Qu'est-ce que le taux d'AIPP?

Article juridique publié le 20/03/2015 à 13:53, vu 30633 fois, 63 commentaire(s), Auteur : Redac Recours
l’Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique, appelée aussi AIPP est un taux servant à déterminer la réduction des capacités physiques ou intellectuelles de la victime suite à un accident, donc de l'indemnisation qui en découle.

L’AIPP, derrière cet acronyme se cache en fait l’Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique. Cette appellation remplace ce que l’on nommait avant l’IPP et on l’appelle maintenant le DFP « déficit fonctionnel permanent ».

En d’autres termes après un accident il peut y avoir des séquelles physiques ou psychiques, le taux d’AIPP ou de DFP va correspondre à la réduction des capacités physiques ou intellectuelles de la victime suite à cet accident, des atteintes psychologiques et des souffrances endurées permanentes.

Un expert médical va déterminer ce taux d’AIPP dans les suites d’un examen médical

Ce taux d’AIPP va permettre de déterminer le préjudice subi par la victime et donc de l’indemniser en conséquence.

On tiendra compte pour cela de plusieurs éléments :

  • La douleur qui est toujours ressentie de façon permanente

  • La réduction des capacités physiques (ce que l’on pouvait faire et ce que l’on ne peut plus faire par exemple)

  • Les difficultés de vie au quotidien

  • Et les atteintes aux fonctions physiologiques

Le taux d’AIPP va varier de 0 à 100 % et pour l’indemnisation on tiendra donc compte de ce taux ainsi que de l’âge de la victime.

Plus la victime est jeune plus la valeur du point d’AIPP est importante et donc l’indemnité suivra. Par exemple un homme de 80 ans perdant un pouce percevra une indemnisation plus faible qu’un enfant de 10 ayant également perdu un pouce. Tout simplement parce que pour l’enfant cette perte sera préjudiciable pour toute sa vie à venir, alors que l’adulte aura passé la plus grande partie de sa vie avec ses deux pouces.

A titre indicatif voici quelques exemples de taux d’AIPP/DFP en fonction de certaines blessures :

Perte d’un œil environ 25 % de taux d’AIPP

Amputation du gros orteil aux alentours de 10 % de taux d’AIPP

Amputation de tous les orteils dans les 15 % de taux d’AIPP

Perte d’un pouce 18 à 22 % de taux d’AIPP

Perte d’un index environ 12 % de taux d’AIPP

Etc…

Ceci n’est donné qu’à titre indicatif. Il existe notamment certains référentiels comme celui publié par l'ONIAM (Office National d'indemnisation des Accidents Médicaux) à votre disposition : http://www.oniam.fr/IMG/referentiels/refam010911.pdf

Autres exemples à Bordeaux il y a quelques années :

Perte d’un pouce 22 % pour un enfant de 10 ans valeur du point 1880 € (1880 x 22= 41 360 €}

Perte d’un pouce 22 % pour un homme de 80 ans valeur du point 920 € (920 x 22 = 20 240 €)

Attention les juges sont souverains pour déterminer cette valeur du point. La valeur du point peut donc changer d’un tribunal à un autre.


