Refus de réalisation de Meuble sur mesure

Sujet vu 321 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 13/09/17 à 17:06

Visiteur124681, Yvelines, Posté le 13/09/2017 à 17:06
3 message(s), Inscription le 13/09/2017
Bonjour

pour situer le contexte, nous avons fait appel à un architecte pour une rénovation intérieure d'habitation.
L'architecte a pré défini avec un cuisiniste/agenceur un meuble sur mesure pour être coordonné avec les meubles de cuisine.
Donc, nous avons validé le devis et envoyé le chèque d'acompte.
L'agenceur est venu plusieurs fois prendre les mesures ( dont la première fois 2 mois avant la date prévue de pose).
Lors de la pose des autres éléments, il nous indique que la structure portante n'est pas adapté car le poids de son meuble est trop lourd...il aurait pu nous le dire bien avant afin que nous trouvions ensemble une solution.
Sur ce, nous convoquons architecte, agenceur et entrepreneur qui a réalisé la structure portante; ce denier confirme qu'on ne peut rien poser dessus car décoratif.
S'en suivent des discussions/échanges entre l'architecte et l'agenceur se renvoyant mutuellement la faute.
Nous convenons que chacun réfléchisse a une solution la plus appropriée pour rester dans l'objectif initial du projet d'uniformité.
1 mois plus tard après 1 mois de congés des uns et des autres, nous recevons un courrier de l'agenceur qui refuse d'exécuter son devis et nous renvoie le chèque d'acompte.
Notre architecte nous indique que nous pouvons demander une exécution forcée des travaux au moyen d'une requête en injonction ou une exécution des travaux par une autre entreprise au frais de l'agenceur fautif ( art 1144 du code civil).
Quels seraient vos conseils afin que nous ayons notre meuble dans les plus brefs délais car pour l'instant , nous campons dans cette pièce?

Poser une question Ajouter un message - répondre
miyako, Ain, Posté le 14/09/2017 à 22:59
2385 message(s), Inscription le 02/12/2009
Bonsoir,
On vous a rendu l'acompte,c'est l'essentiel .
Mieux vaut changer d'entreprise et avoir un travail bien fait,plutôt que de partir en procédures interminables et avec à la fin des travaux mal faits ou bâclés.
D'autant plus que l'installateur peut faire opposition et là le juge nommera certainement un expert .Cela risque de durer longtemps pour un résultat très aléatoire.
Amicalement vôtre
suji KENZO


Ajouter un message - répondre 


PAGE : [ 1 ]