical du docteur......

Que dois je en conclure.
DVA Experts [Membre], le 04/01/2017 à 14:08
Bonjour Espoir 1234,
Malheureusement, je vous invite à discuter avec votre avocat des possibilités de recours.
La cassation n'est ouverte que dans des cas très restreint...
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 04/01/2017 à 14:09
Bonjour Teneres,
Il conviendrait de disposer des conditions générales du contrat d'assurance souscrit avec la licence.
Sans cela je ne peux vous dire ce dont vous avez droit.
Cordialement,
DVA Experts [Membre], le 04/01/2017 à 14:11
Bonjour Mel77,
Sans avoir été soumise à l'expertise médicales, l'assurance ne peux se prononcer sur l'imputabilité d'une lésion.
De plus, le canal carpien est bien souvent lié à une pathologie non traumatique.
Cordialement,
Mel77 [Visiteur], le 04/01/2017 à 16:29
Bonjour oui mes un kyste q été décelé. Pour mes 30ans de vie je n'es jamais rien eu au poignet ni douleur. Je viens de les avoir il vos faire une demande de expertise. Et til possible d'être accompagné pour maintenir mon dossier
phil [Visiteur], le 16/01/2017 à 14:40
Bonjour,
J'ai lu les différents mots de tous et je viens à mon tour vous exposer les faits.
En juillet 2015 mon époux a été victime d'un accident de la route lors d'un trajet Dépôt-chantier. Il a eu trois vertèbres fracturées, il a été opéré à DIJON. l'AT a été reconnu et depuis cette date il été en arrêt de travail. Convoqué en janvier 2016 par le médecin conseil de la CPAM il lui a été dit de continuer la kiné et la piscine( qu'il a fait de son propre chef sans demande médicale) et de se faire prolonger de moins en moins jusqu'à ce qu'il se sente mieux. Mon mari a de lui même pris RDV avec médecine du travail qui s'est retourné vers son employeur pour une demande de poste aménagé ou de mi-temps thérapeutique, refusé tout net par l'employeur. Une second RDV chez le médecin conseil a été demandé le 28/11/2016(nouveau médecin) qui lui l'a consolidé au 19/12/2016. Consolidation contestée par nos soins et celle de notre médecin traitant. Depuis le 19/12/2016 plus d'indemnités journalières. Un expert a été nommé et nous sommes allées à VOLVIC le 12/01/2017. Médecin qui n'a pas écouté un traite mot de ce qui a été dit et sans surprise, la lettre de refus de non consolidation a été reçue ce jour.
Nous hésitons du fait que nous ne touchons plus d'indemnités à demander une contre expertise. Si toutefois nous retenons ce choix, que doit-on faire? et vraiment doit-on le faire?
Dans l'attente de vous lire,
Cordialement.
DVA Experts [Membre], le 17/01/2017 à 10:33
Bonjour,
Malheureusement, cet article n'est pas réellement destiné aux expertise mises en place par la CPAM car elles n'ont pas pour but d'évaluer un préjudice corporel mais de valider un arrêt de travail, de consolider ou bien d'évaluer uniquement un taux d'incapacité.
Je ne pourrai donc vous aiguiller sachant que les voies de recours sont notées sur les courriers reçus de la CPAM : commission de recours amiable, Tribunal du contentieux ou de l'incapacité, etc.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN
DVA EXPERTS
Kathy [Visiteur], le 17/01/2017 à 21:46
Bonjour,
J'ai eu un accident de la circulation le 6 Août 2016 ou je ne suis pas en tort on m'a foncé dans l'arrière de la voiture. Pas de pompier on a pu faire le constat normalement.
Sur le coup douleur juste à la nuque.
Quatre jours plus tard je suis allée voir mon médecin traitent (déjà en arrêt avant pour raison respiratoire) j'avais de fourmis dans les orteils du pied droit puis dans la jambe et là il a décidé de me prescrire une IRM de suite car il était certain que j'avais une hernie discale.
IRM fait le 31 Août et pas loupé double hernie discale lombo sciatique droit.(j'ai 25 ans)
Opération indispensable programmée le 2/12/16.
Puis j'ai eu un rendez vous avec l'expert médical de mon assurance le 4/01/17 ou je mis suis rendu avec mon mari et la je viens de recevoir une copie de son compte rendu ou il dit que mes hernie ne sont pas forcément causés par l'accident et que en douleur je suis a 1/7 alors que je suis sous codéine, que je ne peu pas baisser la tête sans que ça me lance dans la jambe, ni faire trop de voiture sans avoir de douleur et malgré les médicament j'ai une douleur permanente dans la jambe qui me fait même boiter!
Que puis-je faire car je ne suis vraiment pas d'accort avec son compte rendu.
Demain après midi je veux me rendre chez mon assurance pour en discuter.
Cordialement
Kathy
nana75 [Visiteur], le 19/01/2017 à 15:31
Bjr
j'ai ete victime d'un accident de la route en mai 2016 consolide en Aout coup du lapin fissure de ma prothese dentaire
rapport du medecin doloris 3/7 ras pour le reste sauf gene tempo 8 jrs classe 2 et 84 jrs classe 1

j'ai conteste le rapport de l'expert qui ne reflete en rien tous le desagrement subit depuis cette accident
je souhaiterais savoir si le medecin a un delai pour repondre a l'assurance car cela fait bien un mois et chaque fois que j'ai appele l'assurance elle me dit ne pas avoir de retour du medecin
qu'elle recourt j'ai au dela d'une contre expertiser
a t-il un delai pour me faire une nouvelle proposition?

merci de votre retour
Yémeï [Visiteur], le 19/01/2017 à 23:06
Bonjour! Suite à une violente agression, j'ai été victime d'un trauma-crânien, du stress post traumatique, d'une fracture ouverte du bras gauche et des tâches de sans au cerveau. L'expertise s'est déroulée en trois. La 3ème fois, j'ai été consolidé mais depuis cette date de consolidation(le 30/09/2016), le médecin expert du tribunal n'a pas encore transmis son rapport et cela m'inquiète. Je demande ce que je fois faire car jusqu'à maintenant, je n'ai reçu que le rapport de mon médecin conseil. Mon avocat ne me dit rien. J'ai besoin d'aide
Jimmy [Visiteur], le 28/01/2017 à 00:16
Bonjour