Commentaire(s) de l'article

Posez votre question sur le forum
Posez gratuitement vos questions sur le forum juridique Légavox
chat [Visiteur], le 02/09/2015 à 19:45
comment évaluer vous le coté psychologique ? depuis mon accident le 21/05/14/ alors que j allais entreprendre une formation qui est tombée a l eau bien sur ... je suis en invaliditée 2 avant cet évènement . je voulais justement m en sortir reprendre confiance en moi et voila ... j arrive plus a me mettre en avant pour le travail j ais des soucis d élocution désorganisations dans mes démarches administratifs pertes de la mémoires et difficultée de la vie au quotidiens .bref.DANS LATTENTE DE MON JUGEMENT LE 23/09/15/ je suis désespérée.
chat [Visiteur], le 02/09/2015 à 19:53
juste vous dire que j espère que mon indemnisation sera a la hauteur de mon préjudice moral...
Redac Recours [Membre], le 03/09/2015 à 10:49
L'évaluation de tous vos préjudices physiques et psychologiques doit être réalisée par des médecins experts en réparation du dommage corporel (milieu médical). Nous pouvons vous conseiller de leurs apporter un dossier médical complet (certificats, consultations spécialistes, compte rendu, etc…) pour qu’ils puissent ainsi comprendre et évaluer l’intégralité de vos préjudices.
N’hésitez pas à mettre aussi vos impressions par écrit en réalisant un cahier de doléance. Inscrivez tout simplement avec vos termes les préjudices que vous ressentez comme vous venez de le faire succinctement ci-dessus.
Pour obtenir d’avantage d’information sur votre parcours d’indemnisation vous pouvez contacter l’un de nos experts en recours corporel au : 04.93.95.25.53 ou sur l’adresse mail : info@redac-recours.com
marie [Visiteur], le 12/09/2015 à 09:06
bonjour j'ai subi un accident de circulation en 2013; accident du traval dont je ne suis pas responsable. j'ai tjrs des douleurs au niveau du genou, je ne peux pas m'accroupir ni monter et descendre les escaliers normalement...le medecin expert viens de me consolider et me dire que je n'aurais pas plus d'amélioration, il estime mon AIPP à 5% seulement, comment puis je faire pour revoir cela a la hausse car je n'ai que 50 ans et toute ma vie a basculée depuis, étant active je me retrouve dans cette situation ou tout est ralenti, et cela me gache la vie, aussi bien moralement, que familiale, personnelle, et professionnelle. mon arret de travail prends fin, et je ne revois le medecin du travail que apres la fin de mon arret, afin de décider si oui ou non je peux reprendre mon activité dans ses conditions, n'ayant pas de poste aménagé dans mon entreprise. Dois je demander a mon medecin traitant de me prolonger afin de ne pas perdre mes droits pour les indemnités de securité sociale jusqu'au moment de la visite de pré reprise ? le medecin du travail peut - il faire un arret ou prolongation ? merci de vos aides et reponses.
Redac Recours [Membre], le 14/09/2015 à 10:32
Il vous est possible de contester un rapport d’expertise si celui-ci ne vous convient pas ! Pour cela vous pouvez prendre l’avis d’un autre médecin expert de préférence indépendant des compagnies d’assurances et de tous autres organismes pour vous apporter un avis objectif sur vos préjudices corporels. Vous pouvez trouver une liste de ces médecins indépendants que l’on nomme médecin de recours sur le site internet de l’ANMCR ou de l’ANAMEVA.
N’hésitez pas à nous joindre au 04.93.95.25.53 ou sur notre numéro vert au 0 805 026 008 pour d’avantage d’information sur vos droits.
ilanoa76 [Visiteur], le 01/02/2016 à 01:05
Bonjour le 15 fevrier 2015 j'ai ete victime d'un accident de voiture avec mes fils de 8 et 10 ans (eux non rien heureusement) 100% non responsable. Apres des mois se traitements et de seances de kine j'ai été examiné par un médecin expert désigné par mon assurance BPCE. Je viens de recevoir son rapport:
- Deficit fonctionnel temporaire partiel de classe 1 du 15.02.15 au 09 10 15
- Consolidation le 10.10.15
- Deficit fonctionnel permanent de 3%
- Souffrances endurées 2/7
- Dommage esthetique nul
Pas de frais a compter de fevrier 2016 ni futurs ni soins post consolidation
Prise en charge des 10 seances de kine supplémentaires de la fin de l'année 2015
Etat stable.
Aujourd'hui je ressent toujours des douleurs au cou et je dois revoir mon medecin.
Mais je n'ai aucune idée du montant approximatif de l'indemnisation a laquelle je peix pretendre ni meme quand l'assurance me la proposera.
Pourriez vous m'aider ou m'éclairer un peu s'il vous plaît.
Merci d'avance.
Cordialement
Redac Recours [Membre], le 01/02/2016 à 11:05
Après lecture de votre témoignage et pour pouvoir vous aider au mieux nous aurions besoin d’avantages d’informations concernant vos séquelles et l’expertise médicale, avez-vous été accompagné durant cette expertise médicale ? Si oui par qui ?
Nous aurions besoin d’étudier votre rapport d’expertise en votre possession pour que nous puissions vous aiguiller avec une plus grande précision.
Vous pouvez nous faire suivre les éléments de votre dossier d’indemnisation à l’adresse suivante : info@redac-recours.com
Après une étude gracieuse nous reprendrons contact avec vous afin de vous faire part de notre avis objectif sur votre dossier d’indemnisation corporelle.
Restant à votre disposition entre temps,
Cordialement.
Jc59430 [Visiteur], le 11/05/2016 à 16:18
Bonjour ou trouver la valeur du point pour une ipp de 12 %
Redac Recours [Membre], le 13/05/2016 à 17:17
Bonjour,
La valeur du point d’IPP (poste de préjudice également appelé AIPP ou DFP) varie en fonction de beaucoup de variable telle que l’âge, le sexe etc… mais aussi en fonction des cours d’appel
Votre valeur d’IPP est disponible au professionnel auprès de votre cours d’appel.
SI vous souhaitez d’avantage d’information n’hésitez pas à nous contacter et nous expliquer votre situation, nous restons à votre disposition,
ramiya [Visiteur], le 08/06/2016 à 22:16
bonsoir, j'ai eu des problemes de santé en 2013 , a savoir lumbago, sciatique, je suis aide-soignante en psychiatrie En rapport a mon travail , j'ai ete en maladie pendant 9 mois avec de la kiné, infiltration et repos , reconnu ( travailleur handicapé), par la MDPH, je reprend en mi-temps therapeutique et 2 mois apres ma reprise, j'ai pris feu chez moi, accident domestique,en 2013 .apres expertise et operation de la coiffe de l'epaule droite, (je suis droitiere),l'expert m a reconnu12/°d'AIPP pour sequelles physiques et psychologiques je reprend en mi-temps en avril 2016avec restriction de la medecine du travail et la je ne peux plus porter de poids , ni meme tenir debout longtemps,je me suis faite mal en prenant du poid , je suis de nouveau en maladie, j'ai 58 ans en janvier 59, comment je dois faire pour faire valoir une retraite anticipée, merci
Redac Recours [Membre], le 10/06/2016 à 11:02
Bonjour madame Ramlya,
Prenant note de votre témoignage et si nous comprenons bien votre situation, vous êtes dans le cadre d’un accident de travail pur ! Nous vous conseillons fortement de vous rapprocher de votre organisme social pour faire valoir votre accident et surtout la notion de travailleur handicapé suite aux séquelles que vous avez. Concernant votre retraite anticipée voir avec votre caisse national d’assurance vieillesse. Hélas nous pouvons intervenir d’avantage pour vous dans ces démarches.
Nous restons toutefois à votre entière disposition pour d’avantage d’explication.
Sof [Visiteur], le 06/07/2016 à 14:13
après une entorse de la cheville survenue il y a 6 mois , j'ai vu un médecin expert qui estime une AIPP de 2%. Mon assurance va t'elle me rembourser quelque chose ?
Redac Recours [Membre], le 06/07/2016 à 17:36
Bien entendu, le médecin expert de votre compagnie d'assurance a retenu une Atteinte permanente à l’Intégrité Physique et Psychique à hauteur de 2%. Vous allez donc percevoir une indemnisation pour ce poste de préjudice. Est-ce le seul poste de préjudice retenu dans votre rapport d’expertise ?
Norbert [Visiteur], le 26/07/2016 à 21:06
Bonjour j ai perdu une partie de la 2eme phalange du pouce gauche suite à un accident de travail sur une machine défectueuse de mon employeur. A auteur de combien de situé mon taux aipp.merci.précision je suis gaucher. Age 57
Moune [Visiteur], le 28/07/2016 à 23:40
Bonjour, Suite à un accident de circulation, la personne ayant percutée mon véhicule à fait un deli de fuite.... Un procès est en cours. Néanmoins, l'expert désigné par mon assurance à évaluer mon taux aipp à 1,7 et m'a déclaré consolidé. Cependant, les douleurs à mon bras gauche ont augmenté et un neurologue m'a fait passer un examen qui constate une perte de force sur les deux bras ( plus important à droite) qu'il y aurait une mauvaise transmission entre le cerveau et les nerfs des bras... dois-je demander une contre expertise et si oui auprès de qui ? Lorsque j'ai dis à mon assurance que je voulais faire faire une contre expertise, elle m'a répondu " non surtout pas!!!" mon avocat me dit que je serais indemnisée puisque il m'ont expertisée consolidée alors que je ne le suis pas. J'ai vraiment besoin de vos conseils. Merci d'avance
Redac Recours [Membre], le 04/08/2016 à 14:06
Monsieur Norbert concernant l’évaluation de votre taux d’AIPP, nous ne sommes pas à même de vous répondre, seul un médecin expert diplômé en réparation du préjudice corporel peut évaluer toutes les séquelles d’une victime d’accident corporel. D’ailleurs avez-vous réalisé une expertise médicale ?
Redac Recours [Membre], le 04/08/2016 à 14:07
Moune, en réponse à votre témoignage, nous ne pouvons être des plus précis dans notre réponse pour la simple et bonne raison que nous ne disposons pas de tous les éléments de votre dossier, seul votre avocat (votre gestionnaire) possède toutes les pièces de votre dossier et peut vous orienter au mieux. Toutefois et avant de demander une contre-expertise, ce dont il est possible, avez-vous été accompagné par un autre médecin expert « de recours » indépendant de tous organismes et de toutes compagnies d’assurances durant votre expertise médicale ?