Le 26.11.2015 j ai eu un accident sur l autoroute non responsable le véhicule arriere ma percuté véhicule irréparable et remboursé. Pompier mon emmener au urgence le bilan entorse du rachis cervical douleur dorsales rien au scanner ni irm j ai toujour mal étai médecin urgence le chirurgien orthopédiste me vois le 5 décembre 2015 me fait une infiltration locale et diagnostique une nevralgie d Arnold. Le 20 janvier 2016 le chirurgien me presqui du kinésithérapie 50 séance en tout 2 fois par semaine jusqu au 1 er juin 2016 séance subies.eu arrêt travail du 26.11.2015 au 30 mars 2016 par chirurgien mes je suis à la recherche d emploi je ne touche rien j ai 21 ans.je ne pratique plus mon loisir course à piedsje n'ai pas repris le volant ni travaux domestique ni course ni pour me raser etc..les traitement antalgique de palier ll le port du collier souple ne me fon rien toujour mal l expert ma vu le 5 janvier 2017 dit un aspect guinde l absence d anomalie du port de la tête un abaissement de 2 cm du moignon de l epaule gauche les rotation son symétrique à 10 les inclinaison sont nulles pas contractiré la palpation est globalement algique. Pas de trouble de la semsibilite les réflexe sont présent. L examen met en évidence l absence d anomalie du port de tête l absence de contracture des algies à la moindre mobilisation ou la moindre pression etc..il conclu voir un sapiteur psychiatre expert près de la cour d apel.pourquoi j ai dit a l expert que je suis pas fou que j ai vraiment mal il m'a dit tes un drogué avec les medicament sa serre à rien ni ton collier souple depuis j'ai toujours mal et je n osse même plus allez voir le médecin.pourquoi voir sapiteur ? Merci de votre réponse jimmy
DVA Experts [Membre], le 30/01/2017 à 16:18
Bonjour Kathy,
Il conviendrait de prendre l'avis d'un médecin de recours intervenant pour les victimes.
En fonction de son avis, vous pourrez contester les conclusions de l'expert d'assurances.
Je me tiens à votre disposition au 04.93.24.21.98 ou 06.24.05.21.92.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/01/2017 à 16:20
Bonjour nana 75,
Le médecin n'a aucun délai pour répondre à l'assurance sur un point précis...
En cas de silence de sa part, il conviendra de mettre en place une nouvelle expertise, à l'amiable si l'assurance est d'accord, en judiciaire dans le cas contraire.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/01/2017 à 16:22
Bonjour Yémeï,
Malheureusement je ne peux vous aider puisque vous disposez déjà d'un avocat qui doit défendre vos intérêts.
Je me tiens à votre disposition par téléphone si vous souhaitez dessaisir votre avocat.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Membre], le 30/01/2017 à 16:48
Bonjour Jimmy,
Les experts sapiteurs sont des médecins qui ne pratiquent des expertises médicales exclusivement dans leur domaine de compétences et c’est pour ca que les experts médicaux « dit généralistes » font appel à eux.
Le psychiatre devra donc se prononcer sur d'éventuels préjudice liés à sa spécialité.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Jimmy [Visiteur], le 30/01/2017 à 19:16
Bonsoir,

Je vous remercie sincèrement pour votre réponse et heureusement qu'il y a des personnes comme vous pour nous aider dans nos démarches.

Excellente soirée

Très cordialement

Jimmy
Cricri [Visiteur], le 01/02/2017 à 07:57
Bonjour mon mari a eu un AVC transfere en medecine la nuit paralysie facial est le menbre supérieur droit il est rester 7 jours en medecine est pris de convulsions soins intensifs .mauvaise prise en charge .peut on porter plainte cordialement
DVA Experts [Membre], le 01/02/2017 à 09:41
Bonjour,
Si vous pensez être victime d’une erreur médicale alors avant toute démarche, il convient d’être en possession de l’intégralité du dossier médical afin de démontrer une éventuelle faute.
Vous pouvez ensuite solliciter une indemnisation de trois manières :

• A l’amiable en écrivant au Directeur de l’Hôpital ou au chirurgien si il s’agit d’une intervention en clinique et demandant qu’une déclaration soit faite à son assurance.
Attention : Si l’intervention a eu lieu dans un centre hospitalier public, en cas de refus écrit, vous ne disposez que de DEUX MOIS pour contester devant le Tribunal Administratif. Au-delà, plus aucun recours ne sera possible.
• En déposant un dossier devant la CCI compétente dans votre région. (http://www.oniam.fr/documents-utiles)
• En assignant l’Hôpital, la clinique en question ou le chirurgien devant le Tribunal avec un avocat.

Vous pouvez également solliciter l’avis d’un médecin expert de recours si vous souhaitez.

Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
sandra -sami [Visiteur], le 06/02/2017 à 22:00
Bonsoir,