Moune [Visiteur], le 04/08/2016 à 22:28
Bonsoir, non je n'ai pas été accompagnée par un autre médecin. Juste le médecin expert de mon assurance
Redac Recours [Membre], le 05/08/2016 à 11:26
Bonjour,
L'étape de l'expertise médicale est primordiale car c'est sur votre rapport d'expertise médicale que tous les professionnels du milieu se basent pour calculer votre indemnisation. Il est donc d'autant plus important de contrôler l’exactitude de ce document par un professionnel médical défendant vos intérêts tel qu’un médecin expert "de recours". Nous pouvons que vous conseiller de faire le point avec votre avec votre avocat sur votre dossier et à ce sujet.
Très courtoisement.
Moune [Visiteur], le 06/08/2016 à 00:43
Merci beaucoup
Soussou [Visiteur], le 19/08/2016 à 02:39
Moi c mon fils de 2 ans lui a perdu la 2eme phalange du pouce et son taux aipp est estimer à 2 % moi j'estime que ce n'est pas assez car il a été très longtemps gêne et cache souvent sa main bander car il été gêner devant les copains de la Creche et les proches voila je dois voir mon avocat dans quelque jours pour faire le point sur le rapport d'expertise merci de m'aider (des conseils merci)
Redac Recours [Membre], le 19/08/2016 à 14:49
Soussou, Il vous est toujours possible de contester un rapport d’expertise si celui-ci ne vous convient pas. Toutefois, seul un autre médecin expert peut le faire, nous vous conseillons de voir ce point avec votre avocat et de lui demander l’assistance d’un médecin expert « de recours » indépendant de toutes organismes et surtout de toutes compagnies d’assurances qui lui aura un avis beaucoup plus objectif sur les préjudices de votre enfant.
Steph14 [Visiteur], le 29/08/2016 à 00:28
Bonjour, j'ai eu un accident de voiture il y a 9 mois et la ceinture de securité m'a reveillee des douleurs d'une macro calcification qui jusque la ne s'etait jamais fais ressentir. J'ai 32 ans, j'ai du prendre le conges parentale pour mon bb car malgres l'infiltration et les cachets mon épaule me fais souffrir.. Je perds450€ par mois a etre en conges parentale la vie me devient insuportable et la reprise dans12 mois me fait peur car je travail les bras levés... Mon sports me sont interdits. Je suis a bout de nerfs.... Je dois subire une petite chirurgie afin de casser cette macro calcification. Une personne de l'assurance doit venir chez moi me proposer une indemnisation alors que je ne suis pas consolidee. A votre avis combien suis je succeptible de toucher avant sa proposition environ? Merci cdt
Redac Recours [Membre], le 29/08/2016 à 10:41
Bonjour,
Nous comprenons parfaitement votre demande mais comme vous l’avez précisé vous n’êtes pas consolidé donc il est impossible de savoir à quel niveau vos séquelles vont aller et donc par la logique impossible de calculer une indemnisation définitive. En tout état de cause, les préjudices que vous citez (douleurs, impact dans votre vie professionnelle, vie privé, vos loisirs, votre sport, etc…) doivent être pris en compte dans le chiffrage de votre indemnisation. N’hésitez pas à revenir vers nous pour plus d’information. Cdt.
Steph14 [Visiteur], le 29/08/2016 à 20:59
Je vous remercie... Je reviendrai donc vers vous plus tard... Cdt
marie [Visiteur], le 22/09/2016 à 10:39
Bonjour,
Ma fille a été mordu au visage par un chien(pitt bull) le 02/07/14 50 points intérieur extérieur au totale deux plaie jugales droite de 4 et 3 cm une plaie de la lèvre supérieur de 1.5 cm
conte rendu de l'expert :
souffrance endurées : 2.5/7
dommage esthétique : 3/7
AIPP : néant
pas de soin médicaux ou paramédicaux après consolidation en sachant quelle doit faire blanchir ces cicatrice l'année prochaine et faire re prendre un cicatrice a 13 ans elle a 9 ans aujourd'hui comment peut on ce mettre a la place d'un enfant et mettre 2.5/7 en souffrance endurée ma fille a depuis cette accident peur des chiens petit ou gros soit il elle change de trottoir et elle vois ces cicatrices tous les jours dans le miroir et veut qu'on lui retire y'a pas de souffrance la
Redac Recours [Membre], le 22/09/2016 à 11:42
Bonjour Marie,
Nous comprenons bien votre sentiment face aux préjudices de votre enfant…
Vous êtes en droit de contester un rapport d’expertise si celui-ci ne vous convient pas. Pour contester un rapport médical d’un médecin expert, nous vous conseillons de prendre l’avis d’un autre médecin expert mais cette fois ci un médecin expert « de recours » indépendant des compagnies d’assurances et de tous autres organismes. Ce médecin expert vous apportera un avis objectif sur les préjudices de votre enfant et vous dira si l’évaluation que vous avez en votre possession est correcte ou si elle peut être contestée !?
Vous trouverez une liste de médecin expert « de recours » sur le site internet : www.anameva.com
Nous restons à votre entière disposition au besoin.
titiane [Visiteur], le 04/10/2016 à 16:37
Chistiane visiteur.combien coûte une contre expertise
Redac Recours [Membre], le 04/10/2016 à 17:11
Bonsoir Christine,
Pour une contre expertise, il faut se rapprocher d'un médecin expert de recours (qui vous représente donc) pour lui demander les couts d'une telle procédure car cela peut varier en fonction de votre cas, de sa complexité et du temps passé...
Dans certain cas ces frais peuvent vous être remboursés dans votre indemnisation d'accident.
Restant à votre disposition,
Cordialement.
Stéphanie [Visiteur], le 24/10/2016 à 09:36
Bonjour j'ai été victime d'une agression par un rottweiller qui n'étais pas attacher ni museler et surtout n'était pas assurer j'ai eu 45j d itt des séances de kine spychologuquement ces pas le top malgré que j'ai un chien j'ai une peur des chiens maintenant j'ai eu aussi une fracture lombaire 1 qui a été mis en place un spink jack à la vertèbre j'ai pris un avocat mais elle Ma dit qu'il fallait attendre la clôture du dossier pénal pour mettre mon dossier à la civi est ce long un dossier pénal? Combien d après vous aurais je d AIPP en sachant que je ne peu plus vivre ma vie d avant ma cicatrice dans le dos est.bien mais ma colonne n'est plus comme avant
Redac Recours [Membre], le 24/10/2016 à 15:07
Bonjour Stéphanie,
Nous pouvons imaginer votre vie et vos séquelles suite à cette agression par ce chien !
Toutefois il nous impossible de répondre avec une grande précision sans plus d'élément de votre dossier. Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre contact avec votre avocate qui pourra plus aisément répondre à vos interrogations sur les procédures de votre dossier vu qu'elle en a la gestion.
Nous restons à votre disposition pour des compléments d'informations.
Très courtoisement.
Stephanie [Visiteur], le 25/10/2016 à 08:48
Bonjour merci quand même je reviendrai vers vous quand j aurai plus d éléments bonne journée
Estelle [Visiteur], le 22/11/2016 à 14:43
Ayant subie trois opérations de la cheville suite a une chute j ai passé une expertise médicale il m'a jugé handicapée a vie puisque le pied est bloqué comment calculer les indemnisations merci
Redac Recours [Membre], le 22/11/2016 à 18:28
Bonsoir Estelle,
Votre question aussi simple qu’elle soit mérite une étude plus approfondie et d’avantage d’information pour pouvoir y répondre avec sérieux.
Déjà comment avez-vous été victime de cette chute ? Seul, à cause d’un tiers ?
Avez-vous un contrat Garantie Accident de la Vie ?
Pour pouvoir répondre à votre interrogation nous aurions besoin d’étudier ce contrat (si vous en avez un bien sur) et de lire le rapport complet de votre expertise médicale.
Après lecture de tous ces éléments nous serons d’avantage en position de répondre à vos interrogations et ainsi dans la possibilité de vous aiguiller au mieux dans votre parcours d’indemnisation corporelle.
Restant à votre disposition,
Cordialement.
Redac-Recours
Tel : 04.93.95.25.53
Joss59300 [Visiteur], le 26/12/2016 à 16:10
Bonjour
J'ai 79 ans mais en parait 10 de moins parait-il...J'ai eu une lobectomie il y a plusieurs années et je suis en traitement pour apnées du sommeil Il y a 3 mois j'ai fait une chute d'une échelle dans mon jardin: j'ai raté les 2 derniers échelons et je suis tombé sur une grosse pierre de rocaille coté opéré...resultat:"9 cotes cassées,pneumopathie non spécifique dans le lobe moyen désorienté..."d'où diminution encore de ma capacité respiratoire...je dois revoir mon pneumologue debut janvier...Le médecin conseil de mon assurance "accidents de la vie" ne semble pas prêt à accorder une invalidité étant donné qu'il y a une franchise de 10%...Quel est votre avis et puis-je prétendre à quelque chose...
Merci de votre réponse...Cordialement
Emiliiie [Visiteur], le 30/12/2016 à 01:46
Bonjour,
Suite à un accident de trajet dans le cadre de mon travail de commerciale en juin 2015 j'ai été expertisé par le médecin de l'assurance qui estime mon AIPP à 3% alors que le édecin expert de l'assurance maladie a fixé mon IPP à 15% et que je viens de toucher ma premiere rente trimestrielle.
Cette différence de taux est elle normale? Cela veut dire que l'assurance ne m'indemnisera pour ce taux mais remboursera l'assurance maladie à la place?
Je cite la proposition d'indemnisation, "AIPP 3% x X€ dont à déduire l'éventuelle rente accident de travail qui pourrait vous etre versée par la CPAM. Nous restons dans l'attente définitive de la créance de la CPAM". Il y'a de nombreuses fois écrit "soumis au recours des organismes sociaux" dans l'encadré préjudices patrimoniaux, je ne comprends pas vraiment ce à quoi cela correspond.
Dans l'attente de votre aide.
Cordialement
Redac Recours [Membre], le 03/01/2017 à 15:06
Monsieur Joss,
Pour apporter une suite à votre témoignage et dans un soin de confidentialité, nous nous sommes rapprochés de vous via votre adresse mail. Nous vous avons demandés d’avantage de précisions sur votre accident et les circonstances qui en ont découlés.
N’hésitez pas à revenir vers nous au moment le plus opportun sur notre mail : info@redac-recours.com ou par Tél : 04.93.95.25.53
Dans cette attente, nous restons à votre disposition.