je vais vous expliquer mon problème , j'ai été sur l'invalidité pendant 3 ans et je suis passée chez le médecin conseil en juin 2015 lui m'a reconnu que j'étais apte à reprendre le travail(je fais de la péri-arthrite calciffiante chronique, de la bronchite chronique, j'ai également était opérée de mon nerf cubital qui n'a pas fonctionné puisque je ne sens plus ni mon index et mon auriculaire, ainsi que de la gonarthrose de type 4 au 2 genoux, mon orthopédiste ne veux pas m'opérer car j'ai 44 ans j'ai également la l5 cassée des 2 côtés je suis reconnue par la vierge noire a 66% le tribunal du travail m' a fait passée par un médecin expert le 14 décembre 2016, ma question est de savoir combien prend de temps pour pouvoir avoir une réponse de cette expertise car elle m'a dit que j'aurai des nouvelles endéans le 15 janvier 2017 mais je n'ai rien reçu. Merci de me répondre car je sais pas à qui m'adresser Sandra
DVA Experts [Visiteur], le 07/02/2017 à 16:40
Madame,
Vous semblez résidez en Belgique et ne suis donc pas apte à répondre à vos préoccupations car nous sommes basés en France...
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Djé [Visiteur], le 07/02/2017 à 18:43
Bonjour,
victime d'un AVP daté 27/04/2003, jugement rendu au tribunal grande instance en 2009
j'ai eu beaucoup de séquelles, ma dernière opération date de 2011 arthrodèse lombaire L4 sacrum,a ce jour je n'ai pas eu indemnité suite a cette intervention.
depuis 2012 une aggravation buccale (été casser a la mâchoire gauche et beaucoup de perte de dents) je m'étais fait soigné en 2009 prise en charge par l'assurance du véhicule dans le quelle j'étais; en juillet 2013 j'ai sollicité la réouverture du dossier d’indemnisation suite a avp dont j'ai été victime.l'assurance atteste cette aggravation,
j'ai eu des expertises médical avec prolongation, que ces médecins vu son désigné par l'assurance de la voiture (2014), j'ai été également convoqué par la cpam le jury (pour mon avp 2003). a ce jour j'ai l’Expertise médical daté au 11/12/2015 réalise par les médecins que l'assurance a designer (en leurs faveurs).Consulté un conciliateur de justice , ce dernier les contacte et je reste avec l'info: que leurs médecin conseil n'a pas prix sa décision. aujourd'hui le dentiste qui me suit contacte l'assurance pour comprendre ce retard anormal, il est informé que dans mes courrier j'ai cité mon arthrodèse lombaire et que pour ma demande pour les dents et qu'il me manque un certificat de consolidation. J ai vraiment du mal a suivre, certificat de consolidation désigne une guérison,que faire pour avoir mon droits dans la norme, me soigné, que faire? merci
DVA Experts [Visiteur], le 08/02/2017 à 10:36
Monsieur,
Je crains de ne pas saisir la difficulté que vous rencontrez actuellement.
Je vous remercie de clarifier votre difficulté avec l'assurance ou les experts car votre mail est assez désordonné...
Avez-vous repris attache avec votre ancien avocat?
Cordialement,
djé [Visiteur], le 08/02/2017 à 16:10
Bonjour,
pour commencer mon anciens avocat je ne l'ai plus, il est dans l'immobilier donc j'ai réaliser seul les démarches. Ma difficulté est avec l'assurance.
J'ai subi une arthrodèse lombaire L4-sacrum le 10 mai 2011 ( suite AVP 27/04/2003), ce qui ma obligé d’interrompre complètement formation DEAMP, ce qui n’emmène à une reconversion aujourd'hui.Pour cela j'ai un certain droit auprès de l'assurance? bientôt 5 ans pour cette intervention.
Pour l’aggravation pour mes dents c'est toujours la suite de l’accident. J'ai réalisé l'expertise médical avec prolongation;j'ai cette expertise;j ai deux choix qui sont évoqué pour le soins dentaires, j'ai répondu plusieurs fois que mon choix est la pose d'implants puis la pose d'un bridge implanto-porté mais l'assurance ma répondu: votre état de santé n'est pas consolidé, pour quelle solution de réhabilitation prothétique avez vous opté (x5).donc je suis avec cette question depuis le 17/12/2015. A différent échange téléphonique je suis informé par: que le médecin conseil de chez eux n'a pas prix de décision, que mon dossier est très compliqué et si je ne suis pas contente que je prenne un avocat et pour le dernier appel de mon dentiste ,qu'il manque un certificat de consolidation il faut consulter le médecin traitant (la cerise sur le gâteau).
Certificat de consolidation désigne une guérison? que me conseillez vous? voir médecin traitant? prendre un avocat? merci cordialement (madame)
Niko [Visiteur], le 15/02/2017 à 06:03
Bonjour, je dois voir un médecin expert suite à un accident de la route non responsable ( le basique choc par l'arrière) .j'ai rdv avec lui jeudi 16 .seulement à pars quelques séances d'ostéo je n'ai pas fait de Kiné car j'ai l'impression qu'il me réactive mes douleurs plus qu'autre chose .j'ai des problèmes aux cervicales ainsi qu'au bas dos depuis .j'i suivi un cursus Staps pour devenir prof d'eps seulement depuis j'ai le moral à zéro et psychologiquement également étant donné que j ai pris 15 kg par rapport à mon point de forme .
Insomnie à répétition et je vous passe les détails .
N'ayant pas juger bon de faire du Kinė ,je n'ai pas de Certificat .j'ai le bilan de mon hospitalisation en ambulatoire mais rien d'autre .
Pensez vous qu'il faudrait que je reporte la consultation chez l'expert pour obtenir des certifs médicaux (Kiné et compagnie )??ou des attestations papier ainsi que la présence d'un médecin de recours suffira?
Merci
Si ,o
Victime expertise [Visiteur], le 17/02/2017 à 14:34
Bonjour,
J'ai demandé la mise en œuvre d'une procédure d'expertise, suivant le Code de la sécurité sociale par l'article L.141-1, concernant la consolidation avec séquelles qui m'a été imposée par le médecin médecin conseil.
J'ai lancé cette procédure car j'ai estimé que mon état de santé était précaire et non consolidé avec un fort risque de rechute après cinq interventions chirurgicales, je n'ai pas la capacité physique à avoir une activité professionnelle et de reprendre le travail après un accident du travail.
J'ai reçu une lettre de convocation du médecin Expert.
J'ai été reçu dans un bureau d'un cabinet médical situé à Paris, face à l'Arc de triomphe.
Le Docteur expert me fait asseoir et il me raconte sa vie professionnelle, il m'explique, qu'il attendait un patient avant moi pour une expertise et qu'il était pas venu et ce dernier, lui faisait perdre de l'argent et son temps.
Il enchaîne les propos suivants, il ne fait pas ce métier pour l'argent et qu'il a beaucoup d'éthique.
Il m'explique aussi, qu'il voyage beaucoup à travers la France pour donner son avis d'expert auprès des tribunaux et son exposé a duré aux environs de 10 minutes.

Je me dis qu'il veut faire alliance avec moi pour me mettre en confiance .
C'est une méthode psychologique bien connue des dirigeants d'entreprises, souffler le chaud pour après souffler le froid (les techniques de management).
Je suis resté dans le silence et je me suis dit qu'il me prenait pour un simple d'esprit.
Suivant les techniques de management, il passe dans la phase du froid !
Il me dit, c'est pas le tout, mais nous allons regarder votre cas et là, il change de ton.
IL m'explique la définition de la consolidation avec séquelles, il enchaîne ses propos avec le rapport du médecin conseil. j'avais apporté dans un classeur tout l'historique médical mais j'avais l'impression que son référent était le rapport du médecin conseil, il n'a jamais consulté mes documents médicaux.

Il commence à tenir des propos diffamatoires, il me fait me peser sur une balance tout habillé, il me dit que je suis en surpoids suivant le rapport du médecin conseil. Il affirme que j'ai une très mauvaise hygiène de vie ! je lui réponds non !
Je n'ai pas d'activités physiques causées par ma pathologie, il se met en colère et confirme sa version, j'essaye de lui dire le contraire mais il ne veut rien entendre !
Je tiens à signaler que je ne bois pas d'alcool, je ne mange pas de pain, du fromage, je n'aime pas le sucre et les matières grasses, je considère ses propos arbitraires et diffamatoires, il ne connaît pas ma vie.