Cordialement.
Redac Recours [Membre], le 03/01/2017 à 15:19
Emilie,
Au vu de la complexité du calcul, des différents organismes rentrant en jeux (compagnies d'assurances, organismes sociaux, etc...) et dans le but de pouvoir vous apporter des réponses précises, n'hésitez pas à nous envoyer vos documents pour étude gracieuse et personnalisée. L'un de nos gestions de sinistre corporel reprendra contact avec vous pour vous faire part de son analyse.
Restant à votre disposition entre temps,
Cordialement.
Sam [Visiteur], le 05/01/2017 à 00:14
Bon soir j'ai êtte victime d'une agression par balle j'ai u l'artère fémorale touché le péroné casse et le cinquième métatarse cassé j'ai aussi une vaine en plastique et jai du mal à marché en m'a accordé une carte d'un invalide je voudrais savoir combien je peut toucher le jour de mon indemnité final
Redac Recours [Membre], le 05/01/2017 à 09:52
Bonjour Sam,
Après lecture de votre témoignage, comprenez bien qu’il nous est difficile voire impossible de vous répondre sur le montant d’indemnisation que vous pouvez prétendre. Tout d’abord il faudrait connaitre avec précision les circonstances de cette agression et savoir si la personne responsable a été jugé et condamné de ces faits ?! Puis connaitre et faire reconnaitre par un médecin expert toutes vos séquelles physiques, psychologiques, financières et autres. En fonction de tout cela il sera plus facile de vous répondre sur la finalité de votre parcours d’indemnisation…
Sam [Visiteur], le 05/01/2017 à 12:53
Bonjours au niveau des séquelles corporel j'ai eu 42 agrafes 22point je suit traumatisé J'ai aussi fait six jours de coma Et malheureusement il ne les ont toujours pas attrapé Ça fait déjà un an merci pour votre compréhension
Sam [Visiteur], le 05/01/2017 à 12:56
J'ai aussi eu Un itt de 1ans Évalué par un médecin expert
Sam [Visiteur], le 05/01/2017 à 12:59
J'ai aussi été reconnu victime étant donné que j'ai un casier judiciaire vierge
Redac Recours [Membre], le 05/01/2017 à 14:43
Au vu des circonstances et de l’importance de vos séquelles, vous comprendrez qu’il faut impérativement récupérer toutes vos pièces médicales pour prouver vos séquelles et faire reconnaitre tout votre parcours de soin. Et en parallèle étudier les démarches de votre procédure pénale. N’hésitez pas à nous faire suivre vos documents sur notre adresse mail (info@redac-recours.com) pour une étude et un avis gracieux.
Sam [Visiteur], le 05/01/2017 à 16:24
Je veut savoir se que je peut touche À peu près merci
Redac Recours [Membre], le 05/01/2017 à 16:56
En l'état et sans étude de vos pièces précédemment réclamés il est impossible de vous répondre sur les montants d'indemnisation que vous pouvez prétendre,
Vous remerciant de votre compréhension,
Cordialement.
Benj [Visiteur], le 05/01/2017 à 18:45
Le taux d'aipp, de dfp et ipp sont ils 3 termes pour dire la même chose ?
Mon assurance ne m'indemnise que si mon taux d'ipp est >= à 15% et le médecin expert m'as mis 15% d'aipp, autrement dis de dfp. L'ipp et aipp ne sont elle pas liée ?
Redac Recours [Membre], le 06/01/2017 à 11:28
En effet, les termes évolues mais le poste de préjudice est le même, Il concerne bien là le déficit physiologique ou encore de l’invalidé qui est appréciée en taux de 0 à 100% pour la victime qui est consolidée, dont son état n’est plus censé évoluer ni en bien, ni en mal.
Pour d’avantage d’information sur ce poste de préjudice n’hésitez pas à consulter le lien suivant : http://www.redac-recours.com/deficit-fonctionnel-permanent/
D’après ce que nous pouvons comprendre, suite à votre accident votre indemnisation contractuelle s’oppose à une franchise supérieure à 15%. Etant évalué à 15% vous ne dépassé pas cette limite et donc l’indemnisation n’est pas acquise ou du moins en totalité.
Dans votre cas nous vous conseillons de faire contrôler l’évaluation médicale et ce fameux taux de 15% par un autre médecin expert et cette fois-ci un médecin expert indépendant de tous organismes et de toutes compagnies d’assurances afin d’obtenir un avis objectif.
N’hésitez pas à nous contacter au 04.93.95.25.53 pour que nous puissions vous aiguiller d’avantage dans vos démarches.
Cordialement.
gauzmann [Visiteur], le 12/01/2017 à 17:41
Bonjour,
En 2010, Je me suis levé un matin et ce fut le Choc de constaté que mon Œil droit avait presque totalement perdu sa capacité de voir. Cela s’avéra être un dû à la Thrombose de l’artère centrale de la rétine (inguérissable).
Etant professionnel dans l’art graphique, vous imaginez le drame.
Il est possible que cela est arrivé à cause du fait que j’ai employé un éclairage U.V. = lumière noire dans le cadre de ma profession mais, je ne vois pas comment le prouver. J’ai arrêté ma profession par obligation suite à cela.
Ne touchant qu’une misérable Retraite générale de 637 € / mois
Mis à part l’aspa qui ne m’apporterait qu’une aumône et qui est une arnaque puisque reprise sur héritage,
Je me bat depuis des années en ayant demandé de l’aide à la DMPH, à la Caisse de Retraite, etc… sans résultat.