Il tient les propos diffamatoires suivants, il exprime que j'ai cherché à gagner du temps pour avoir demandé une expertise, je suis outré et je lui dis que c'est faux, je voulais faire valider mes droits par un médecin expert libre et indépendant !
J'ai eu un sentiment par certains mots prononcés par cet expert au cours de cette expertise, qu'il y a eu une cohésion sociale entre le médecin conseil et ce médecin par les éléments que je vais apporter dans ce courrier ci-dessous.
Il me fait part de sa décision de confirmer la consolidation à la date du médecin conseil et qu'il va s'empresser d'envoyer ses conclusions le jour même.
L'entretien terminé, je me lève et je prends mon classeur pour le ranger dans mon sac à dos et il se permet de me l'arracher des mains, d'ouvrir mon sac, de le soulever et de regarder à l'intérieur et de glisser mon classeur dans ce dernier.
J'ai été stupéfait de son acte et je ne pense pas que c'est de la bienveillance de sa part !
Ce permettre de toucher aux affaires personnelles d'une personne sans son accord est un abus de pouvoir, je suis resté dans le silence et au fond de moi, j'étais furieux de cette attitude !
En sortant de son bureau, il me met une nouvelle dose de ses propos tendancieux, il me dit, vous faites attention car vous n'aurez pas le droit à une 6 ème intervention chirurgicale car personne ne voudra vous opérer.

Je pense qu'il était fière de sa démonstration de déstabilisation du patient, il pensait que cela avait porté ses fruits sur moi par mon écoute à ses propos, mon silence et mon comportement passif.

Son arrogance, ses propos diffamatoires, ils me font réfléchir sur le chemin du retour concernant ce médecin et par mon expérience de 4 expertises effectuées par de vrais médecins experts, ils n'ont jamais eu ce comportement envers moi.
J'ai repensé à sa technique du" chaud" et à sa vantardise concernant ses voyages à travers la France pour donner son avis d'expert auprès des tribunaux.

De ce fait, j'ai entrepris des recherches sur ce docteur expert, il n'est pas répertorié comme médecin expert, j'ai continué mes investigations, je suis allé de surprises en surprises.

Sur le réseau professionnel LinkedIn, il a sa fiche : médecin conseil chef de service assurance maladie !
En faisant d'autres requêtes sur internet, il sort comme "médecin conseil chef de service assurance maladie"

Au Conseil national de l'Ordre des médecins, sa discipline exercée : Médecine générale

Recherche sur son activité commerciale : 1ère activité dans l'Allier, de janvier à mars 2016 (radié en mars 2016) N° Siret : XXXXXXXXXXXX (une activité de 3 mois ?)
Seconde activité : N° Siret XXXXXXXXX Date de création : 01/03/2016 catégorie juridique profession libérale - siège social : 75017 PARIS.
Une activité de moins d'un an !
Le code APE/NAF : 8622C de ce médecin, j'ai vérifié, il n'a rien à voir avec le code des médecins experts.
Le code APE/NAF : 8622C = médecins spécialisés, il utilise un code où il n'apparait pas sur la liste des spécialistes de Paris 17 !

Je crois pour devenir médecin expert, il faut passer une qualification et faire une demande auprès de la cour d'appel avec des délais de 5 ans avec un renouvellement tous les ans.
C'est pas possible avec une activité de moins d'un an !
Je reste persuadé que l'assurance Maladie est le mono client de ce médecin et la Direction Générale des Impôts peut vérifier ses déclarations et sa facturation !

Il appose un cachet sur la convocation avec la mention "Médecin-Expert"

Usurper un titre :
Le faux et l'usage de faux sont punis de trois ans d'emprisonnement et une amende ‎: ‎45 000 €

Un médecin conseil chef de service (Directeur d'un centre de province de l'assurance maladie en retraite, je suppose depuis peu car il a eu la médaille d'honneur du travail en récompense de l'ancienneté de service et de la qualité pour l'assurance maladie en date du 14 juillet 2015 qui a été notifié par le Préfet de son département.

Amusant, ce médecin a écrit des articles sur ameli.fr

Je pense que sa première activité de 3 mois dans son département, pouvait poser problème si ce médecin se prétendait expert pour la CPAM et c'est la conséquence de la radiation de son activité, c'est une supposition car le monde est petit en province !
Il était préférable pour ce médecin de changer de département où personne le connaît !
C'est un conflit d'intérêts pour être ou avoir été "médecin conseil chef de service de l'assurance maladie"
Il est juge et partie !
Usurper un titre : "Médecin-Expert"
Faux et usage de faux !
La CPAM verse des honoraires à ce médecin et fait baisser le taux d'invalidé de l'assuré, c'est une belle balance de justice !
J'ai envoyé une lettre en R.A.R à la CPAM pour exposé les faits et j'ai posé un certain nombre de questions !
J'aime être positif, j'ai de l’espoir dans nos institutions car j'imagine que la CPAM a été abusée par ce médecin et quand les personnes responsables du recrutement qui ont de l'éthique dans une grande déontologie, ont fait le choix des médecins experts pour établir la liste, ils ne savaient pas qu'il était "médecin conseil chef de service assurance maladie" !
Bien cordialement.
DVA Experts [Visiteur], le 17/02/2017 à 16:08
Djé Bonjour,
Il me paraît nécessaire que vous vous rapprochiez d'un avocat spécialisé en dommage corporel afin de défendre vos intérêts.
Si l'assurance ne vous donne pas satisfaction, un recours judiciaire est la seule issue.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Visiteur], le 17/02/2017 à 16:10
Niko Bonjour,
J'imagine que votre expertise s'est déroulée le 16 février à moins que vous n'ayez décidé de la décaler.
Je ne peux vous dire si votre dossier est trop mince pour pouvoir être pris en considération par l'expert de l'assurance.
Il peut être utile de vous faire assister d'un médecin expert de recours.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
jacs83 [Visiteur], le 20/02/2017 à 18:42
Bonjour, le 27 janvier 2016 j ai été victime d un accident de la route, moi en scooter la coupable alcoolisé en voiture. opéré d une fracture scaphoide main droite, pose de broches permanente ,platre 3 mois, depuis kiné3 fois par semaine car algoneurodystrophie et douleur, poignet bloqué. de plus fracture au coude gauche, douleur a l epaule droite avec perte d amplitude de mouvements, migraine 2 à 3 fois par semaine depuis l accident(jamais eu avant l accident) quelques brulures garder 1 cicatrice de brulure a l avant bras. oedeme osseux au genou...
en arret de travail depuis l accident soit plus d un an. la conclusion de l expert medical mandaté par l assurance fait état de 6% AIPP, aucun dommage esthetique(faux), pas de perte de gains (c est faux),pas dincidence professionelle ( faux car il va tere reclassé a un autr poste)pas de sequelle pour activtéspotive (faux ne plus faire de velo , ni de pompes, ni conduire scooter par exemple).
souffrances enduréées 3/7.
Nous ne sommes pas du tout d accord avec ce resultat, que devons nous faire pour être mieux expertiser? merci de votre aide
djé [Visiteur], le 24/02/2017 à 09:46
Bonjour Mikaël,
merci pour les conseils, je prends un avocat spécialisé en dommage corporel pour défendre mes intérêts, j’espère que ça va accéléré, cordialement
Djé
Ilianna17 [Visiteur], le 27/02/2017 à 21:09
Bonjour, voilà mon fils a été victime il y a 4 ans a l école par un autre élève . Maintenant il a 18 ans et a eu son expertise médicale définitive que je trouve un peu sous évaluée , taux aipp 3% alors qu il a perdu un testicule , et aucun préjudice sexuel d abordé . Pensez vous qu il pourrait redemander une nouvelle expertise ? Cordialement
arrie tero [Visiteur], le 28/02/2017 à 15:19
bonjour, suite a un accident au rugby et une grosse operation du genou cela fait plus d'un an que je me suis fait opéré et j'ai des gros problème pour reprendre le sport. Je sais que cela possible de ce faire expertiser mais je ne sais pas les démarches a effectuer. Pouvez vous m'aidez?
DVA Experts [Visiteur], le 01/03/2017 à 16:37
Jacs83 Bonjour,
Vous pouvez naturellement effectuer une contre-expertise en sollicitant l’avis d’un médecin expert de victime (médecin de recours).
Je suis à votre disposition au 04.93.24.21.98 pour vous communiquer les coordonnées d'un expert dans votre région.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Visiteur], le 01/03/2017 à 16:38
Ilianna17 Bonjour,
Comme je l'ai proposé précédemment, vous pouvez une solliciter l’avis d’un médecin expert de victime (médecin de recours).
Je suis à votre disposition au 04.93.24.21.98 pour vous communiquer les coordonnées d'un expert dans votre région.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Visiteur], le 01/03/2017 à 16:39
Arrie Tero Bonjour,

S’il s’agit d’un accident sans tiers responsable, dès lors les possibilité d’indemnisation sont plus réduites en effet.

Seule une faute revêtant un caractère de gravité et de violence assez important permettent d’engager la responsabilité civile d’un tiers. (en générale une faute sanctionnée par carton rouge)

Dans le cas d’absence de tiers fautif, vous avez possibilité d’éventuellement obtenir une indemnisation par deux biais :

• Auprès de l’Assurance souscrite avec la FFR (GMF)

• Auprès d’une Assurance de type garantie accident de la vie que vous auriez souscrite personnellement.

Une déclaration doit être faite auprès de l’une ou l’autre de ces sociétés d’assurance, ou les deux.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
djé [Visiteur], le 24/03/2017 à 16:17
Bonjour,
j'ai prix un avocat spécialisé en dommage corporel afin de défendre mes intérêts.
J 'ai déposer une demande d'aide juridictionnelle au TGI daté au 20/03/2017 et avoir reçu le 24/03/2017 le rejet de ma demande suite à mon avoirs bancaire. Or, cette somme est l'indemnisation des dommages corporel subi, avp 27/04/2003.
L'année dernière mes ressources mensuelles se sont élevées à 1002.10 euros et que j'ai une personne a charge.
Actuellement en reconversion professionnel et recherche d'emploi.
Dans la décision est noté que je suis contre la cpam... seulement or dans le dossier de ma demande est bien noté contre assurance.... et cpam....
je souhaite conseil vais je avoir droit au moins à une aide partielle si je fais recours contre la décision, délai de 15 jours à compter de ce jour. Merci par avance, cordialement Djé
Jean-lou [Visiteur], le 28/03/2017 à 11:07
Bonjour,
Je suis âgé de 58 ans. Suite à un AT (mai 2016) sur un rachis arthrositique avec canal foraminale retréci déformation et hernie discale, mon MT me diagnostique une NBC gauche, non consolidée pour lui à ce jour car les douleurs subsistes, mais consolidée, non imputable à l' AT et nouvelles lésions par le médecin conseil, confirmée par l'expert, et la commission de recours à l'amiable (nouvelles lésions car Mon MT à décrit après l'irm, que la NCB gauche était expliquée par la patologie existante). Je vais saisir le TASS, et je veux savoir s'il m'est possible de consulter à mes frais un médecin expert pour une contre expertise, car pour moi, le médecin expert que j'ai vu a été expéditif, en me posant une seule question, à savoir si j'avais des douleurs avant l' AT, alors que ma réponse fût non. Pour le recours à l'amiable, j'ai essayé de démontrer avec l'appui de mon MT que le choc de la porte de mon véhicule (plus de 40 kg) propulsé par un vent violent (plus de 150 km/h ce jour là) sur mon dos avec la pathologie existante n'a fait qu'aggraver mon état de santé, mais ma raquette à été rejetée, alors que dernièrement j'ai tenté une reprise de travail à mi-temps thérapeutique qui s'est soldé par une rechute, car il y'a eu une recrudescence de douleurs. Vos conseils seront les bienvenus. je vous remercie. cordialement Jean-lou
DVA experts [Visiteur], le 28/03/2017 à 13:41
Bonjour Djé,
Malheureusement je suis incompétent pour répondre à votre litige contre le bureau d'aide juridictionnelle...
Je vous invite à faire le point avec votre avocat.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA experts [Visiteur], le 28/03/2017 à 13:41
Bonjour Jean-Lou,
Comme répondu par mail, nous ne gérons pas les litiges face à la CPAM mais uniquement face aux assurances pour la négociations des meilleures indemnisations.
Je ne peux donc vous répondre.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Jimmy [Visiteur], le 09/04/2017 à 00:02
Bonjour
J aimerais savoir si il faut que j accepte l offre d indemnisation definitive suite à l accident du 26 11 2015 que je vous avez envoyez il marque consolidé le 31 03 2016.
Gêne classe ll du 26. 11. 2015 au 12. 12 .2015 =100 e
Classe l du 13. 12. 2015 au 30. 03 .2016= 218 e
S'offrant enduré 2/7 =1800 e
Total= 2118 e
Moin 150 e de provision
Solde= 1968 e
Je mettais fait percuté par l arrière sur l autoroute sur irm scanner rien, mes toujours mal eu 50 séances de kiné deux fois par semaine qui a fini en juin 2016 j aI eu une infiltration de l emergence du nerf d Arnold à été realise.l expert ma fait revoir un sapiteur lui marque sur sa conclusion que j'ai jamais eu besoin d aide pour acte de la vie courante alors que j avais bien écrit au début à l expert que je ne rouler plus en voiture du au mal cervico cephalé invalidante du cou du lapin que j ai eu sur l autoroute ma voiture etai a l epave impossible de me raser etc.pouvez vous me dire si l offre et bonne ou si je doit leur dire que non pour l offre si on dit non je doit passé devant tribunal comment sa se passe pouvez vous m expliquez ou si on prend pas l offre on ne touche rien.merci pour votre réponse et pour tout ce que vous faites pour nous.
Cordialement jimmy
Valentine [Visiteur], le 10/04/2017 à 14:28
Bonjour,