La Question est :
Ai - je droit à des aides pour compléter ma misérable Retraite ( pas l’aspa) ?
Ai - je droit à IPP ou AIPP … ?
Je suis d’autant plus perdu que la perte de ma vue agit sur mon équilibre physique et psychique.
Pouvez - vous m’aider SVP ?
Respectueusement
Redac Recours [Membre], le 13/01/2017 à 15:04
Gauzmann,
L’IPP ou l’AIPP est un et même seul poste de préjudice que peut subir une victime d’un accident corporel. Celui-ci désigne grossièrement le taux d’handicape.
La difficulté dans votre cas est de savoir si votre thrombose est d’origine pathologique ou du à l’exposition prolongée aux U.V. ?
Nous ne sommes pas face à un accident avec un tiers responsable ou bien un contrat d’assurance pouvant couvrir ce risque. Il est donc bien difficile de réclamer une quelconque indemnisation à ces organismes.
Nous pouvons que vous conseiller de vous rapprocher de la MDPH pour demander des informations sur vos droits possibles et réclamer une allocation adulte handicapé.
You73 [Visiteur], le 03/02/2017 à 19:01
Bonjour,ça fai 2ans que j'ai dépose plainte contre tiers responsable de mauvaise foi à ce jour aucune nouvelle de ma plainte pourtant le commissariat ma confirmé l'envoie de mon dossier au tribunal je trouve ça long et je viens de me refaire opèrer pour le même acte tandons sanctionné de l avant bras ,
Redac Recours [Membre], le 06/02/2017 à 18:16
En effet ce genre de procédure peut parfois prendre quelques années en fonction des circonstances, des délais judiciaires et toutes autres démarches qui peuvent rendre la gestion d’un dossier très complexe. C’est pourquoi l’assistance d’un expert dans le milieu est important. Avez-vous de l’aide dans ce domaine ?
wallen [Visiteur], le 20/02/2017 à 00:17
bonsoir
recoit ont une indemnite avec un aipp nul mais SE 2 sur 7.
merci
Redac Recours [Membre], le 20/02/2017 à 18:16
Bonsoir WALLEN,
En réponse rapide, nous notons que vos séquelles relèves à des Souffrances Endurées évalués à 2/7.
Pour savoir si vous pouvez prétendre à une indemnisation pour ces souffrances endurées nous aurions besoin à des compléments d’informations. Quel type d’accident avez-vous eu ? Etes-vous la victime dans cet accident ? Cela nous permettra de savoir si vous dépendez d’un recours en droit commun ou dans un cadre contractuel avec une compagnie d’assurance. N’hésitez pas à nous contacter téléphoniquement pour que nous puissions vous expliquer les différences, nous restons à votre disposition au : 04.93.95.25.53 Cordialement.
wallen [Visiteur], le 20/02/2017 à 22:18
bonsoir
oui victime daccident de la route jetais passagere un vehicule na pas respecter priorite a droite et voiture a la case avec contusion cerebral depuis toujours douleurs epaule cote droit et surtout la peur de conduire
Redac Recours [Membre], le 22/02/2017 à 10:42
En tant que passagère votre faute ne peut être retenue, vous êtes donc au sens large du terme une « victime » d’un accident corporel. L’indemnisation doit être totale de tous les préjudices que vous avez subis.
Maintenant le problème se pose sur l’évaluation de vos préjudices, est-elle correcte et n’est-elle pas sous-estimée ? Dans votre intérêt de contrôler avant d’accepter quoi que ce soit, nous vous conseillons de prendre l’avis d’un médecin expert de recours indépendant des compagnies d’assurances. Ce médecin vous donnera un avis objectif sur votre expertise médicale. Vous pouvez trouver une liste de médecin sur le site internet de l’ANAMEVA ou l’ANMCR.
Dans votre cas vous trouverez d’avantage d’information sur le lien suivant : http://www.redac-recours.com/faq/
wallen [Visiteur], le 22/02/2017 à 19:10
merci de vos renseignement
je vais prendre contacte car je trouve na pas pris en compte ma douleur
Soso [Visiteur], le 27/02/2017 à 11:14
Bonjour mon fils autre de 17 pour cent aItt.il à eu fracture L3 avec recule mur postérieur fracture ferme tibia déplacée.petechie contusion pulmonaire.le médecin expert à fermer le dossier 3 .Mais le soucie ses qui ses fait réopéré pour une nouvelle faxatiol2 l4 complétez par une dysesctomie l2 l3 et arthrodèse par cage.est j ai la possibilité de réouvrir le dossier est ce que je doit prendre avocat.car 17%. Ses peu pour savoir que mon fils a 19 ans et à se jour il ne peux plus travailler en tant que macon
Lalie65 [Visiteur], le 01/03/2017 à 00:40
Bonjour,
Suite à des accidents anciens j ai une discopathie sévère de L5 S1 beaucoup d arthrose lombaire et cervicale importantes, une gonarthrose suite à une ligamentoplastie...
Ma mobilité est très limitée à cause des douleurs importantes...J ai été en dépression pendant 5 Ans...je rechute avec un burn out et je suis en obésité type 2 à cause de tout ça...j ai une Rqth reconnue par la McPhee mais aucune évaluation globale de mon taux de handicap
Je voudrais savoir s il est possible de faire évaluer mom taux , comment et par qui afin d y voir plus clair sur d éventuels aménagements à mon travail et des prescriptions spécifiques en activités physiques.