Je me permets de vous demander votre avis sur mon sinistre ; j’ai chuté a cause d’un animal fin août 2016, entorse du genou puis après diagnostic besoin d’une opération ayant eu lieu en février 2017.
Outre mon préjudice corporel, j’ai un préjudice matériel (je devais partir en voyage quelques jours après mon accident). L’assureur adverse à accepté la prise en charge de mon cas seulement en janvier, mais le dossier n’avance pas rapidement.
Mon assureur m’a appelé aujourd’hui pour me dire que l’assureur adverse demandait une expertise médicale, mais mon assureur me dit que je vais devoir verser un acompte (elle doit me donner le montant) pour l’expertise.

Est-ce normal que je doive payer cet acompte alors que ce n’est pas moi qui réclame cette expertise ? Serait je remboursée de ce montant ?!
Pensez vous qu’il soit nécessaire de me faire assister d’un médecin conseil pour un « petit préjudice » comme le mien ?

En vous remerciant d’avance pour votre aide et vos conseils,
Bien cordialement,
DVA Experts [Visiteur], le 10/04/2017 à 14:39
Jimmy Bonjour,
je ne peux vous dire si vous devez accepter cette offre ou non...
L'article de cette page concerne les expertises médicales afin d'évaluer un dommage corporel.
Vous pouvez contacter notre cabinet si vous souhaitez en discuter : 04.93.24.21.98.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Visiteur], le 10/04/2017 à 14:42
Valentine bonjour,
J'ai pris connaissance de votre mail.
Je pense que vous avez mal interprété les termes de votre assurance.
L'acompte doit théoriquement correspondre à une avance sur votre préjudice corporel et qui est versé par l'assurance adverse.
L'expertise médicale doit être réglée par l'assurance qui la met en place.
En ce qui concerne l'assistance à expertise, vous évoquez une chirurgie ce qui me laisse penser que le dommage n'est pas si "petit" que cela.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Valentine [Visiteur], le 10/04/2017 à 15:11
Re-bonjour,

Je vous remercie de votre retour, non je vous assure elle m'a bien dit que je devrais moi, payer un acompte au médecin expert pour les frais d'expertise ... C'est justement pour cela, choquée, que je lui ai demandé le montant, puisque je me doute bien qu'on ne parle pas de quelques euros.
Pourriez vous me donner une base légale concernant votre phrase "l'expertise médicale doit être réglée par l'assurance qui la met en place" ? Que je puisse répondre cela à mon assurance.

En vous remerciant d'avance,
Bien cordialement,
DVA Experts [Visiteur], le 10/04/2017 à 16:43
Bonjour,
Il n'y a pas de Loi précisant que l'expertise soit à la charge de l'assurance mais il s'agit d'un usage incontesté.
En effet, la responsabilité civile du tiers doit réparer votre préjudice sans qu'il y ait pour vous ni perte ni profit.
Dès lors, si vous devez régler l'expert, il s'agit d'une dépense engendrée par le sinistre qui devra être remboursée.
Je vous invite à demander des précisions à votre assurance ainsi que la raison pour laquelle vous devriez payer l'expert de la partie adverse.
Cordialement,
Kahina [Visiteur], le 22/04/2017 à 14:36
Bonjour j'ai fais un accident de la route j'etait passagere d'un scooter le 26 août 2016 j'ai eu mon phemur casser et un tassement de la vertèbre l2 je me suis fais opérer deux fois , la deuxième fois cetait pour retirer les vices sur mon Genoux car il bloquer la consolidation , cela fais 7 mois et je ne suis toujours pas consolider et je n'arrive pas à marcher longtemps cause des douleurs et de la fatigue et d'une mauvaise marche je boite . J'ai pris un avocat mais il n'y a encore aucun expert qui est venu me voir jusqu'à maintenant sachant que je vais me faire opérer encore une troisième fois pour retirer l'enclouage des vices et la barre Qui tiens mon os de la cuisse . Toujours en soins le médecin m'a mis 1 ans ITT Qui peux etre plus Si mon etat ne s'améliore pas . Je voudrais savoir comment sa va ce passer pour l'expert et les provisions ?
tresor01 [Visiteur], le 28/04/2017 à 08:05
bonjour.je suis a la recherche d.un médecin expert dans la ville de bourg en Bresse que je n.arrive pas a trouver.je e suis pas de cette ville et je ne connais personne pour m.aider. la s.sociale m.a mise en consolidation depuis le 25 avril 2017.j.ai encore des plaques dans le bras et je dois me faire opérer du pouce en juin mais le médecin conseil n.en tient pas compte.tout cela a un accident du travail.et j.ai déjà subit 4.opération en 4ans.que dois-je faire.svp.merci de vos conseils et du contact de l.expert.nana.
tresor01 [Visiteur], le 28/04/2017 à 08:05
bonjour.je suis a la recherche d.un médecin expert dans la ville de bourg en Bresse que je n.arrive pas a trouver.je e suis pas de cette ville et je ne connais personne pour m.aider. la s.sociale m.a mise en consolidation depuis le 25 avril 2017.j.ai encore des plaques dans le bras et je dois me faire opérer du pouce en juin mais le médecin conseil n.en tient pas compte.tout cela a un accident du travail.et j.ai déjà subit 4.opération en 4ans.que dois-je faire.svp.merci de vos conseils et du contact de l.expert.nana.
DVA Experts [Visiteur], le 03/05/2017 à 10:40
Kahina Bonjour,
Je note que vous avez pris un avocat pour défendre vos intérêts.
Celui-ci est censé justement pouvoir répondre à vos préoccupations notamment liées à l'expertise médicale.
Il appartient en effet à l'avocat de solliciter les provisions ainsi que les expertise à l'assurance du scooter qui vous transportait.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
04.93.24.21.98 ou 06.24.05.31.92
DVA Experts [Visiteur], le 03/05/2017 à 10:42
Tresor01 Bonjour,
Je ne dispose d'aucun expert dans la région de Bourg-En-Bresse.
Le plus proche serait à Lyon.
De plus, nos experts ne défendent pas systématiquement les dossiers face à la CPAM.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Marilyne [Visiteur], le 05/05/2017 à 14:49
Bonjour. J'ai eu un accident de voiture en 1996, j'étais passagère arrière, j'ai été éjecté par le pare brise arrière. Résultat multiple fractures au fémur gauche, rupture des ligaments de la cheville droite, trauma crânien et perte de connaissance.... je souffre aujourd'hui de multiples tendinites au pied gauche, très mal au genou gauche et hernie discale aux cervicales.... quels sont mes recours aujourd'hui?
Merci de votre réponse...
DVA Experts [Visiteur], le 11/05/2017 à 10:34
Bonjour,
Il conviendrait de rouvrir le dossier auprès de l'assurance qui a indemnisé vos préjudices corporels à l'époque.
Je vous invite donc à faire rédiger un certificat médical d'aggravation de votre état par votre médecin traitant et l'adresser à cette assurance en recommandé AR en sollicitant la réouverture du dossier.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Mawie [Visiteur], le 12/05/2017 à 11:56
Bonjour,
J'ai été victime d'un accident de la route en aout 2015,un piéton a voulu mettre fin a ses jours en se jetant sous les roues de ma voiture.(Le piéton a juste été blessé) Le piéton n'avais aucune assurances ni responsabilité civile.
J'ai déclaré mon accident a mon assurance, envoyé tout mes certificats médicaux (3 MOIS en accident de travail avec reprise du travail au bout de 2 semaines après l'accident, puis suite des soins et dernier certificat apposé "blessures consolidé avec séquelles"), a l'heure d'aujourd'hui je n'ai jamais eu de questionnaire médical ni expertise es-ce normal? Puis-je en demander une a mon assurance pour être indemnisé?
Sans partie adversaire j'ai l'impression que mon assurance ne veut rien payé, a-t-elle des devoirs envers moi ?
Je précise que j'avais souscrit a une garantie conducteur.
Aujourd'hui je suis handicapé par un mal de dos et stressé et angoissé par la route.
Merci d'avance pour votre réponse.
DVA Experts [Visiteur], le 16/05/2017 à 15:24
Bonjour,
Si le piéton n'était pas assuré, il vous faudra le poursuivre devant le Tribunal à moins que vous n'ayez une garantie corporelle du conducteur souscrite avec votre assurance auto.
Je vous invite à faire le point avec votre assurance sur cette garantie car il y a une prescription de 2 ans.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
RayonsX [Visiteur], le 16/06/2017 à 20:01
Bonjour
Le 22 Mars je me suis prise Le pied dans Le trou qui se trouve dans les escaliers appartenant a la coproprieté
En effet cela fait 3 ans et que Le bugdet a été votė pour refaire ces escaliers
Je me Suis fait une entorse du genou
J ai fourni tous les papiers a l assurance de la coproprieté (je precise que n ai pas voulu avoir d arret de travail, j ai travaillė avec une attelle et je Suis en reeducation car Mon Genou me fait toujours mal
A ce jour Le syndic dixit leur assurance me demande de chiffree les frais non pris en charge par Mon assurance personnelle.
Je tiens à preciser que Mon assurance ne prend rien en charge Mais ills m ont conseillė de leur faire suite avec lettre avecAR qu a ce jour je je peux evaluer Mon prejudice corporel et que je leur demande de me faire examiner par un medecin expert pres de Mon domicile et ce à leur charge.
La responsabilitė du syndic est mise en cause car depuis 3 ans ills me trouvent Le pretexts qu ils attendent Le devis Le plus interessant
Est ce une bonne dėmarche ?
Cordialement
Voronica [Membre], le 18/06/2017 à 19:34
Bonjour,

Les offres de prêts entre particulier vivant en France ou ailleurs, sont possiblement réalisables. Ça fessait des mois que je cherchais un prêt pour mon projet mais je ne savais
pas vers qui me tourner. J’étais sur le point d’abandonner et je suis tombé par hasard sur des annonces de Mr MALLERET Jacques qui accepte de me faire un prêt de 35 000€
que j'ai reçu en 72 heures. C'est un bon Prêteur pour un particulier recherchant un prêt à partir de 2 000€ à 500 000€ avec un taux d'intérêt de 2% en toute sécurité.
Ce Monsieur est vraiment efficace. Plus besoin de faire le tour des sites avant de trouver un Prêteur sérieux et honnête on trouve rarement un vrai Prêteur aussi complet !
Pour toute vos demande de prêts, vous pouvez le contacter en lui envoyant un mail à l’adresse suivant : (malleret.jacques@hotmail.com)

E-mail : (malleret.jacques@hotmail.com)

Pas sérieux s'abstenir. Merci de partager le message.
Voronica [Membre], le 18/06/2017 à 19:34
Bonjour Mme ou Mr
Particulier Français; Belge , Suisse, ou canadien si vous avez besoin de prêts entre particuliers pour faire face aux difficultés financières nous sommes un groupe d'experts financiers en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et le rembourser avec intérêt a un taux faible de 2% avec des conditions qui vous faciliteront la vie. Nous pouvons vous aider dans plusieurs domaines parmi lesquels

*Prêt Financier
* Prêt immobilier
* Prêt à l'investissement
* Prêt automobile
* Dette de consolidation
* Marge de crédit
* Deuxième hypothèque
* Rachat de crédit
* Prêt personnel