Merci d avance de votre aide...
Redac Recours [Membre], le 01/03/2017 à 15:58
SOSO
Nous nous excusons mais nous n’avons pas très bien compris votre demande.
Toutefois et concernant le cas d’aggravation, c’est en effet l’unique possibilité de rouvrir un dossier d’indemnisation corporel clôturé. Il va falloir prouver médicalement qu’il y a bien une aggravation et que celle-ci est bien liée à votre accident initial.
Au vu de la complexité de ce genre de dossier, il est toujours bénéfique d’être accompagné par des professionnels du recours.
Redac Recours [Membre], le 01/03/2017 à 15:59
Madame Lalie, nous prenons connaissance de votre témoignage,
Vous nous précisez votre parcours médical et les étapes par lesquelles vous êtes passée par contre de quels types étaient ces accidents anciens ? Combien en avez-vous eu ? Dans qu’elle circonstance ? Et avez-vous obtenu des indemnisations en son temps ?
cath60 [Visiteur], le 13/03/2017 à 15:23
Bonjour, je suis en attente d'une reconnaissance le la MDPH et d'une mise à l'invalidité suite à une spondylarthrite ankylosante, j'ai un problème au genou gauche et ne peut me servir que très peu de ma main droite de plus je fais une dépression, j'ai une assurance accident privé de la vie, quel sont mes droits.
Merci de votre réponse
Redac Recours [Membre], le 17/03/2017 à 15:18
Cath60,
La spondylarthrite ankylosante est une maladie qui provoque une inflammation chronique des articulations. Elle se manifeste par des poussées douloureuses entrecoupées d’accalmies. Elle peut parfois évoluer vers un enraidissement des articulations touchées… Sachant cela, il faut s’intéresser à votre fameux contrat d’assurance accident de la vie privé (conditions générales) à savoir s’il couvre ce risque, s’il couvre ce genre de maladie ?
Ajouter un commentaire