Alors si vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures, besoin de prêt n'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos conditions. Pour toute autre information veuillez nous contacter par mail : Samuel.trezor@gmail.com
Fir2a [Visiteur], le 25/06/2017 à 07:33
Bonjour , j'ai été victime d'un accident de la route j'étais Pieton , le véhicule me reverse en traversant la route , séquelles : douleur genou gauche coup du lapin douleurs à la hanche et bas du dos , au moment des fait j'ai eu un entretien d'embauche qui n'a pas abouti puisque arrêt maladie durant 3mois et demi ,je dois déposer plainte contre la mairie ( absence de passage piéton sur 500m zone commerciale) je dois passer une visite médecin expert en septembre, je souhaite savoir que faire.
DVA Experts [Visiteur], le 03/07/2017 à 15:29
Rayons X bonjour,
Afin d'évaluer le préjudice, l'assurance du syndic doit mettre en place une expertise médicale.
Il serait important de savoir si ils reconnaissent la responsabilité de la copropriété ou non.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
DVA Experts [Visiteur], le 03/07/2017 à 15:31
Fir2a bonjour,
Il appartient à l'assurance du véhicule qui vous a renversé d'indemniser intégralement TOUS vos préjudices corporels.
Il ne me paraît pas pertinent d'alourdir la procédure avec un recours contre la mairie sauf si vous n'avez aucun adversaire en face.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
HS [Visiteur], le 10/07/2017 à 12:10
Bonjour, jai 30 ans jai subi une arthrodèse de cheville en mars 2016 suite à une osteonechrose du dôme astragalien aujourd'hui mon pied présente un équin de 18 degrés se qui m empêche de marcher pied nu ou même en chaussure plate ( talon minimum 9 cm) je suis cuisinière de métier et les douloeurs à la marche sont insupportable et omniprésente le jour comme la nuit !!! Ma cheville enfle à vue d œil et est bleu en permanence je ne peut rester debout plus de 30 minute avant de souffrir horriblement aujourd'hui un an et demi après je suis toujours en arrêt et le chirurgien ne daigne pas me recevoir après plusieurs autre avis médical il y aurai une déminéralisation osseuse un nevrome et une cicatrice particulièrement dangereuse + algoneurodistrophie jai saisi le médecin expert de mon département afin de faire valoir mes droit aupres de la crci pensez vous que j'ai une chance d obtenir réparation?
michelfrangeul25 [Visiteur], le 10/07/2017 à 15:41
Empruntez désormais sans les banques et ce sans aucun frais à l'avance. Comme moi vous aussi vous aviez des problèmes financiers. Vous avez besoin d'un prêt et être sûr de pourvoir vraiment recevoir votre prêt et surtout vous n'avez envie de payer aucun frais à l'avance. Vous tombez bien j'ai la solution à vos problèmes. Comme nombreux d'autre il m’a aidé en me faisant mon prêt en moins de 72H donc si vous êtes vraiment dans le besoin merci de prendre contact avec lui et vous serez satisfait :
Email: contact@avancefiable.com
Site: www.avancefiable.com
Bonne chance !!!!
DVA Experts [Visiteur], le 26/09/2017 à 15:20
Bonjour HS,
Il n'est naturellement pas possible d'évaluer les chances d'obtenir gain de cause auprès de la CRCI...
C'est justement le but de l'expertise médicale que de déterminer les causes de votre état et ensuite les préjudices qu'il convient de vous indemniser.
Cordialement,
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Nanou78 [Visiteur], le 14/10/2017 à 02:45
Bonjour,
Je suis agent territoriale spécialisée en école maternelle depuis 22ans.jai été prise de douleurs en novembre 2015 et en arrêt de maladie par intermittence pour lombosciatique une hernie discale l5s1 m'a ete décelé par IRM .le traitement initial ne me soulageait pas. Ensuite protocole du médecin...anti inflammatoire corticoïdes puis infiltration lombaire..douleurs de + en + forte ..alors prescription dune 2eme irm qui revele l'aggravation de lhernie et comme rien ne m'a soulagé ils ont fini par opter pour opération .ce qui m'a ete fait en juin 2017.arretee 6semaines ensuite pour convalescence j'ai pu reprendre mon travail fin août 2016 comme prévu.jai passe 1 année scolaire tant bien que mal sans arrêt de travail jusqu'en juillet 2017 ou mes douleurs m'ont repris .lors de ma consultation mon généraliste a décidé de demander la requalification en maladie professionnelle...la commission de réforme devrait me convoquer bientôt...serait il judicieux pour moi d'avoir un avis d'un medecin expert fans ma pathologie ou de recours? avant cette convocation pour avoir un dossier en béton et ne pas risquer qu'ils statut sur un état antérieur de mon hernie discale comme on a pu me le faire sous entendre ....??
Que me conseillez vous?
Merci d'avance pour votre retour.
DVA Experts [Visiteur], le 20/10/2017 à 10:33
Bonjour,
Je ne suis pas compétent dans le cadre des maladies professionnelles. Nous sommes spécialisés uniquement dans les accidents corporels avec indemnisation face aux assurances.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
Yohann [Visiteur], le 21/10/2017 à 11:20
Bonjour mr je suis tomber dans mes escalier en juillet dernier fracture du poignet avec fragment intra articulaire broche plus mèche a ce jour les mèche mon été retire j ai donc envoyer tous mon dossier médical a mon assurance(la MAAF) il mon contacter hier en me disant que je suis rétabli et que mon taux d invalidité ne dépasse pas 6 % sachant que c est le seuil de déclenchement celas fait 3 mois que je suis en arret et mon poignet est bloc a15% enextantion et 10% en flexion 30a40 en supination je continu mes séances de kine et rerendezvous en janvier 2018 il me mette en attente min dossier jusque janvier pretextant que je vais récupérer toute ma mobilité tous en connaissance de cause q qu'il va rester des sequel( avis du chirge et du kine) dois je demander un rdv avec un médecin conseil q uil puisse voir l état de mon poignet merci a vous
DVA Experts [Visiteur], le 21/10/2017 à 11:42
Bonjour,
Afin de savoir si le taux de 6 % peux être atteint, il conviendrait en effet de prendre l'avis d'un médecin expert de recours ne travaillant QUE pour les victimes d'accident.
Je me tiens à votre disposition par mail si vous le souhaitez.
Cordialement,
Mikaël IKEDJIAN - www.dva-experts.com
achille [Visiteur], le 21/10/2017 à 19:20
Je m'appelle Achille angella je suis commerçant a Paris 1
Panthéon-Sorbonne.En ce jours,j'ai reçu mon prêt grâce au service de Mme
JOHANA SERENZA, maître Augustin et Mr Carlos. Je viens d'avoir la
confirmation que le virement est envoyé ayant consulté mon compte en banque
depuis le site de notre banque.A ma grande surprise le virement est bien
arriver.Je conseillé vivement mes proches et ami dans le besoin de
contacter Mme Johana serenza . Elle saura vous aidez pour la
signature des papiers l'un de leur agent Mr olivier est venir chez nous
afin qu'on puisse signé le contrât et la reconnaissance de dette
contacte:0644694531
Email: johanaserenza@gmail.com
Siège :paris
Pays : France

Merci pour votre aide
Sarah [Visiteur], le 24/10/2017 à 22:07
Bonjour
Suite à un accident de voiture en raison d un déplacement professionnel j ai un entorse cervicale suis en accident de travail dont je suis victime d un tiers.
Est ce que si je touches mes indemnités par mon employeur j ai le droit de demander des indemnités à l assurance auto de la personnes responsables? Et eSt ce que le médecin de travail ou de la cpam pourra m oubliger répondre sachant que je suis auxiliaire de vie chez les handicapés et c un travail de force ?
Merci
Ajouter un commentaire